Pense-t-on mieux seul ou à plusieurs ?

C’est le thème de « Philosophie Magazine » de Septembre.

Cela me semble un bon exemple de « la voie du milieu », qui n’est pas : penser à 1,5 personne 😉 , mais me semble être constitué d’allers et retours entre une pensée solitaire et une confrontation avec la pensée des autres. Seul, on peut explorer à son rythme un sujet, ses idées, des pistes, lire différents livres, avant de se faire SON idée. Bien sûr, on s’est déjà confronté à la pensée des autres en lisant ce que d’autres ont écrit. Mais les écrits sont aussi le résultat d’une pensée solitaire, condensé d’une expérience et d’une réflexion. Se confronter in vivo aux autres, qui n’ont pas forcément réfléchi au sujet, permet de comprendre comment on réagit a priori, sans y avoir réfléchi : le fameux « bon sens » populaire, qui n’est souvent qu’une resucée d’idées reçues et ingérées sans les avoir digérées. Se confronter à la pensée (ou la non-pensée…) des autres permet de mieux voir comment aider les autres à discerner les marches menant au point de vue où l’on est, qui n’est pas forcément le « bon » (s’il en existait un bon), ni forcément dans la « bonne » direction, mais qui a le mérite d’être le résultat d’une pensée personnelle. Et, si plusieurs personnes réfléchissent sur le même sujet chacune dans leur coin, puis se réunissent pour en parler, alors la confrontation peut être très intéressante. Mais qui s’amuse à ce jeu ? Il est bien plus amusant de regarder la télé, n’est-ce pas ? À quoi bon se poser des questions sur tout et n’importe quoi ? 😉 Hélas donc, certains se moquent de penser, ils préfèrent s’enrichir, accumuler, aux dépends des autres. Par exemple, ceux qui investissent dans les plantations de palmiers à huile se foutent complètement des conséquences des destructions des forêts vierges. À court terme, ils pourront s’offrir villas, piscine, voiture, biens de consommation, sans voir que, une ou deux générations plus tard, leurs descendants subiront les conséquences de leur cupidité et manque de compassion pour la vie. Il aurait alors bien fallu qu’ils pensent et discutent avec d’autres… S’enrichir un peu, oui. Accumuler des biens par la destruction, non. C’est ainsi qu’un fonds d’investissement norvégien a vendu ses parts dans les entreprises possédants une partie des sociétés qui fabrique de l’huile de palme… Par exemple, notre très cher président, roi des menteurs, n’a de cesse de penser seul que la croissance va revenir ! On aimerait lui suggérer amicalement d’arrêter de se masturber et de croire à la magie et de discuter, pour de vrai, avec ceux qui pensent que l’action est à porter dans un autre domaine : réduire les dépenses de l’Etat français obèse… Mais je m’écarte du sujet…

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :