Archive for mai 2014

XXIème siècle

2014/05/07

Il n’y a aucun doute pour moi que, au XXIème siècle, Dieu est mort et que les religions agonisent. Pour Dieu, lire Nietzsche. Pour les religions, se dire qu’une religion est faite pour « tenir » un groupe d’Hommes et que, dans cette transformation radicale du monde humain, la liberté à laquelle les Hommes aspirent les entraînent à se libérer de leurs fers, de tous leurs fers.
Mais, une fois Dieu mort et toutes les religions à l’agonie, sur quoi construire la spiritualité athée nécessaire pour donner du sens à nos vie ? compréhensible par tous, même par ceux qui n’arrivent pas à comprendre et à accepter leur mort et celle de leurs proches.
Un grand travail est à venir : rédiger les textes et les livres permettant à tous de comprendre ce que l’Homme est et ce dont il a besoin pour vivre en conscience. Des livres neufs, libérés des étapes intermédiaires que furent les religions primitives et les erreurs horribles comme le Christianisme. Même si, bien sûr, tout n’est pas à jeter… et qu’il faut extraire de la boue les idées universelles. Mais, pour construire du neuf, mieux vaut avoir maîtrisé la compréhension du passé et ses erreurs. Pour ne pas les recommencer… Et toujours continuer à mieux comprendre ce qu’est l’homme : humain, primate, animal.

ProtestantismeS

2014/05/07

« Protestantismes, Les textes fondamentaux commentés », c’est un dossier de référence du Point sur les protestantismeS. Le pluriel s’impose, tant ce courant religieux chrétien est diversifié, tant la liberté qu’il offre permet toutes les extensions, et toutes les dérives…
Je connaissais bien mal le Protestantisme, malgré une amie qui m’en disait tant de bien (en comparaison du catholicisme). Et la lecture de cette centaine de pages m’a permis d’y voir bien plus clair. Bref, si l’idée débile de croire en Dieu me venait, au moins choisirais-je le protestantisme plutôt que le Catholicisme : avoir un peu de liberté dans ma prison mentale. Pour les français, essentiellement de culture catholique, le protestantisme est un peu mystérieux. Ce petit livre permet d’en révéler l’origine, les nombreuses évolutions, et l’intérêt. Mais, même si le protestantisme permet à chaque croyant d’être libre d’interpréter la Bible et de se forger sa propre opinion, et s’il y a des nuances fort importantes entre le catholicisme et le protestantisme, Dieu et la Bible sont bien là, bien présents. Et, avec les Evangélistes, on frise de nouveau l’horreur : considérer qu’il n’y a qu’un Dieu et qu’il faut présenter (imposer !) son culte à tous les Hommes. Je ne saurais résumer tout ce que j’ai lu, mais je recommande la lecture de ce petit livre pour tous ceux qui, comme moi, veulent étudier et comprendre le MAL, celui engendré par la croyance folle et débile en l’existence d’un Dieu unique est « sauveur » ; même si, pour le protestantisme, la folie se limite presqu’exclusivement à croire en Dieu et en la Bible. Les Catholiques sont devenus encoure plus fous, en comparaison de la lecture critique et libre que font les Protestants de la Bible. Idolâtres sont les Catholiques, qui transforment en saint un vieux con qui a pris le pouvoir d’une vieille et agonisante secte. A contrario, les Protestants permettent à chacun de leurs membres d’être prêtre, tout en ayant une vie normale : marié. C’est, bien sûr, bien plus compliqué que ça… et les dérives ultra-sectaires du protestantisme sont effrayantes : comme quoi, lorsque l’idée de base est fausse et folle, toutes les folies peuvent en naître, malgré toute la bonne volonté des hommes bons qui se sont laissés prendre au piège.
Une pensée émue pour David Friedrich Strauss qui, après avoir voulu « une nouvelle manière de considérer l’histoire de Jésus », incomprise par ses semblables du XIXème siècle, a rompu avec le christianisme, montrant que, lorsqu’on pousse à fond son analyse du phénomène chrétien, on ne peut que rompre avec lui.
Le Point – Références – Mai-juin 2014 – 7€50 .
Bonne lecture !

Pourquoi les femmes des riches sont belles

2014/05/01

« Pourquoi les femmes des riches sont belles » est un livre de psychologie évolutionniste, ou evopsy en anglais. Ce livre parle, en se basant sur de nombreuses et très scientifiques recherches, des relations hommes-femmes, vues au travers de l’outil de la psychologie évolutionniste, qui consiste à déterminer pourquoi certaines particularités physiques et psychologiques ont été choisies par l’évolution.
J’avais déjà lu plusieurs livres de ce genre, mais jamais un qui soit autant basé sur des études scientifiques. Avec beaucoup d’humour (mais qu’en pense donc son épouse ?), l’auteur nous fait comprendre les mécanismes qui influent (sans que nous en ayons conscience) sur nos choix de partenaires (pour un soir ou pour la vie). Lors de l’évolution de nos lointains ancêtres, des comportements ont permis la transmission de gènes, alors que d’autres n’ont pas eu de descendance. Ces comportements ayant « réussi » ont donc été sélectionnés. En lisant le livre, on apprend pourquoi les femmes occidentales ont la peau si blanche, par exemple. On apprend aussi que, parce que de lointains ancêtres ont (comme les Bonobos ou les chimpanzés) vécu dans la promiscuité sexuelle, cela a entraîné des modifications importantes chez les organes sexuels des humains : vagin profond et verge longue et large, verge extracteur de sperme, etc. Ce fut la « guerre du sperme » ! Et bien d’autres choses qui nous permettent de nous voir autrement, et de prendre conscience que nous sommes, parmi tous les mammifères, les plus portés à la lubricité qui soient, à part les Bonobos (mais ceux-ci trichent, car ils ont un os pénien…). Vous y apprendrez aussi, bien sûr, pourquoi les femmes préfèrent les hommes riches que pauvres, pourquoi la ménopause existe (rare chez les mammifères), etc. Je n’ai pas tout retrouvé de ce que mes précédentes lectures m’avaient appris, mais ce livre explique les hypothèses évolutionnistes de ce qui a créé ce que nous sommes aujourd’hui : des êtres vivants adaptés à un monde qui n’existe plus et donc inadaptés à ce monde actuel. Mais l’évolution continue !
Et, en conclusion, si les rédacteurs de la Bible avaient lu « Pourquoi les femmes des riches sont belles » avant, ils ne l’auraient pas écrite ! Na !

Internet H.S.

2014/05/01

Pourquoi un tel silence ?
Tout simplement parce que, depuis maintenant presque deux mois, je n’ai plus de connexion internet chez moi… La faute à France TéLesCons qui a très probablement cassé quelque chose. Après 2 visites de techniciens de Free, après le remplacement de ma FreeBox par une neuve, et après deux rendez-vous avec France TéLesCons entre 8h et 13h, où ils ne sont PAS venus !, je suis un peu énervé… Après l’achat d’une clef Wifi et grâce à FreeWifi (qui marche très mal le soir…), me voilà avec un peu de connexion. Quant à écrire des billets au boulot, celui-ci ne m’en laisse pas le temps, et ce n’est pas le lieu.
Donc, je ne suis pas mort, juste fou de rage (contenue).