La vie…

« La vie est une longue désillusion abrégée par la mort ».

Charmant ! Il paraît que c’est de Schopenhauer. Probablement qu’il s’était construit trop d’illusions, d’espoirs, et de rêves, dans sa jeunesse, déçus par sa vie. Il suffit donc de ne pas trop espérer du futur, ni de trop rêver, et d’être heureux du présent (à supposer qu’il ne soit pas insupportable…).

La lecture de cette phrase dans l’éditorial du Point de cette semaine m’a tiré un GRAND fou-rire ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :