De retour ! Recalé… mais décalé encore

« Recalée » se dit d’une machine qui s’était déréglée et tournait de travers et qu’on a remise dans le « droit chemin ».
Dans mon cas, il m’a fallu au moins deux semaines pour me « recaler » après mon voyage en Asie.
Treize vols, Quatre villes visitées. Sept hôtels. Quarante-cinq heures de vol au total. Ca fait beaucoup… Mais c’était super ! Sauf que, au retour, il faut se payer de nouveau le décalage horaire… et donc passer presque deux semaines à se coucher à… 9h30 pour 9h à (une fois) 11h30 de sommeil parce que on est alors épuisé, toujours à l’heure de l’Asie du Sud-Est, 3-4h du matin correspondant alors à 8-9h du soir. Et une troisième semaine hyper-chargée au travail…

Singapour, Bali (Indonésie), Angkor(Cambodge), Luang Prabang (Laos).
Quel contraste entre la ville moderne sur l’équateur et les villes de Bali (Jimbaran, Ubud, Ahmed), du Cambodge (Siem Reap) et du Laos (Luang Prabang) !

Singapour : la ville aux immenses buildings ! Bali : les villes/villages à la circulation incroyable sur des routes qui ont gardé la largeur des chemins des siècles passés. Siem Reap : la ville française, aux larges rues et trottoirs. Luang Prabang : la ville conservée dans l’état où les français l’avaient quittée, enfin à peu près…
L’impression de ruche de Singapour, Bali et Siem Reap, comparé au calme de la vieille ville de Luang Prabang.
Les temples innombrables de Bali, un temple par maison, plus les autres… et les offrandes, tous les jours.
Les temples écroulés d’Angkor.
Les temples rénovés de Luang Prabang, un peu trop dorés parfois… mais vivants encore comme autrefois.

3700 photos. Bien peu finalement, en 3 semaines, par rapport au photographe que j’ai rencontré après mon retour et qui avait ramené 11.000 photos de Birmanie en un mois… Mais quel travail pour les trier, afin de les montrer. Plus tard.

Une semaine avec ma fille, à Luang Prabang, à manger dans les plus fins (et pas chers !) restaurants, savourant le calme reposant de cette ville.

Avoir visité trois des plus gros aéroports de la région (Singapour, Kuala Lumpur, Bangkok) et quatre des plus petits (Dempassar, Siem Reap, Hanoï, Luang Prabang).

Quelle aventure !
Et tout s’est bien passé. Incroyable. Juste, à Kuala Lumpur, un avion qui a failli partir sans nous, et sans la dizaine de Malais qui, comme nous, furent trompés par l’affichage nullissime du vol pour Siem Reap.
Même pas de bagage perdu !
Ni d’objectif cassé.
Et peut-être pas de souvenir… genre amibes, paludisme. On verra plus tard.

Marche dans les rizières de Bali, sous la pluie torrentielle… avec traversée de ruisseau, au fond d’un mini canyon verdoyant mais abrupte et glissant, sous le regard goguenard du guide, Gusti, qui s’amusait de sa facétie. 🙂

Découverte de la banlieue de Siem Reap, et du village de Lim, guide bénévole.

Balades en taxi, ou Tuk-Tuk, à Bali, Siem Reap, ou Luang Prabang.
Promenade en vélo le long du Mékong.
Visite de village aquatique à Siem Reap.

Plein de petites chose, très simples et très « faciles », pour le voyageur froussard que je suis. Mais, bon, maintenant que j’ai réussi à faire ce voyage, si compliqué, organisé par ma fille (pour les vols), me voilà prêt pour de nouvelles aventures ! ou pas. Enfin… on verra plus tard. Pour le moment, voyage à Cherbourg, en voiture… C’est chiant ces enfants qui s’amusent à aller vivre à l’autre bout de la France ou de la Terre… Mais, bon, ça me force à me bouger !

Oui, me voilà « recalé » à la vie en France. Boulot… Photos. Et Blog. Dooooooooooooooucement. Le calme laotien a un peu déteint sur moi… Calme, lenteur, et volupté.

Oui, c’était un beau voyage ! 🙂
Me voilà « différent », riche de tout ce que j’ai vu de différent, même si j’ai été assez « touriste », appréciant les piscines à Bali et à Siem Reap (trop cher l’hôtel avec piscine à Luang Prabang !). Ma fille, habituée à dormir chez l’habitant… au fin fond du Vietnam du Nord, ou du Sud, ou dans un coin qui ne voit pratiquement pas de touriste, à Florès, a apprécié le calme, la facilité, et le repos procurés par un hôtel doté d’un bon restaurant !

Beaucoup de souvenirs ! qu’il faudrait des heures à transcrire ! et que je garderai en souvenir en photos, qui viendront ici, peu à peu, ou ailleurs…

Publicités

2 Réponses to “De retour ! Recalé… mais décalé encore”

  1. allosophia Says:

    Ah Bali!!! Ses magnifiques temples fleuris, ses forêts primaires, ses villages, ses rizières, ses habitants accueillants… Lorsque nous y sommes allés, nous avons préféré la campagne aux grandes villes et aux plages touristiques. Mes souvenirs y sont impérissable et s’il y a un endroit au monde où je dois retourner, c’est bien Bali!

  2. Une femme libre Says:

    Fantastique, voyager! Et avec sa propre fille comme guide privé, quel bonheur. À renouveler encore et encore!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :