9 millions de morts pour rien : 1914-1918

Lire cet article du Point.

« En août 1914, une fois la guerre déclarée et au bout de quelques jours de combats, on avait déjà oublié la cause du conflit (un attentat qu’une diplomatie de bon sens aurait pu gérer sans peine). La folie nationaliste avait tout emporté. La tuerie battait son plein et on marchait la fleur au fusil vers le massacre de quelque neuf millions de personnes pour une cause, un but, un objectif, que personne ne pouvait vraiment définir. La haine pour la haine, la peur paranoïaque, l’arrogance nationale décidée à humilier l’arrogance adverse. L’Europe devenait folle et personne ne put arrêter cette folle machine à tuer. »

Publicités

4 Réponses to “9 millions de morts pour rien : 1914-1918”

  1. trex58 Says:

    Le premier mari de ma grand-mère maternelle y est mort.
    Son deuxième mari en est revenu atteint du « syndrome du Golf » : psychiquement détruit et incapable ensuite de travailler.

    Cette guerre, suivie de celle de 39-45, a détruit l’Europe. Ensuite, l’emprise communiste a continué à tuer et à meurtrir. Enfin, il y a la paix, depuis peu finalement. Faisons tout pour la préserver : parlons, comprenons l’Autre.

  2. Jane Says:

    Je ne connais pas l’histoire de mes arrières grands-parents.
    Comprendre l’autre est parfois difficile !

  3. Jane Says:

    C’est un long voyage. J’ai hâte de te lire Tony !

  4. Jane Says:

    Hey Tony, tu reviens avant l’hiver ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :