Démission !!

On parle en ce moment de l’éventualité d’une nécessaire dissolution de l’Assemblée Nationale. Moi, face à ce Président qui ne sait pas réformer mais sait parfaitement inventer de nouveaux impôts, je dis : Démission !

C’est comme pour le pape Benoît XVI, qui a démissionné pour laisser la place à un pape humble et réformateur. François II doit avoir le même courage : démissionner ; afin de donner une chance à la France de se réformer, au lieu de s’enfoncer dans le repli sur soi et le regret du « glorieux » passé de notre trop vieux pays judéo-chrétin.

Un pays, c’est comme un corps humain, il doit constamment se transformer et se reconstruire pour s’adapter au monde qui bouge. Et le monde bouge sacrément ! Et la France est sacrément malade, figée, bloquée, décourageante, découragée, sclérosée, coincée dans une armure étatique, etc. Désolé, mais, face à l’accélération de la déchéance de ce trop vieux pays, il n’y a plus qu’une solution : appliquer des réformes radicales. Suggestions : retour aux 40h pour tous les fonctionnaires, suppression du droit de grève des fonctionnaires dont l’action est indispensable au bon fonctionnement de l’Etat, limitation drastique des congés et arrêts-maladie pour tous les fonctionnaires, suppression de 10% des postes de fonctionnaires et assimilés en UN an, changement de contrat (passage au privé) pour 20 autres pour-cent des fonctionnaires en même temps, alignement des droits et salaires des fonctionnaires sur la moyenne des travailleurs du public (comme le calcul des retraites des fonctionnaires sur les 25 dernières années (sans intégration des primes !)), etc. D’autres pays ont su appliquer de telles réformes, sans que tout soit mis à feu et à sang. Mais eux, par rapport à nous, n’étaient pas pollués, noyautés, abrutis, lobotomisés, infantilisés, par une gauche débile et folle à lier. Les connards de l’extrême-droite me font presque moins peur que les connards de gauche et d’extrême-gauche. Mais quand sortirons-nous de cette folie socialo-débile initiée par Mitterrand ? Quel personnage public saura enfin prendre en main ce putain de pays et son Administration et le mettre au pas ! tout en respectant la Démocratie, tout en redonnant vie à notre Démocratie qui, depuis 30 ans, se rapproche de plus en plus d’un modèle communiste, étouffant les actifs pour nourrir ses parasites (fonctionnaires). Quant aux clowns de Droite, il leur faudra vite trouver un leader ayant des couilles (ou une femme, noire, arabe, ou asiatique) pour imposer les réformes qui s’imposent. Il suffit d’appliquer les recommandations de la Cour des Comptes ! Cour des Comptes qui est dirigée par un gars de Gauche, profitant de sa position pour dire ce qu’il faut faire pour aider la France et les Français plutôt que de viser une réélection.

Non, « plus », cela ne veut pas dire « mieux ». Mieux, c’est mieux utiliser ses ressources, c’est continuellement s’adapter au changement. Ce qui signifie, comme pour une espèce sous le poids des lois de l’Evolution, le remplacement d’organismes par de nouveaux, mieux adaptés. Par exemple, quel est le ratio nombre de fonctionnaires s’occupant du monde agricole versus le nombre de personnes travaillant dans l’agriculture ? Pourquoi est-il toujours aussi important ? Pourquoi les paysans se plaignent-ils de passer tant de temps à remplir toutes les paperasses que l’Etat leur impose ? Ne pourraient-ils pas, eux qui nous nourrissent et qui consacrent tant d’heures à travailler, se reposer un peu plus ou trouver les moyens de produire de nouveau des produits agricoles sains et bios ? Juste un exemple parmi mille…

Publicités

10 Réponses to “Démission !!”

  1. Jane Says:

    Dans l’éducation nationale, il n’y a pas de prime.
    Mon salaire a baissé depuis septembre en raison de l’augmentation de la cotisation retraite.
    Le calcul des retraites sur 25 ans pourquoi pas. Mais je veux bénéficier d’une retraite complémentaire comme dans le privé en cotisant bien entendu. Tu dois certainement en bénéficier en étant cadre informatique !

    Si la réforme des retraites des fonctionnaires se met en place, je pense qu’il faut aller encore plus loin. il faut diminuer les pensions des retraités qui sont partis dans de meilleures conditions et beaucoup plus tôt afin qu’il n’y ait pas d’inégalité entre les nouveaux et les anciens retraités.

    Je rappelle que nous partirons en retraite à l’âge de 70 ans alors que nos parents sont partis avant 60 ans. Qu’a fait la génération précédente ? Je fais partie de la génération sacrifiée !

    « Retour au 40 h » pour les fonctionnaires ET les salariés du privé.

    « Limitation drastique des congés », il me semble que les jours de congés sont réglementés : 5 semaines dans le privé et le public. Les cadres du privé et du public bénéficient très souvent de RTT. Donc si on les supprime dans le public, il faut les supprimer dans le privé.

    « Limitation des arrêts maladie » ? Tu veux parler des jours de carences. Pourquoi pas. Dans certaines entreprises du privé, les mutuelles prennent en charge les jours de carence. Je suis prête à cotiser plus pour bénéficier des mêmes avantages.
    Malheureusement, dans le public comme dans le privé, certaines personnes abusent d’arrêts maladie.

    • trex58 Says:

      Dans l’administration, il y a de nombreuses primes. Ainsi, dans le ministère de l’Agriculture, les ingénieurs touchent des primes en fonction du budget de leurs projets ! et se répartissent les primes entre eux…

      Ma retraite complémentaire, il me faudra travailler jusqu’à 66 ou 67 ans pour en profiter à taux plein. Et, régulièrement, mes cotisations sont augmentées et le rapport entre mes cotisations et ce que je toucherai baisse, baisse…

      Les 35h avaient été inventés pour créer des emplois dans le privé ! Ce n’est qu’ensuite que l’idée fumeuse de faire ce cadeau aux fonctionnaires a été inventé. Il faut supprimer les 35h et revenir à 40h. Déjà, faire autant en moins de temps permettra à nombre de travailleurs d’être moins stressés. Comme je l’ai déjà dit ici, dans le privé ce sont les plus fragiles (les moins aptes à supporter le stress d’une plus grande productivité demandée) qui ont souffert le plus.
      Mon contrat est de 40h par semaine.

      Congés : en lisant les journaux, on apprend que nombre de maires font « cadeau » d’une semaine de congés supplémentaire à leurs employés. Arrêts-maladie : dans le domaine de la santé dans le public, on apprend que la moyenne des jours d’absence est de 22 Jours !!! La moyenne !!!

      Quant aux jours de carence, bien sûr qu’il faut appliquer les mêmes règles au public qu’au privé.

      Les avantages donnés aux travailleurs du public sont payés par les travailleurs du privé. Ces derniers n’ont pas du tout les mêmes avantages ! En premier lieu, un fonctionnaire n’est jamais au chômage ; donc son salaire devrait être calculé en fonction du salaire moyen réel des travailleurs du privé, c’est-à-dire intégrant les jours de chômage, histoire que, lorsque les travailleurs du privé souffrent, ceux du public se serrent la ceinture, tout en bénéficiant du bénéfice de ne pas tomber dans le chômage.

      Enfin, il faut en finir avec le statut de fonctionnaire à vie ! Et il faut donc que, lorsque des fonctionnaires font des conneries (absences répétées, maladies imaginaires, etc), ils soient virés.

      Dans le privé, lorsque quelqu’un est malade pour plus de 2 à 4 semaines, cela pose un problème, et cela nécessite l’embauche temporaire de quelqu’un ou, si l’entreprise est petite, le report du travail du malade sur ses collègue. Dans le public, il y a une telle redondance…

      Hier, à 16h05, j’ai croisé quelqu’un que je sais être fonctionnaire aux impôts, et qui rentrait du boulot. Même en commençant à 8h du matin, ça fait pas beaucoup d’heures de travail…

  2. Cath Says:

    Ton extrémisme me fait frémir Tony…

    • trex58 Says:

      Le Canada a drastiquement diminué son nombre de fonctionnaires, transférant nombre d’activités et de poste au privé, sans que cela mettre le pays à feu et à sang. Le problème des français, c’est d’être incapables d’imaginer leur monde AUTREMENT, c’est-à-dire moins communiste qu’il est maintenant. Et, bientôt, nous n’aurons plus le choix. Les Français vivent dans l’illusion du « glorieux » passé, alors que, bientôt, nous serons au niveau de l’Espagne, voire de la Grèce. Bref, soit nous continuons à vivre comme des grenouilles dans une casserole chauffée peu à peu par le feu des impôts et par l’augmentation du nombre de fonctionnaires jusqu’à en crever, soit nous sautons hors de la casserole par un paquet de réformes, de VRAIES réformes !, du genre qui ne font pas plaisir, du genre qui vont faire hurler et pleurer pas mal de monde, mais qui, dans 5-10 ans, nous auront remis le pied à l’étrier, comme en Allemagne. Sinon, le nombre de diplômés et le nombre de jeunes qui foutront le camp du pays va encore augmenter.

  3. Jane Says:

    Tu imagines sa réélection en 2017 ? Tu survivras Tony ?

    J’avoue que je payais beaucoup moins d’impôt avec le précédent gouvernement : des heures sup non imposables !

    • trex58 Says:

      C’est bien ça le problème : au lieu de, une fois élu, faire TOUT son possible pour appliquer les réformes nécessaires, tous nos politiques n’ont qu’une idée : ménager la chèvre et le choux, c’est-à-dire faire plaisir aux électeurs de tous ces députés, maires, sénateurs, qui se mettraient à gueuler si on chamboulait la vie de leurs administrés, dans le but de se faire réélire. Plutôt que consacrer ces 5 années à faire ce qui est BIEN pour le pays, tous ces connards ne font que gérer leur « carrière ». Et, en plus, la majeur partie des politiciens, députés et sénateurs en premiers, sont des fonctionnaires !!!! qui ont été détachés de leur poste et ont donc la garantie de retrouver leur poste.

      Donc, bien sûr que je survivrai.

      Je me souviens, le soir de l’annonce de l’élection de François Ier (François Mitterrand) : mon beau-père, mineur de fond, et sa belle-mère, veuve d’un mineur de fond, ont été choqués par son élection. Ils se souvenaient que ce salopard avait été à l’extrême-droite, puis à droite, qu’il avait envoyé l’armée contre une grève des mineurs (métier TRÈS à risque !). Alors, la Gauche française est l’héritière d’un menteur et d’un opportuniste. Et, à part Rocard et quelques autres vrais socialistes, la majorité des politiciens de Gauche ne sont que des rêveurs coupés de la réalité du monde.

      Quant aux impôts, il faut vraiment être con comme ce Président pour penser que la SEULE solution pour arranger un peu les comptes, c’est d’augmenter, encore et encore, les impôts. Une fois encore, si un foyer se permettait la mauvaise gestion de son budget que se permet l’Etat français, il serait déclaré en faillite. Une fois encore, penser que plus de fonctionnaires encore, c’est mieux pour le pays, c’est de la folie à l’état pur. Un pourcentage maximum de fonctionnaires devrait être défini et respecté, genre 15 à 20%.

  4. trex58 Says:

    Standard & Poor’s : AA !!

  5. trex58 Says:

    Lu ce matin : « Le cabinet d’études Altares vient pourtant de tirer la sonnette d’alarme, indiquant qu’avec 12.790 entreprises en dépôt de bilan au troisième trimestre 2013, la France retrouve le niveau de défaillances d’entreprises atteint en 2009. »

    La France perd son industrie. Ce sont les entreprises privées, qui créent de la richesse et vendent à l’étranger, qui nous permettent d’acheter des télévisions fabriquées en Asie. Ce ne sont pas les fonctionnaires…

  6. trex58 Says:

    Lire Atlantico : http://www.atlantico.fr/rdv/revue-presse-hebdos/dissolution-scoop-scenario-qui-fait-peur-nicolas-sarkozy-hollande-peut-changer-avis-boris-cyrulnik-polemique-manifeste-343-salau-891308.html

    Certains parlent même de « Guillotine » !

    « Un monarque débonnaire, lucide, trop enclin au compromis, sûr qu’un arrangement est toujours possible entre adeptes de la raison, aussi peu théâtral que possible, certain qu’à la fin des fins les choses finiront par s’arranger. Une personnalité intelligente, opiniâtre, mais tout sauf tragique, qui traverse la tempête en croyant toujours qu’après l’orage le soleil brillera. Las ! La tempête l’a rattrapé. »

    « … les Français sont désormais un vieux peuple, qui tient plus à la pérennité des allocations et à la continuité des loisirs qu’à l’aventure politique. RSA et télévision ont vaincu l’esprit des barricades. Dans “ sécurité sociale ”, la nation hier entendait d’abord “ social ” et pouvait se battre pour ses droits ; aujourd’hui, c’est la “ sécurité ” qui lui importe et elle restera dans ses pantoufles tant que les prestations seront versées ”. »

    Etc.

  7. trex58 Says:

    Les « frais de notaire » (taxes de l’Etat) passent de 5,09% à 5,81%, pour enrichir les départements…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :