L’horreur de la psychanalyse appliquée à l’autisme

Ce connard mérite la prison !!!

Lire.

Ce salopard explique dans une conférence ce qu’il faut faire face à un autiste : rien !!!!!!!! Et on le paye pour ça !!!

Publicités

Étiquettes :

9 Réponses to “L’horreur de la psychanalyse appliquée à l’autisme”

  1. Jane Says:

    Reste calme Tony !
    Dans « lire » il n’y a rien !

  2. Jane Says:

    Tu crois qu’il a pris des cours de comédie ?

    • trex58 Says:

      Non. Des cours de connerie.
      Cet abruti explique comment, parce qu’il n’a AUCUNE solution efficace à mettre en oeuvre, il ne fait RIEN. Ces connards de psychanalystes bornés (ils ne le sont pas tous) refusent l’idée même d’améliorer les capacités des enfants autistes.
      Ce mec est une honte. Et la connasse d’à-côté qui prend fébrilement des notes…

  3. Jane Says:

    Il dit qu’il se met en dessous du niveau de la personne pour entrer en contact avec elle. Et après ?

  4. Jane Says:

    Je n’ai pas bien compris. C’est sérieux ce blog écrit par JMLD ?

    • trex58 Says:

      Je n’ai lu que cet article. Je viens de lire la présentation. C’est un moyen de se foutre de la gueule de ces connards de psychanalystes bornés et dogmatiques (ils ne le sont pas tous).

      Mais il existe des psychanalystes (toujours bornés, dogmatiques, et à foutre en prison) mais plus subtiles, plus malins. Lire par exemple : http://laregledujeu.org/2012/02/15/8916/ecoutez-les-autistes/ « Que reste-t-il alors de la pratique psychanalytique ? Pour l’essentiel la capacité à accompagner le sujet dans ses inventions originales effectuées pour parer à son angoisse ». De façon bien plus subtile, ils n’en défendent pas moins leur pratique. Or, face à un enfant qui ne parle pas, et alors que la psychanalyse est basé sur la parole, ne devraient-ils pas dire, tout simplement, que leur méthode ne s’applique pas ?!!!!!!!!

  5. Jane Says:

    J’ai lu l’article et je comprends mieux l’autisme. Cela doit être terrible de vivre avec des angoisses en permanence. Ils doivent vraiment énormément souffrir. Comme le dit l’article, il faudrait écouter les autistes qui ont réussi à devenir indépendants. Il n’y a qu’eux qui peuvent comprendre ces troubles de comportement et apporter leur expérience pour développer d’autres approches.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :