Comme c’est curieux !

Comme c’est curieux ! , c’est le nom de l’association qui a organisé hier après-midi une conférence sur la jeunesse des autistes Asperger, avec 6 témoignages : Clément, Magali, Raphaël, Florian, Colette, Jérôme. De 18 ans à 55 ans. Chacun a décrit, à sa façon, ce que fut son enfance, difficile. Car ils ne « fonctionnent » pas comme les autres, comme nous, les « neurotypiques ». Environ un enfant sur 100 naît avec un Trouble Envahissant du Développement (TED), avec de l’autisme, plus ou moins léger, plus ou moins lourd et profond. Et leur façon « différente » de voir le monde rend leur façon d’être difficile à comprendre par les enfants « normaux ». En fait, je n’aime pas cette frontière érigée entre les autistes et « les autres ». Je ne suis pas autiste mais, à cause d’une enfance particulière, d’un caractère entier et passionné, je ressens quelques symptômes proches des leurs, comme la longue difficulté que j’ai eue à intégrer les codes sociaux, parce que ma mère m’avait « enfermé » hors de toute relation avec sa famille : je ne connaissais aucun de mes 4 oncle et tantes, aucun de mes nombreux cousins, et personne ne venait jamais manger à la maison. La vie, parfois, vous brutalise à un tel point qu’on pense que la seule solution est de s’isoler, se protéger, et c’est un crime que d’y enfermer ses enfants.
Cette conférence, où je devais faire le photographe, je pensais n’y passer qu’1h1/2, avant de m’occuper de mes affaires (mon voyage !). Mais j’y suis resté 4 heures ! passionné par les témoignages et par certains centres d’intérêt commun avec plusieurs des participants, Jérôme et Raphaël, les plus âgés, ceux qui ont réussi à trouver leur voie, mais aussi parce que, protégés d’une certaine façon, ils n’ont pas connu les psychanalystes ni la psychiatrie ni les médicaments. Ce qui ne les a pas empêchés de souffrir, dépression, burn-out. Bref, nous avons parlé de sujets autour de l’autisme, mais aussi d’informatique et de nombres premiers ! 😉

La différence nous fait peur. D’abord par peur de l’inconnu. Ensuite par un réflexe de peur de la contagion. L’autisme n’est pas contagieux ! il est essentiellement génétique, voire épi-génétique, voire environnemental (suscité par des produits chimiques). On ne l’attrape pas en touchant un autiste ! Mais, lorsqu’on discute avec un autiste Asperger, la discussion peut être… difficile, car sa pensée ne fonctionne pas comme la nôtre et cela s’entend parfois. En plus, communiquer avec des neurotypiques leur est difficile : difficulté à comprendre les « codes » sociaux, les émotions, à prendre véritablement « contact » avec les autres. Comme ils le disent, pendant leur enfance, ils ont souvent copié ce que font les autres, sans comprendre, sans en avoir l’envie, car cela ne les touche pas, car les mécanismes physiques support de ces émotions et sentiments sont réduits, alors que d’autres dimensions de leur esprit sont sur-développées, comme la sensibilité aux bruits, la synesthésie, la capacité à mémoriser (souvent sans comprendre) et à devenir expert sur un sujet. Bref, ils sont … particuliers, mais bougrement intéressants et sympathiques une fois qu’on prend la peine d’essayer de se construire une idée de leur façon d’être et d’interagir avec les autres. Face à un handicapé sur fauteuil roulant, on anticipe bien que, face à un escalier, il va prendre l’ascenseur, non ? Et bien, pour eux, c’est pareil : dans une discussion à plusieurs, Magali va fuir car elle n’arrive pas à suivre la conversation et que c’est un bruit assourdissant dont elle ressortira épuisée.
Nous sommes tous différents, et donc intéressants. Et, en essayant de comprendre les autres, nous nous comprenons mieux nous-mêmes. Bref, aller vers les autres, c’est aller au coeur de soi-même.

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :