Frances Ha

« Frances Ha » : c’est bien ! C’est même très bien ! C’est vif, c’est gai, c’est en Noir & Blanc. Ca bouge, ça parle, ça change, en permanence. Ca m’a rappelé l’atmosphère de « Manhattan » de Woody Allen. Frances est « undatable » peut-être, un peu immature, mais pleine de vie. Et, surtout, elle bouge et voit plein de gens. Dont une… Sophie, dont elle est, d’une certaine façon, amoureuse. Mais, en anglais, dire « I love you » à quelqu’un, ce n’est pas équivalent à un « Je t’aime ». Il y a plusieurs films dans ce film : les relations hommes-femmes, New-York, la difficulté de s’y loger, la difficulté pour un jeune de trouver sa place, la place des artistes dans une société, l’amour, les relations parents-enfants, l’effet de l’alcool sur les bêtises qu’on dit, et … Frances, unique. Quant à son nom : « Ha », on comprend pourquoi à la fin !
Oui ! Si vous ne l’avez pas déjà vu, allez le voir !!

Publicités

Étiquettes :

21 Réponses to “Frances Ha”

  1. Jane Says:

    J’ai bien aimé la bande annonce accompagnée de Bowie que j’adore !
    Je vais aller le voir. Merci pour tes bons tuyaux !

    • trex58 Says:

      n, ce qui plaît à l’un ne plaît pas forcément à l’autre… mais ce film a une certaine beauté. La vie de Frances est émouvante. Elle fait face, douloureusement, avant de, enfin, trouver sa voie.

  2. Jane Says:

    Zut il ne passe pas chez moi. J’irai mardi, un peu plus loin, en espérant qu’il sera encore à l’affiche.

  3. Jane Says:

    Zut mercredi il ne sera plus à l’affiche. J’irai quand même mardi.

  4. Jane Says:

    Aucun intérêt ces commentaires, tu peux les effacer !

    • trex58 Says:

      Non, non, encore un peu et tu vas utiliser mon Blog pour y écrire toutes tes pensées et secrets.

  5. Jane Says:

    Aujourd’hui il a plu, je suis donc allée voir le film. Une heure de route, j’arrive à l’avance. Je découvre le cinéma. Je vais faire un petit pipi avant la séance. Lorsque je sors, un couple attend devant la salle. Je leur demande si la séance à commencer, la dame me réponds non. J’attends. Nous commençons à trouver le temps long. Je décide donc d’aller voir la dame de l’accueil qui engueule son collègue au téléphone mais qui lui confirme que le film a démarré. Conclusion j’ai raté les 5 ou 10 premières minutes. Je suis entrée dans la salle lorsque Frances quitte son mari et le laisse avec ses 2 chats. S’il te plaît Tony peux-tu me raconter le début de l’histoire ?

    • trex58 Says:

      Ben, nous sommes mercredi ?

      Hummmm Le début ? On voit Frances et Sophie faire plein de choses ensemble. Ce sont de petites scénettes qui montrent le lien très fort les unissant et qui est presque de l’amour, sans sexe quand même. Frances AIME Sophie, qui l’aime aussi. Frances a un petit ami donc. Mais, bon, vu sa réaction lorsqu’il lui propose de venir habiter chez lui, elle n’est pas vraiment accro. Cela lui semble juste agréable… Donc, son hésitation, son excuse de cohabiter avec Sophie et de partager le loyer, ça le blesse, et il rompt. Mais ce n’est pas son mari ! Quant aux deux chats, glabre, il me semblait que c’était des chiens ?!

      Sinon… j’espère que tu as aimé… Car je ne voudrais pas que tu aies fait tout ce trajet pour être déçue…

  6. Jane Says:

    Oui j’y suis allée aujourd’hui sur un coup de tête. J’en avais assez d’être chez moi et surtout par temps de pluie !

    Tony, tu connais déjà une bonne partie de mes pensées !

    J’ai bien aimé le film et j’ai encore retenu quelques larmes mais j’ai aussi ri. Et même si je n’avais pas aimé le film, j’ai découvert un cinéma qui me plait bien, avec une petite salle à l’ambiance intime. Je me suis installée à côté de l’homme du couple qui riait beaucoup.

    Je regrette d’avoir raté les premières scènes. Et ce sont bien deux chats j’en suis certaine !
    Frances trouve sa voie mais cherche son âme sœur. Mais ne serait-ce pas Sophie son âme sœur ? Elle semble rencontrer beaucoup de difficultés à accepter la séparation. Et dans la dernière scène, dans leur regard transparait tout l’amour qu’elles éprouvent l’une pour l’autre.
    J’ai été un peu distraite à la fin et je ne suis pas certaine du nom que j’ai lu : Hallyday ?

    • trex58 Says:

      Des chats ? OK. Je devais me concentrer sur leur voix. Tu l’as vu en VO ou VOST ?

      Son « âme-soeur » ? À un moment de sa vie, on peut être très proche de quelqu’un. Mais c’est sans doute parce que les autres facettes de personnalité de chacune des personnes sont endormis. Lorsque chacun vit sa vie, les autres facettes, endormies, se réveillent et peuvent prendre le dessus et changer la relation.

      Oui, Frances aime Sophie. Mais, souvent, n’aime-t-on pas parce qu’on a besoin de l’autre ? pour donner de la gaieté dans sa vie, du mouvement ? Quand on partage plein de goûts communs, c’est un mouvement constant.

      Oui, elles s’aiment, d’amitié.

      Yes ! Hallyday ! (enfin, c’est ce que j’ai cru voir…)

  7. Jane Says:

    Je me réveile. Je vais donc peut-être écrire des bétises !
    Je l’ai vu en VOST donc j’ai lu 2 chats.
    Je suis d’accord avec tout ce que tu écris. On s’amuse mieux à deux que seul surtout si l’on a beaucoup de goûts communs.

  8. Jane Says:

    Est-ce que Frances dit que l’âme-soeur c’est quelqu’un que vous rencontrez dans une soirée, une fois et qu’au premier regard, vous sentez quelque chose qui vous unit. Quelqu’un comme vous, qui vous comprend et donc qui vous comprend. Mais qu’elle ne peut pas l’aborder.
    C’est difficile d’aborder un homme et d’exprimer ses sentiments de vive voix !

    • trex58 Says:

      Je ne me souviens plus de ce qui a été dit. C’est comme certains films de Truffaut ou Woody Allen : bourré de dialogues. On ne peut pas se souvenir de tout…

      L' »âme-soeur », c’est assez difficile à trouver. Certes, en rencontrant plein de personnes, comme le fait Frances, ça augmente les chances de la rencontrer, même si elle n’est pas unique. Reste à comprendre ce qui fait cette alchimie. Alchimie temporaire, comme Frances et Sophie, puisque Sophie a volontairement décidé de partir, suivre son mec. Même si elles restent liées, leurs vies ne feront plus que se croiser maintenant. Mais elles auront tissé un lien fort, unique, formidable. Cela aide à vivre.

      Oui, exprimer ses sentiments de vive voix… ce n’est pas facile. D’abord, l’enthousiasme qu’on a pour l’autre nous pousse souvent à dire plus qu’il ne faudrait, ou à exagérer. Et, s’il est facile d’imaginer ce qu’on veut dire, certaines personnes, comme moi pas douées pour l’oral et le direct, foirent, s’égarent, bafouillent, se perdent… Pas grave si l’autre est plein de tendresse et de respect. Mais, bon, c’est beau de dire ses sentiments. Mais attention au râteau !

  9. Jane Says:

    Tu réfléchis ?

    • trex58 Says:

      Ben… Je ne passe pas toute ma vie sur mon Blog. Je vis aussi. Au boulot, par exemple… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :