La France est un pays Communiste

Non, ne rigolez pas.
Non, ne faites pas semblant d’être surpris.

La France est l’un des derniers pays communistes au monde. C’est évident. Il suffit de se rendre compte qu’une partie de la population (le quart) utilise l’autre partie pour conserver ses privilèges. Je parle, bien sûr, des fonctionnaires, petits ou grands. C’est comme au bon vieux temps du Communisme soviétique ou comme en Chine : les membres d’une caste se nourrissent sur le dos des autres.

La France cessera d’être communiste lorsque les fonctionnaires auront les mêmes droits et devoirs que la moyenne des français, pas plus, mais peut-être moins. À commencer par : le nombre de jours travaillés par an, le nombre d’heures travaillées par jour, le nombre d’années nécessaires pour pouvoir prendre sa retraite, le salaire, etc. Mais avec suppression du droit de grève pour ceux qui remplissent un rôle indispensable pour la vie de la collectivité (EDF, La Poste, SNCF, RATP, Contrôleurs du ciel, etc) : soit on se soumet, soit on se démet. À ce moment-là, nous retrouverons des échanges normaux et réguliers entre le privé et le publique, dans les deux sens, permettant à certains d’oeuvrer pour le bien commun au lieu de vouloir trouver un havre de tranquillité loin des troubles et difficultés du travail dans le privé. Car, aujourd’hui, les jeunes ont deux rêves opposés : se faire embaucher dans la fonction publique, ou foutre le camp de ce pays de merde (comme mes enfants).
Si rien n’est fait, nous allons vers une guerre civile. Face à la crise, les travailleurs et chômeurs du privé se révolteront et finiront par réclamer brutalement la fin de leur esclavage et le siphonnage de leurs caisses de retraites par ceux du public.
Vu le blocage de cette caste, il n’y a pas d’autres solutions que la rupture : les virer tous le 31 décembre à minuit, et les rembaucher le 1er janvier avec un autre contrat… bien différent ! Mais, bon, quel Président aura jamais le courage de faire cela, avec bordel général à la clef ? Aucun, et surtout pas François II. Tant qu’il n’y aura pas un énoncé clair et réaliste des abus des fonctionnaires (comme la retraite des régimes « spéciaux »…) qui permettra de faire fermer leur gueule aux syndicats de fonctionnaires, qui ont beau se dire de gauche mais protégent les leurs contre les autres, il n’y aura pas d’avancée…
Allez, encore un peu plus de dette et de crise, et le système se réformera tout seul : à la Grecque : virer des fonctionnaires et réduire drastiquement leurs salaires et retraites. Un jour peut-être…

Publicités

27 Réponses to “La France est un pays Communiste”

  1. Jane Says:

    Il y a de la colère en toi. Tu me sembles excessif !

    Je suis située du mauvais côté, et je partirai en retraite vers l’âge de 70 ans, très probablement, si je suis encore en vie. Mais je n’y pense pas. D’ailleurs, je ne suis pas comme certaines personnes qui disent « vivement la retraite » ou « tu te vois travailler à 70 ans ». Et je leur réponds que je me sens encore jeune et que j’espère que je garderai cette jeunesse jusqu’à ce que je disparaisse. Je refuse peut-être de vieillir. Cela me fait peur, plus que la mort !

    Des inégalités, il y en a entre public/privé, privé/privé, homme/femme,français/étranger, diplômé/non diplômé, handicapé/valide,…

    La France est endettée, comme beaucoup d’autres pays. Est-ce que le problème des retraites des fonctionnaires suffira à régler cette dette ?
    Je ne sais pas comment nous nous en sortirons ! Mais si le système se réforme à la Grecque, tous les français seront touchés, fonctionnaire ou non, retraité ou non…

    Le monde est en crise !

    • trex58 Says:

      Oui, tu as parfaitement raison : il y a plus à craindre de la vieillesse que de la mort. La mort délivre de tout. La vieillesse nous rétrécit, nous racornit, nous diminue… Il nous faut donc lutter plus fort contre elle, et lui niquer la gueule ! 😉

      Le monde n’est pas en crise. Une crise, c’est temporaire. Le monde évolue, de plus en plus vite, alors que la France reste coincée, à cause d’une pensée bloquée dans la préservation du (glorieux) passé. Un glorieux passé qui n’était qu’un moment d’illusion et de retrait de la réalité du monde. Pour changer le monde, il faut en faire partie. Et le monde change ! Ailleurs. Bien sûr, ça risque bien d’exploser encore, en Chine très probablement. Et les forces du mal (Iran, Russie, Syrie, Corée du Nord, etc) sont toujours très fortes. Et il faut espérer que les tensions feront craquer les contraintes sans nous exploser à la gueule.

      La France est endettée parce que nos politiques, depuis 30 ans, de gauche comme de droite, n’ont pas le courage de dire la vérité. Seul Fillon avait dit : « La France est en faillite » ! C’est vrai, nous sommes aspirés vers l’horizon d’un trou noir constitué de ce gouffre financier qu’est notre service publique, pléthorique, inefficace, et en constante augmentation, en nombre et en salaire. L’explosion est proche. Mieux vaudrait un grand coup de pied contrôlé dans la fourmilière qu’une Révolution où les privés feraient la chasses aux nantis de la Fonction Publique. Bien sûr, je parle de ceux qui y ont fait toute leur carrière. Ceux qui y sont entrés tardivement n’en ont pas tous les privilèges.

  2. Encolie Says:

    La France est un pays royaliste !
    …et je pourrais écrire les mêmes lignes. Il semble que le communisme partout n’a fait que recréer un système de caste partout où il est passé. Pas le temps de développer maintenant, je dois bosser

    • trex58 Says:

      La nature humaine veut que, instinctivement, il y ait des personnes qui abusent de leur position pour en profiter et spolier les autres. C’est le rôle d’un Etat digne de ce nom de dénoncer les injustices et les inégalités. Et je vais reprendre un slogan de gauche : à travail égal, retraites égales !

  3. Cath Says:

    Pas sûre que tout ça ait à voir avec le communisme, mais en tout cas, même si tu es radical dans la façon de l’énoncer, il y a de ça dans cette nécessité d’abolir les privilèges des fonctionnaires, il y a vraiment un système à deux vitesses…

    • trex58 Says:

      « privilèges » : ce simple mot énonce toute la gravité de la situation : une caste utilise le tiers-état pour mieux vivre. Au lieu d’être un rouage pour faciliter la vie de tous, les fonctionnaires (une partie d’eux, bien sûr) sont devenus des parasites.

  4. Jane Says:

    Et bien, comme j’ai des « privilèges », je vais en profiter. Vive les vacances ! Et elles commencent bien, sous le soleil.

    • trex58 Says:

      J’ai, moi-aussi, à la mesure des possibilités de mon entreprise, quelques privilèges, comme presque 9 semaines de congés. Mais, si mon entreprise venait à souffrir de la concurrence internationale contre laquelle elle doit faire face, il est certain que, plutôt que de voir disparaître mon emploi, je préférerai être (temporairement) moins bien payé. Mais aller donc demander ça à un fonctionnaire ! dont le salaire, entre 1999 et 2009 a augmenté annuellement de plus de 3,6%, soit un gain annuel de 1,9% de pouvoir d’achat. Moi, cette année, je ne serai PAS augmenté. RIEN. Ni AI ni AG. RIEN. Donc, mon pouvoir d’achat va baisser, bouffé par les augmentations de prélèvement que ce connard de Hollande va sûrement programmer, et par l’inflation.

    • Jane Says:

      Il n’y a pas eu d’augmentation du point d’indice depuis 2010 et il est gelé. Il reste donc l’augmentation liée à l’ancienneté, tous les 4 à 5 ans environ en milieu de carrière et qui varie selon l’échelon. Le pouvoir d’achat des fonctionnaires est en baisse de – 13% depuis 2000. Sont-ils vraiment privilégiés ? J’en connais qui travaillent dans le privé et dont le salaire est augmenté régulièrement et qui touchent des primes. Personnellement, je n’en ai pas. Donc tous les salariés ne semblent pas touchés par la crise.

    • trex58 Says:

      2010 : c’est tout récent !
      Lire : http://www.lecri.fr/2013/02/26/suppression-du-jour-de-carence-des-fonctionnaires-une-decision-purement-clienteliste/39016

      D’où tiens-tu ce chiffre de -13% ?

      Quant aux primes, ma mère travaillait à la DDA et les ingénieurs se partageaient une jolie prime… D’ailleurs, elle aurait rêvé que je rentre dans l’administration ! 😉

      • Jane Says:

        Ce chiffre concerne les salaires d’enseignants et ma source est celle d’un syndicat. Je cite :

        « Cette année encore, la décision de ne pas revaloriser la rémunération des fonctionnaires comme c’est le cas depuis 4 ans maintenant, via le gel de la valeur du point d’indice, conduira, à nouveau, inéluctablement à la dégradation de leur rémunération du fait de la nouvelle perte du pouvoir d’achat. Les enseignants, en particulier, n’ont plus connu de véritable revalorisation depuis plus de 20 ans et depuis 2000, ils ont perdu près de 13% de leur pouvoir d’achat…
        …le salaire des enseignants français ne représente que 83% du salaire moyen d’un enseignant de l’Union européenne, que la France se situe au 22ième rang des 34 pays de l’OCDE étudiés pour le niveau des salaires versés aux enseignants après 15 ans d’exercice. Un certifié débute actuellement sa carrière avec un traitement brut représentant 1,2 fois le SMIC (contre plus de 2 fois en 1982) alors que dans le même temps le niveau de qualification demandé a été accru. »

        De plus, les enseignants ont autant de vacances que toi et je rappelle que les vacances d’été ne sont pas payées !

        Alors peut-être que d’autres fonctionnaires ont des salaires supérieur aux salaires des autres pays de l’OCDE.

        Je ne comprends pas pourquoi ils ont retiré cette journée de carence. C’est vrai que ce n’est pas juste.
        Dans la fonction publique, il y a des abus comme dans le privé si les journées sont prises en charge par l’employeur. Certaines personnes prennent chaque année une semaine d’arrêt et reviennent en pleine forme. Mais est-ce que le médecin qui prescrit l’arrêt n’est pas aussi responsable. Mon médecin ne délivre pas d’arrêt facilement. Cette année, comme les 3 dernières, je n’ai pas été malade et j’ai de la chance. Quand j’arrête, c’est que je suis au plus mal, direction l’hôpital. Certaines personnes abusent et profitent des failles du système.

        C’est quoi la DDA ?

      • trex58 Says:

        Les enseignants sont un cas à part. Oui, ils sont moins bien payés que la moyenne de l’OCDE. Mais, aussi, ils travaillent moins… Sans parler des milliers d’enseignants qui … n’enseignent pas. Les mois d’été sont payés, maintenant, depuis un bout de temps je crois. La DDA : Direction Départementale de l’Agriculture. Tu sais : le ministère dont le nombre de fonctionnaires a augmenté alors que le nombre de paysans a été divisé par 3. Moyenne d’absentéisme (arrêts maladie) chez le personnel de santé dans le sud : 20 à 24 jours par ans, si je me souviens bien. Oui, les jours de carence, qui existent dans le privé, devraient aussi exister dans le public. 3 jours ! Les enseignants ont autant de vacances que moi ??? Avec le BAC, certains ont 10 semaines l’été, plus les autres vacances (5 à 6 en plus, non ?). Moi, c’est un maximum de 9 parce que je récupère les heures au-delà de mes 40h par semaine. Les enseignants, comme les ingénieurs, étaient autrefois une élite. Or, plus il y a de personnes dans une catégorie, moins bien elles sont payées… Les salaires des ingénieurs aussi sont en baisse… Nous, ingénieurs en informatique, nous sommes devenus des O.S. Le système a des failles dans lesquelles, naturellement, certaines personnes se faufilent… c’est donc que certains ont été trop naïfs et n’ont pas mis en place les contrôles dissuasifs !

  5. Jane Says:

    Coucou ! Tu fomentes une révolution ? Ou tu bulles au bord de la piscine dans le Luberon ?

  6. trex58 Says:

    Hé ! J’ai le droit de prendre des vacances, non ?! 😉
    J’étais en Arles, 4 jours, puis en vadrouille.
    Me voilà de retour.

  7. Jane Says:

    Oui, oui. C’est que j’aime bien te lire. Contente de te retrouver !

  8. trex58 Says:

    Ah ?! Mais que dis-je donc d’extraordinaire ? Il y a des milliers de Blogs dans la blogosphère !

    • Jane Says:

      J’aime le ton de tes billets. Parfois, je frémis ou ris en te lisant. Tu parles librement. Peu d’hommes abordent certains sujets comme tu le fais. Ta connaissance des femmes m’impressionne. C’est si rare.
      Et je découvre, comme aujourd’hui la photographe.

    • trex58 Says:

      Je « parle librement » ? Hummmmm Plus que beaucoup, je pense, oui. Mais, bon, je ne dis plus tout.

      Les hommes ? Je n’ai jamais aimé le foot, le sport, le luxe, ni les voitures ! Suis-je donc bien un homme ? 😉

      Ma « connaissance des femmes » ? Ben… tous les hommes devraient en savoir autant, sinon plus. La recette est simple : alterner la théorie et la pratique ! 😉 Ha ha ha ! Je rigole. À mon « compteur » en 2006, je n’avais « connu » charnellement que 4 femmes, dont deux très peu de fois. Je me suis un peu rattrapé depuis… mais le nombre n’est pas le plus important. Non, l’important, c’est de prendre son temps et de jouir de la jouissance qu’on donne à l’autre, bien plus belle. Enfin, il faut souvent un peu de temps pour se mettre au diapason…

      Quant à la photographie… il faudra attendre encore un peu pour venir admirer mes photos en Arles ! 😉 Ha ha ha !

      • Jane Says:

        Je complète ma réponse. Tu sembles très attentif au désir de ta partenaire et pas uniquement au désir sexuel je présume ! Et tu l’exprimes. C’est tellement rare d’entendre un homme exprimer ses sentiments. Enfin je parle de ceux qui sont autour de moi.

        Les liaisons charnelles, je ne les ai pas comptées. Jeune, j’étais capable d’avoir une relation sexuelle pour une nuit. Mais je garde plus en mémoire les relations charnelles accompagnées de sentiments passionnels. Elles sont limitées à trois. Et je garde au fond de moi, un amour pour ces trois hommes.

        Je suis allée aux rencontres d’Arles il y a quelques années. Le thème était le rock avec une exposition sur Mick Jagger et l’Argentine. J’ai vu des photos chocs et subversives de photographes argentins dont j’ai oublié le nom. C’est un bon souvenir.

      • trex58 Says:

        Oui, bien sûr, la passion rend tout plus colorée ! 🙂
        Il faut du temps pour que deux personnes s’accordent sexuellement, me semble-t-il. Je ne pense pas qu’on puisse donner le meilleur de soi lors de la première rencontre. Surtout pour une femme, me semble-t-il, qui doit se sentir en confiance pour oser se lâcher, se montrer entièrement : laisser s’envoler son plaisir.

        Être attentif à l’autre. C’est juste quelque chose qu’il faut appliquer pour tout : essayer d’être attentif à tout. Ce qui implique donc d’être en forme, les sens et le cerveau surtout capables de voir, entendre, comprendre, et de voir le maximum de liens avec le passé et les futurs possibles. Difficile… Une bonne solution est d’aller doucement, ou – déjà – moins vite. Pour vraiment vivre, il faut vivre doucement. Reste à supporter la lenteur, surtout si l’on est seul…

      • Jane Says:

        Je ne peux parler que de moi. Mais c’est vrai qu’il faut du temps pour s’accorder sexuellement avec un homme. Mais cela peut être rapide.
        Toutefois, je pense que l’on ne s’accorde pas avec tous les hommes. Certains sont centrés uniquement sur leur plaisir. D’autres, plus inventifs, prennent plaisir à faire jouir de différentes manières leur partenaire. Et puis il faut trouver le partenaire qui a les mêmes envies, les mêmes fantasmes.

      • trex58 Says:

        Certains hommes ignorent le plaisir des femmes, par méconnaissance ou volontairement.
        Pour un homme, le plaisir est la libération d’une tension : un petit plaisir, bref, qu’on ne peut même pas multiplier à l’infini… En plus, il est très simple et ne varie guère, pour un homme, et entre les hommes. Alors que les femmes sont … très différentes l’une de l’autre, une île à découvrir à chaque fois, patiemment, lentement. Il n’y a pas que s’accorder ; il faut aussi souvent du temps à une femme pour oser se laisser aller vraiment ; ça se fait étape par étape.

        Sinon, je serai en vacances pendant 15 jours. Pause ! 🙂

  9. Jane Says:

    Tu es un de mes petits grains de sel.

    • trex58 Says:

      Poivre et sel. Avec une pointe de wasabi, ou de la moutarde « à l’ancienne ».

      Bah, la vie est faite pour s’amuser… et j’ai le temps de flâner maintenant ! 😉

  10. trex58 Says:

    Suite à un tract de FO sur mon site d’entreprise, j’ai écrit au responsable FO cette gentille lettre :

    Cher Christian,

    J’ai bien lu le tract sur nos Retraites.
    Vu le fatras de bêtises qu’il contient, j’ai bien failli le jeter immédiatement à la poubelle.
    Mais je préfère le commenter rapidement :
    – « nos droits » : l’état actuel de nos retraites n’est pas un droit figé mais une conséquence de l’évolution de l’espérance de vie et de l’équilibre indispensable entre ceux qui travaillent et ceux qui sont partis en retraite.
    – Les changements des règles qui régiront mon départ à la retraite me sont très pénibles, mais ce sont les conséquences de l’incurie des gouvernements successifs aiguillonnés par des syndicats incompétents et n’ayant pour but que de préserver les privilèges de leurs adhérents.
    – Ce tract ne parle absolument pas de l’essentiel : l’égalité entre tous, à travail égal. Il est une catégorie de travailleurs en France qui deviennent de plus en plus des parasites pour les autres, il s’agit des personnel de la fonction publique, qui s’arrogent des privilèges aux dépends des travailleurs du privé, pour les salaires et les retraites. Pour moi, la première chose à faire, c’est d’appliquer le plus tôt possible les recommandations de Sauvegarde Retraite (http://www.sauvegarde-retraites.org/) afin de rétablir l’égalité entre les travailleurs du public et ceux du privé. De mon point de vue, les droits des travailleurs de la fonction publique ne devraient être que la moyenne des droits des travailleurs du privé, pas plus, et probablement moins même pour compenser la pérennité de leur poste.
    – Toujours pour les personnels du « public », il y a urgence à stopper l’inflation de ces personnels et de réduire d’au moins 25% ces personnels, avec pour conséquence de : réduire leurs vacances, augmenter leur temps de travail et leur productivité, contrôler et réduire leurs absences pour cause de (fausse) maladie (TROIS jours de carence !), etc. Je serais même favorable à une réforme radicale de la Fonction Publique : la supprimer.
    – Il fut un temps où l’âge de départ à la retraite ne précédait que de quelques années l’espérance de vie. Ces temps ont changé.
    – La dette de l’Etat est la conséquence d’une incurie où l’on emprunte pour payer les salaires d’une fonction publique pléthorique et toujours en croissance mais à productivité toujours décroissante.
    – Les salaires réels du public (et donc leur retraite) sont en constante progression (1,9 point de plus que l’inflation entre 1999 et 2009).

    Bref, le préalable à toute discussion de ma part avec un syndicat genre FO est qu’ils nettoient les écuries d’Augias dont ils sont responsables en protégeant des travailleurs privilégiés : ceux de la fonction publique.
    En 1789, le peuple s’est soulevé pour abolir les privilèges exorbitants de la noblesse. Faudra-t-il qu’un jour le peuple du privé se soulève pour abolir les privilèges exorbitants de la fonction publique ?
    Quel est le premier rêve d’une jeune adulte ? Travailler dans la fonction publique !!! Non pour servir la Nation, mais pour se mettre à l’abri de la réalité du monde.

    En conclusion, l’urgence est de rétablir l’égalité devant la rémunération, le temps de travail, le respect des règles de l’Assurance-Maladie, et de la retraite, entre tous les travailleurs avant de réclamer quoi que ce soit.

    Sinon, je recommande à tous les membres du Syndicat FO de suivre le plus tôt possible une psychothérapie afin de voir enfin le monde tel qu’il est. Et le monde ne se limite pas à la France, qui n’est plus maintenant qu’un confetti dans le concert des Nations. D’ailleurs, mes deux enfants n’ont qu’une idée : vivre ailleurs. Et l’un d’eux est déjà parti…

    Cordialement,

  11. Jane Says:

    Tu es excessif et il y a encore de la colère !
    « Une psychothérapie pour voir le monde tel qu’il est ». Tu me fais rire.

    En faisant une psychothérapie, j’ai l’impression que je m’isole. Je m’éloigne de certaines personnes professionnellement, qui n’agissent que dans leur propre intérêt, faisant croire à l’esprit de groupe. Je me suis éloignée de mes parents, frères, sœurs. Je reprends ou prends ma place. Je ne sais pas si c’est un état stationnaire ou transitoire.

    • trex58 Says:

      C’est bon d’être excessif ! J’ai eu le gars de FO au téléphone : waoww ! il était en colère ! Super ! Peut-être se demandera-t-il pourquoi j’agresse ainsi ces gens qui, en croyant nous défendre, défendent en fait un système intenable, injuste, et qui va s’écrouler à cause d’eux. J’ai HORREUR de l’injustice ! L’injustice est inévitable, mais il est du devoir d’un Etat de constamment lutter pour réduire les injustices : les découvrir, les mesurer, les réduire. Un travail de Sisyphe. Or, tous ces gens de gauche, ils n’ont qu’une idée : préserver un système intenable qui profite à certains sur le dos des autres.

      Une psychothérapie : il doit y en avoir de plein de sortes. Pour ma part, cette 1/2h par semaine me permet de faire le point sur la semaine et – parfois, trop souvent encore – d’avoir des crises d’émotions (pleurs, manque, solitude) que je camoufle sinon. Aussi, cela nous permet, peu à peu, de mieux voir le monde, en prenant du recul. Cela nous aide à changer. Sinon, seul, ce serait bien plus difficile. « Changer » : comprendre ce que nous avons vécu, ce qui s’est passé dans ces relations parfois difficiles avec nos proches, parents, fratrie, enfants. Comprendre pourquoi les autres et nous-mêmes nous nous trompons, constamment. Reste à pourvoir, ensuite, se rendre compte du pourquoi de nos erreurs, et d’éveiller un regard intérieur sur ce que nous pensons et faisons. Enfin, un truc comme ça…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :