Femen

Les Femen ont encore frappé ! Mais que fait la police ?!? 😉 La police, d’après les photos publiées sur Internet, les attrapent avec des gants, de gros gants bien épais qui leur évitent de sentir la douceur de leurs seins, nus, qu’elles tagguent de slogans violents, impératifs, et nécessaires, et qu’elles exposent à la vue de tous, et surtout de ceux que cela rend fou, de voir montrer ainsi cette marchandise qu’ils adorent peloter, serrer, mais dans le secret de leur maison, sur une femme soumise, et jeune, leur objet sexuel. Je trouve le combat des Femen très sympathique, et très utile, et (presque) innocent. Presque innocent car le sein des femmes n’est pas que le sein nourricier des enfants. Le sein des femmes doit sa beauté, sa rondeur, son audace, à … la main de l’homme, le mâle, qui, durant des centaines de milliers d’années a préféré les femelles aux seins ronds et fermes, gonflés, symbole de désir sexuel, et qui remplissaient si bien le creux de leurs grosses mains caleuses et poilus. Mais le sein n’est pas le sexe de la femme, l’origine du monde comme on dit, par où chacun d’entre nous est passé pour atteindre la lumière, le lieu du plaisir, le sien, et celui de l’homme, le lieu de la reproduction. Le sein est innocent, même s’il se dresse droit, et fier, les tétons gonflés, même s’il donne envie de le saisir, de le sucer, de commencer par lui une joute amoureuse et sexuelle, qui se prolongera ailleurs (j’arrête ! je bave… 😉 ). Le sein est le symbole de la femme, telle que les hommes la veulent, nourricière et objet du désir, mère des enfants et maîtresse à conquérir. Le sein des femmes, dont les hommes portent une pâle copie, est la marque de notre mamellité, de notre appartenance à l’ordre des mammifères, même si certains (les marsupiaux) n’en ont qu’un ersatz. Mais ces seins, nus, sur un torse nu, taggué de messages violents (Fuck your moral !), sont aussi un moyen magnifique de secouer cette moralité étouffante qui pèse sur l’humanité depuis que les religions se sont mises en tête de tout régenter sur cette Terre, s’alliant avec le machisme des hommes qui ne supportent pas, chaque matin, de devoir, encore et encore, conquérir une femme pour l’amener dans son lit, et qui préfèrent l’enchaîner dans leur maison, à leur lit, comme objet sexuel où décharger le trop-plein de leurs testicules gonflés de leur connerie. Les Femen secouent le monde, et c’est bien. En plus, c’est joli à voir… 😉 Mais, surtout, c’est simple, sain, audacieux, et … insupportable pour les connards confis dans leur vision rabougrie du monde et de l’humanité. Vivent les seins nus ! 😉 Mais pas tout le temps… Je désire que les femmes, encore et toujours, couvrent leurs appâts délicieux, sous des tissus colorés, et que le vent, encore et encore, par hasard, découvre leurs trésors, l’espace d’un instant, afin que ces petits bouts de chair restent désirables, à conquérir, pour le plus grand plaisir des uns et des unes, pour que les mains de l’homme, encore et encore, fondent de tendresse et de plaisir lorsqu’elles se mettent en coupe autour des seins de celle dont il essaye, désespérément, de percer le secret de sa jouissance, nuit après nuit, explorant l’infini de son plaisir, repoussant les limites, lui faisant découvrir parfois des éblouissements qu’elle ne soupçonnait pas, confortant sa recherche de l’homme, de l’homme qui sait prendre le temps pour caresser, observer, embrasser, enflammer son désir, sphinx à l’appétit renouvelé à l’aube de chaque journée. Bien loin des schémas que certaines morales voudraient encore nous imposer, hélas. Femen ! Libérez-nous ! 🙂

Publicités

Étiquettes :

15 Réponses to “Femen”

  1. Jane Says:

    Faut-il montrer ses seins pour revendiquer, je ne suis pas convaincue. Beaucoup d’hommes doivent se régaler même s’ils les méprisent. Et puis il fait encore froid pour se découvrir !

    • trex58 Says:

      C’est une forme particulière de lutte, mais pas forcément nouvelle. Car, avant, à certaines époques, les femmes (du peuple) montraient plus facilement leurs seins, dans la vie courante, que maintenant.

      Faut-il les montrer ? Rien n’est obligatoire ! Mais c’est une façon sympathique de vouloir changer les choses.

      Ces hommes méprisants doivent plus souffrir de voir bafouer les règles qu’ils veulent imposer que jouir de la vue de ces tétons qu’ils ne peuvent pas toucher.

      C’est vrai qu’il fait encore un peu frais. Cela veut-il dire que tu comptes, toi-aussi, utiliser un jour cet argument pour exposer tes revendications ? 😉 Ha ha ha !

      Allez, ces femmes ne font rien d’offensant, rien de « grave ». Leurs seins sont sains, et beaux, et revendicatifs. Et ça fait bien chier les connards de moralistes chrétiens, musulmans, ou autres, mais tous crétins ; c’est l’essentiel.

      • Jane Says:

        Montrer mes seins pour revendiquer, non. Les petits seins ne sont pas un atouts !

    • trex58 Says:

      Les petits seins sont toujours mignons, tendres. Mieux que les plus gros, lourds, trop lourds, et que la gravité entraîne.
      Non, non, les petits seins sont de beaux atours et atouts ! 😉
      Quelle tendresse dans les seins…

  2. Jane Says:

    J’aime bien la dernière partie de ton billet !

    • trex58 Says:

      Le matin, au réveil, y’a plein de bêtises qui sortent toutes seules de ma tête… Je n’y suis (presque) pour rien.

  3. Une femme libre Says:

    Quel joli billet printanier plein de vitalité, de rondeurs, de désirs et de virilité. Charmant et troublant à la fois et certainement plein d’un enthousiasme auquel on ne saurait résister !

  4. Encolie Says:

    Et dire qu’il y a un chercheur français qui veut nous faire enlever le soutien-gorge ! … Il parait qu’il y a une certaine résistance dans la société à voir bouger des seins librement sous une chemise. Non??! Tu m’étonnes. Et que dire des américains pour lesquels aucun mamelon ne doit pointer à travers les vêtements sur les photos ou dans les films (bien observer Desesperate Housewifes, c’est édifiant de puritanisme)
    J’approuve le coté provoc de FEMEN, il faut cette indignation, cette révolte non violent à la base pour bouger les consciences.
    Enlever ce rempart de tissu et de dentelles, c’est très fort symboliquement, résurgence plus politique qu’en 68.

    • trex58 Says:

      C’est vrai que c’est beau un téton qui pointe sous le tissu de la chemise, voire même à travers le soutien-gorge. À cause du froid ? À cause d’une émotion ? À cause d’un désir, d’un émoi sexuel ? Ce téton qui se dresse donne envie de s’enquérir de lui, de prendre langue avec lui…

      C’est vrai, j’avais oublié, que les femmes ont, dans les années autour de 68, jeté leur soutien-gorge et ont exhibé leur poitrine, surtout dans certaines circonstances, alcoolisées ou sous l’effet de drogues. Je préfère ces femmes d’aujourd’hui qui utilisent leur poitrine innocente pour choquer des vieux cons (mais aussi des connes) afin de secouer les idées et obtenir plus de libertés et de droits pour les femmes.

      Quant au puritanisme des américains (protestants ! ;)), c’est probablement pour compenser tous les sex-shops qu’on trouve dans leur beau pays. Une église, un sex-shop, une église, un sex-shop… C’est une obsession, chez eux, de cacher les tétons. Qu’ils veuillent cacher le sexe, pourquoi pas. Et encore… un « con » au naturel ne montre rien.

      Oui, c’est bien une révolte active, non-violente, comme celle de Gandhi. Et, pourtant, elles se font tabasser, les pauvres.

      Ce « rempart » de tissu et de dentelle, il ne faut pas oublier quand même qu’il est votre plus précieux allié pour nous conquérir (nous hypnotiser, en fait !). Un soutien-gorge bien choisi met en valeur la plus banale des poitrine, ou bien fait croire qu’on a une paire de pamplemousses au lieu de deux citrons (moi, j’aime bien les citrons, qui tiennent bien dans mes petites mains, et que dont je bois le jus pur, sans eau, ni sucre).

      J’espère que ce mouvement perdurera, afin de secouer notre monde judéo-chrétien-machiste.
      En plus… c’est beau à voir ! 😉

  5. Jane Says:

  6. Jane Says:

    J’ai reconnu plusieurs photos d’Helmut Newton dans cette vidéo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :