Spiritualité pour athées

Un article qu’une amie m’indique : Des athées en quête de spiritualité : « Les laïques devraient s’approprier sélectivement ce qu’il y a de bon dans la religion, conseille Alain de Botton, auteur du Petit guide des religions à l’usage des mécréants. »

Oui, en tant qu’athée, j’ai besoin de spiritualité (athée, sans Dieu). Et il y aurait un travail fondamental d’extraire tout ce qui est bel et bon dans les religions et leurs textes, en arrachant tout ce qui touche à Dieu, pour en faire un « bréviaire » pour les humanistes, pour ceux qui veulent vivre « bien », mais libres de l’idée d’un Dieu au-dessus de nous. Libres nous sommes, mais pas tant que ça… Les murs de notre cage nous enserrent dans cette réalité : notre corps, le monde, et la mort : le monde s’arrête lorsque notre corps (et notre esprit) meurt. Que faire de cette vie ? une fois qu’elle s’est calmée, une fois que nous avons pris conscience de son importance, une fois libéré des obligations que nous nous étions créées en obéissant aux stéréotypes ? Déjà, vivre plus calmement, sans doute. Comme, lors d’un repas de mets rares et délicieux, on mange lentement pour bien savourer ce qu’on mange, pour en prendre parfaitement conscience, pour être dans ce qu’on fait, et ne pas penser à la suite…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :