Une honte !

Tout est parti pour moi d’articles dans la presse indiquant qu’une équipe mixte (CRA du CHRU de Brest et CNRS de Marseille) avait découvert l’effet positif d’un diurétique sur l’autisme infantile (en deux mots, un excès de chlore dans les cellules neuronales inverse l’action calmante d’une molécule GABA très importante, ce qui empêche le cerveau immature de « mûrir » normalement. J’avais déjà lu un papier sur l’inversion du rôle du GABA, mais c’était pour l’épilepsie, dans un numéro très récent de « Cerveau & Psycho ». Le traitement ne traite probablement pas la cause profonde des TED, mais il améliore beaucoup le fonctionnement psychique de 3 enfants autistes sur 4, leur permettant de progresser bien plus rapidement dans l’apprentissage des compétences).

Je viens maintenant de découvrir que ce médecin de Brest, Dr Lemonnier, chef d’un CRA (Centre de Ressources sur l’Autisme) vient d’être « muté » car son action déplaît à ses chefs et collègues, dont il bouscule le petit monde tranquille des (mauvaises) habitudes inefficaces pour améliorer l’état des enfants autistes qui leur sont confiés.

Encore une fois, quelqu’un OSE ne pas penser comme les autres. Et, malgré des résultats positifs et probants parfaitement ressentis et appréciés par les parents des enfants, les pontifs en place, au lieu d’analyser les raisons de son succès et d’élargir cette pratique, n’ont qu’une idée : étouffer son action et perpétuer leurs pratiques ronronnantes et inefficaces. La France est ainsi : trop de gens à des postes de responsabilités choisissent de continuer sur une voie de garage au lieu de changer. Le changement, une fois prouvée et comprise son efficacité, est un bouleversement des idées et des pratiques, certes ; mais c’est indispensable ! La vie et la science sont en continuel évolution. Stagner, c’est régresser.

http://blogmaxence.canalblog.com/archives/2012/09/03/25019597.html

Je donne ci-dessous des liens vers :
– l’entité du CNRS à Marseille qui a démontré le principe et fait une première expérience avec un expert de l’autisme à Brest, avec des explications très claires je trouve.
– des liens vers des revues (Le Monde, Le Point, L’Express).
– et un lien vers la page de la start-up qui a été créée et qui va faire un essai plus large courant 2013 pour que leur molécule soit approuvée.

http://www.inmed.univ-mrs.fr/index.php?page=13&id=79
http://www.neurochlore.fr/essai-autism/
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/12/11/un-diuretique-pour-lutter-contre-l-autisme_1804602_1650684.html
http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/un-medicament-diuretique-contre-l-autisme-11-12-2012-1556232_57.php
http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/autisme-un-diuretique-pourrait-attenuer-les-troubles_1197528.html
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/12/13/un-diuretique-reduit-l-isolement-des-autistes_1806217_1650684.html
http://www.vaincrelautisme.org/content/la-maturation-cerebrale-en-question
http://www.activism.com/fr_FR/petition/petition-pour-le-maintien-et-la-liberte-d-exercer-du-dr-eric-lemonnier/16127

Voici une description des pressions dont il est victime :
– par ses confrères d’orientation psychanalytique, à qui il prend toute la clientèle
– par le CHU de Brest (le CRA dépend du CHU), qui sont contre la scolarisation et pour une admission en hôpital psychiatrique de jour
– par l’Agence régionale Santé (ARS) de Bretagne, dont l’un des dirigeants lui a dit « avec vous aux commandes, vous provoquez la faillite des assocs gestionnaires d’établissements ». car il oriente ses patients en école et pas en établissement spécialisé

Ses études sur le burinex ont été mises en danger par ses confrères, qui ont tout fait pour que ses résultats soient mauvais (intervertir les échantillons par exemple…)

Tous les parents bretons l’adorent et ne veulent pas le perdre, car il sauve leurs enfants. Depuis septembre ils se sont battus pour qu’il soit maintenu à son poste au CRA.

Grâce à leur combat, ils ont réussi à obtenir de l’ARS et du CHU un audit. Mais ceux-ci ont continué leurs pressions et maintenant, le docteur est mis au placard, n’a plus de contact avec les 90 familles qu’il suit, Depuis le 18 février, il n’a plus d’ordinateur, de secrétariat, de collaborateurs, d’agenda électronique,de bureau.

Publicités

Étiquettes : ,

2 Réponses to “Une honte !”

  1. Jane Says:

    J’en ai entendu parler il y a quelques mois. C’était une bonne nouvelle pour les enfants et leurs parents. Il faut que ces personnes continuent leur combat !

    • trex58 Says:

      Oui, mais c’est fatiguant… Ces parents souffrent d’une double injustice : des enfants qui ne grandissent pas comme les autres, et des médecins qui refusent d’appliquer d’autres méthodes sans même prendre la peine de les étudier… Les « services de l’Etat » sont plein de couilles-molles qui préfèrent reproduire le passé plutôt que d’essayer de l’améliorer, surtout si cela nécessite des crises déchirantes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :