Un interviewé qui se rebiffe !

Monsieur de Lorgeril s’est rebiffé lors de son interview au « Magazine de la Santé ». Et les interviewers ne sont pas contents, pas contents du tout que l’invité prenne la direction des opérations…
Il faudra bien que je lise ces rapports un de ces jours…
Sinon, attendons quelques temps pour voir si un nouveau scandale de l’industrie pharmaceutique va éclater ou pas concernant le Crestor.
Et j’en profite pour passer une annonce : j’ai une boîte à peine entamée de Crestor 5mg à fourguer. Si quelqu’un veut essayer, pas de problème. Et c’est vraiment efficace ! Mon taux de cholestérol avait bien baissé ! comme mon moral et ma libido aussi d’ailleurs… 😉

Publicités

4 Réponses to “Un interviewé qui se rebiffe !”

  1. encolie26 Says:

    Sur le site dans les commentaires, on voit la polémique qui est passée en Suisse….même conclusion. Ce ne serait pas le cholestérol seul qui provoque l’athérosclérose, donc on se trompe de cible et la baisse du Chol. ne fait pas diminuer les risques de crise cardiaque. donc les statines , c’est juste du business. Heureusement que c’est des pilules, sinon ça impacte mon boulot …et là , ça ne rigole plus !!
    mes journalistes n’aiment pas les scientifiques qui ne brossent pas dans le sens du poil. Il refuse de répondre aux questions biaisées, ça fait depuis 2007 qu’il dit que les statines sont inefficaces.dur dur

    • trex58 Says:

      Je vois aussi des discussions aux USA : http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMc1207079 .
      Et, dans « Books », ils redonnent un article de 2008.
      Mais, bon, tout ceci est très compliqué et nécessite beaucoup de temps et de compétences pour comprendre si, oui ou non, et pour qui, ces statines sont bénéfiques (baisse du risque de mortalité) ou pas…

  2. Une femme libre Says:

    Quelle entrevue exécrable! Les intervieweurs ne sont pas polis du tout, tout le monde parle en même temps, la tension voire la haine, sont palpables. L’intervieweur masculin est arrogant. Aucune écoute. L’horreur!

    • trex58 Says:

      Oui. Ils attendaient un mouton (à qui on avait d’abord parlé d’une 1/2 heure d’interview), et ils ont eu un renard prêt à mordre, mais souriant quand même. Mais, bon, il ne s’est pas fait des amis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :