Adolescence

Il paraît qu’on vient de redéfinir la fin de l’adolescence comme étant le moment où le cerveau de l’être humain a fini son développement : 24 ans…

Ca explique des choses pour mon fils de … 23 ans qui, effectivement, ne me semblait pas complètement « fini ». Plus qu’un an !

Publicités

10 Réponses to “Adolescence”

  1. marlaguette Says:

    Ouf !

  2. Encolie Says:

    Basé sur mon expérience , cette loi doit surtout s’appliquer aux garçons ! je crois que mon second fils (26) a encore des séquelles de développement…..

  3. Une femme libre Says:

    Je suis d’accord avec Encolie, les filles sont souvent femmes assez jeunes. Dès 12 ans des fois!!!

    Une de mes filles a 22 ans, un enfant de presque quatre ans, un job temps plein et un appart depuis ses 17 ans. C’est la plus mature des 3 filles mais quand même…

    Mon fils était encore aux études à 25 ans et vivait à mes frais dans un de mes appartements. Quand j’ai décidé de lui couper les vivres (avec l’aide d’une psychologue pour me soutenir) et de lui charger un loyer pour l’appartement, il a terminé sa rédaction de thèse qui traînait depuis des années en deux mois et a déménagé aussi vite ! Des fois, on entretient leur immaturité.

    • trex58 Says:

      Il y a probablement une raison « évolutive » à cela. Dans le milieu naturel où ont vécu nos ancêtres, il y a plus de 10.000 ans, il est bien possible qu’il y ait eu des formes d’organisation du genre de ce qu’on voit chez nos cousins primates. Ainsi, chez les Gorilles, des femelles se choisissent un mâle pour constituer un « harem » (le mâle a été choisi par les femelles ! ce n’est pas lui qui les garde de force). Ce qui fait que les autres mâles restent célibataires et lui tournent autour en espérant devenir le nouveau « chef » du harem, lorsque le chef actuel devient trop vieux. Ces « jeunes » gorilles sont désoeuvrés.
      Donc, des jeunes gens qui sentent qu’ils n’auront pas à être responsable d’un « foyer », et donc d’enfants », mettent probablement plus de temps à se forcer à se bouger le cul.
      Et, bien sûr, ils ont aussi tendance à profiter des parents… sans ressentir le besoin et la fierté de devenir autonome.
      Il y a aussi cette société actuelle qui donne tant d’envies à nos enfants… téléphone, télé, PC, connections, mode, voiture, etc : toute sorte de choses qu’ils ont bien avant de travailler par eux-mêmes et qu’ils ne pourraient pas payer par eux-mêmes…
      Les filles, elles, savent qu’elles auront des enfants. Elles ont eu l’exemple de leur mère. Mais, bon, la mienne a 28 ans, ne semble pas presser de se reproduire ( 😉 ), et prend la vie du bon côté en ce moment, mais de façon autonome.
      La séparation homme/femme devient floue… ou, plutôt, se réorganise, constamment. Le monde change. Rien n’est figé. À quand un monde où les femmes vivront entre elles et prendront, de temps en temps, une nuit par ci par là, un mâle pour se rappeler quel goût ça a ? 😉 Ha ha ha !!!

  4. Une femme libre Says:

    Avec les nombreux vibrateurs sur le marché, même plus vraiment besoin de mâle en plus pour le plaisir. Pour la tendresse, les hommes, oui! ;o)

    • trex58 Says:

      Ha ha ha ! Réduire le potentiel orgasmique d’un homme à son ersatz vibrateur, quelle tristesse ! Le vibrateur en question peut-il, tout à la fois, pénétrer, caresser clitoris et seins, et embrasser à pleine bouche ? NON !!
      L’impérialisme du vibrateur ne passera pas ! Nous, les hommes, ferons de la Résistance et montrerons aux femmes que nous sommes toujours utiles ! NA !!
      Quant à la tendresse, quant aux caresses dans les cheveux, dans le dos, sur les cuisses, sur les joues, et les oreilles, et partout, quant à la langue qui découvre et lape, il faut ouvrir des cours de rattrapage pour ces tristes jeunes qui apprennent la sexualité par l’entremise de films pornographiques de très bas niveau, au ras des pâquerettes.

  5. Jane Says:

    Arrête-là, tu me fais fantasmer !

    • trex58 Says:

      Comme quoi, mes mots, en plus de mon corps, ont un pouvoir puissant sur les femmes… Mais pourquoi je ne le savais pas quand j’avais 20 ans, merde !!! 😉 Il m’aura fallu beaucoup de temps pour apprendre… Le temps et un grand malheur, et une renaissance, et une Ariane… Joli souvenir d’un corps trop bronzé et d’un sourire aimant. Mais où sont les amantes d’antan ? 😉 La vie est une grande boîte de chocolats : on ne sait jamais ce qu’on va y trouver…

      Fantasmer ? Je parie que tu n’as pas lu mon poème « Femme je vous aime » ! Allez, va voir s’il te plaît ! Certes, il est bien moins poétique que « La tige d’or » de JLMurat, il est trop explicite… mais je l’aime bien je crois, et d’autres aussi. 😉 Un long poème en alexandrins pour saluer la beauté de votre jouissance, mesdames.

  6. jane Says:

    J’aime beaucoup ce poème et les autres. Certains m’ont émue.
    Je n’aime pas les mots « pouvoir puissant ». Mais tu as tous les atouts d’un grand séducteur et d’un bel amant. A cinquante ans, tu peux encore plaire, non !

    • trex58 Says:

      Merci pour les compliments. C’était une époque. Ce poème est inachevé… (il manque le début !).

      « grand séducteur et d’un bel amant » ? Merci encore pour le compliment. Mais c’est une alchimie à deux. Il faut un désir réciproque et, sinon de l’amour-passion réciproque, beaucoup de tendresse et d’attention pour l’autre, pour partager un moment beau et rare, qui se fera dans quelques années plus rare encore. Alors, il faut en profiter tout en essayant de créer de la « beauté ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :