Mariage tunisien

C’est marrant le hasard. J’étais donc aux urgences, à me rendre compte que ma mémoire m’était à peu près revenue, et j’attendais, tranquillement, patiemment (il y avait plus urgent que moi), que des médecins viennent, l’un après l’autre, espacés de longues heures, me poser des questions, ou qu’on m’amène faire ce scanner qui n’a rien montré. Et voilà que ma voisine et moi avons commencé à discuter, de son histoire.

Jeune femme de 34 ans d’origine tunisienne, mais ayant toujours vécu en France, elle a été envoyée aux urgences psychiatriques par son médecin traitant parce que… son mari, tunisien vivant en Tunisie, vient de découvrir qu’elle a eu d’autres hommes dans son lit avant elle. Il pensait qu’il n’y en avait eu qu’un ; ce qui est déjà beaucoup pour quelqu’un de culture musulmane, mais il semblait l’avoir accepté. Mais, alors qu’ils se sont mariés religieusement il y a 2 jours… il a découvert, grâce au téléphone portable qu’elle lui a donné pour s’appeler, nombre d’échanges crus et explicites que sa toute fraîche épouse avait eus avec une amie, où elle expliquait en détails sa vie amoureuse et, apparemment, surtout sexuelle… Et voilà le (récent) mari choqué, sa mère outrée et absente du mariage, et la jeune femme inquiète pour son mari, auquel elle tient, même si elle ne le connaît que depuis vraiment peu (6 mois…). Drôle d’idée d’aller chercher un Tunisien vivant en Tunisie, mais, apparemment, impossible pour elle de trouver un homme « sérieux » en France (sérieux = mariage). Probablement aussi que l’échantillon de mâles auxquels elle avait accès était limité par ses origines… mais quand même. Et me voilà donc en train d’essayer d’aider et de rassurer cette jeune femme, apparemment calme mais inquiète pour son homme (qui n’a pas encore « consommé » le mariage), et inquiète pour la suite de son mariage. Quelque part, je me suis dit que cet homme devait apprécier de pouvoir venir légalement en France, et que le voilà bien dépité de découvrir (et sa famille aussi…) que son épouse a déjà eu une vie bien remplie avant lui… et je me demandais pourquoi cette jeune femme, travaillant dans l’informatique, et – ma foi – sympathique, intelligente, et mignonne, avait pris le risque d’épouser un homme (plus jeune qu’elle d’un an) peut-être bien définitivement déformé par une culture (même en Tunisie, à Bizerte) où la femme n’est pas vraiment l’égale de l’homme. Elle ne semblait pas comprendre pourquoi son médecin l’avait envoyée aux urgences psychiatriques. Et c’est vrai qu’elle semblait calme, seulement inquiète à l’intérieur, s’exprimant calmement. À moins que son médecin se soit inquiétée du fait que sa patiente pouvait se sentir coupable de la situation, en ayant fourni son vieux téléphone et tous les SMS échangés…
Mais, bon, je ne saurai jamais la fin de l’histoire… Voudra-t-il rompre le mariage (non consommé) ? Ou viendra-t-il quand même en France, même s’il souffrira de savoir que sa famille sait que son épouse n’est pas tout à fait « neuve »… et – surtout peut-être – d’avoir découvert des choses qu’il aurait préféré laisser dans leur état : vagues. Cela va dépendre de l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre… Cette femme semblait vraiment inquiète pour son mari, peur qu’il fasse une bêtise plus grave que se saoûler la gueule comme il semble s’y être mis après sa découverte…

Publicités

3 Réponses to “Mariage tunisien”

  1. Ohmyblogue Says:

    Mmmh c’est assez affligeant quand même, les gens ont bien le droit de vivre avant que l’on arrive ou même quand l’on part. C’est difficile à admettre pour l’égo mais c’est comme ça : la femme n’est pas la propriété de l’homme et étant seule décisionnaire de sa vie elle peut ou non avoir des relations sexuelles avec qui bon lui semble (en respectant les lois bien sûr). Il faut aller au delà de tout ça et se focaliser sur la personne même avant de regarder son passé; des vierges parfaites qui seront fidèles et avec qui on se mariera ne courent pas les rues à mon avis…

    Triste mais assez banal quand même comme histoire; au moins elle vous a aidé à patienter aux urgences.

    Allez, à la prochaine !

    • trex58 Says:

      Hummmm Plus qu’un problème d’ego, c’est surtout un problème de culture et d’ouverture d’esprit (qui vont souvent ensemble). Nul doute que, en Tunisie, ou en France, ou partout dans le monde, et surtout là où une religion rétrograde (comme les 3 mono-théismes) sévit (même encore en France) il y a des hommes qui ont une vision limitée de ce qu’une femme a le droit naturel de faire de sa vie. Pour ceux qui, comme moi et semble-t-il comme vous, ont eu une éducation laïque, il est naturel d’avoir les idées que vous exprimez ici. Par contre, des hommes tout à fait ouverts pour plein de choses, s’ils ont baigné dans ce genre d’idées machistes depuis tout petits, risquent bien de ne jamais pouvoir s’en défaire, à moins de faire un énorme effort pour ré-analyser leur vision du monde selon des critères indépendants de la religion qui les domine.
      L’avantage d’une « vierge parfaite », c’est que c’est un bel objet tout neuf à façonner : on lui « apprend » des choses, ou pas. Alors qu’une femme libre parfois en sait plus sur la sexualité masculine que bien des hommes. Il y a probablement eu aussi, dans le passé, le désir de marier des femmes vierges pour éviter qu’elle ne soit devenue stériles du fait de MST attrapées précédemment. D’ailleurs, dans un billet posté ici il y a fort longtemps, je relatais l’exemple de 2 tribus vivant en Afrique, proches géographiquement l’une de l’autre : l’une exigeait des femmes vierges pour le mariage, alors que l’autre exigeait qu’une femme voulant se marier ait déjà prouvé sa capacité à enfanter… en ayant déjà eu un ou des enfants… sans être mariée ! Bref, les hommes de la première tribu devaient très probablement fréquenter la seconde… Une autre tribu permettait aux jeunes femmes pré-pubères d’avoir des relations sexuelles avec de jeunes hommes. Sans parler de ce peuple de Chine où les mots « mariage » et « père » n’existaient pas… Bref, toutes sortes d’arrangements se sont mis en place, de par le monde. Il faut bien la folie des hommes pour imposer une vision unique et déséquilibrée.
      Sachant que le plaisir féminin requiert un apprentissage, et sachant que le plaisir féminin est bien plus complexe, diversifié, et puissant, que le plaisir masculin, ce qui entraîne le désir des hommes de jouer du plaisir des femmes comme un archet sur un violon, il est aussi intéressant de faire l’amour avec une femme expérimentée qu’avec une femme qui découvre sa sexualité. 😉 Bref, varions les plaisirs !

  2. Ohmyblogue Says:

    Merci pour cette réponse instructive, c’est fou quand même cette histoire de mariage dans les tribus africaines ainsi que le fait que les mots « mariage » et « père » n’existent pas en Chine. Je suis d’accord avec vous quant aux visions, d’ailleurs je me remets souvent en question en me demandant si ce n’est pas moi qui a la « mauvaise » vision. Allez à la prochaine 🙂 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :