Dalí !!!!!!

J’ai pu voir l’exposition de Dalí à Beaubourg ! Yaoooooouuuuuuu !!! C’était MAGNIFIQUE !!! Dalí est le plus grand peintre du XXième siècle. Picasso ne lui arrive pas à la cheville. Dalí a étudié et maîtrisé toutes les principales techniques et formes de peintures, avant de créer sa propre façon de peindre, devenant LE surréaliste. Picasso, lui, est entré dans un cul de sac duquel il n’est jamais ressorti.

Bon, je ne suis pas vraiment un expert en peinture… même si je m’y intéresse. Mais, bon, ce que j’ai vu à Beaubourg, pendant 4 heures de visite, c’est extraordinaire. Dalí a peint sont premier tableau à 6 ans… À 21 ans, il avait sa première exposition personnelle. À son école d’art à Madrid, les professeurs enseignaient des choses qu’il avait déjà étudiées puis maîtrisées avant de passer à autre chose, CINQ ans plus tôt. Il y a appris la technique : comment, avec de la peinture, créer des effets, les effets qui correspondent à ce qu’on veut montrer.

Même avec un billet acheté sur le Web, il y avait 2 à 3 heures d’attente devant Beaubourg, plus 1 à 2 heures d’attente à l’intérieur. Mais, bon, en trichant un peu, nous avons pu réduire le temps d’attente dehors… J’en ai un peu honte, c’est vrai. Mais, arrivés à 15h sur le parvis, nous sommes ressorti de l’exposition à 22h, après 4 heures dans les salles, et une 1/2h à choisir des souvenirs.

Dalí peignait ses rêves… Il a rencontré Freud, à la fin de sa vie, mais la rencontre n’a rien donné. S’il avait rencontré Jung, qui lui-aussi travaillait la matière de ses rêves, cela aurait fait un feu d’artifice ! 🙂 C’est bizarre, ces gens qui ont plein de rêves bizarres, et qui s’en souviennent ! Moi, au réveil, en général je ne me souviens pas de mes rêves.

En plus de Beaubourg, il y a près du Sacré-Coeur une galerie spécialisée dans les « petites » oeuvres de Dalí : sculptures, dessins, aquarelles. C’est une dimension importante de l’oeuvre de Dalí, qu’il faut voir aussi. Bon, un bronze de Dalí, c’est plus de 20.000 €uros ! Même en payant en 20 mensualités, ça reste cher ! Et il est bizarre de se dire que ceux qui ont l’exclusivité de fondre des bronzes de Dalí continuent de fondre, jusque 90 ans après la signature du contrat. Mais, bon, c’est tellement beau !

J’ai pris PLEIN de photos, que je mettrai sur Flickr dès que possible. Je pourrais déblatérer pendant des heures et recracher une partie de tout ce que j’ai déjà lu sur Dalí… mais le mieux est de lire par vous-même, en particulier l’ouvrage (30€) de Taschen. Le catalogue de l’exposition est assez creux sur la vie de Dalí : belles images, mais manque d’informations, je trouve. Acheter aussi des posters ! « Le Grand Masturbateur » !! en priorité.

On le disait « fou ». Non. Il n’était pas fou. Il a fait ce qu’il aimait : peindre.
Sans Gala, il aurait pu « mal » tourner… Très probablement. Mais, grâce à elle, grâce à l’amour qu’il lui a toujours porté, elle la première et unique femme qu’il a touchée, il a pu donner libre cours à son imagination, à sa « fantasy », et devenir UNIQUE, comme il le désirait tant : se différencier de ce frère aîné mort et dont ses parents voulaient que Dalí devienne le « remplaçant », rôle insupportable. Bien sûr, il a failli tuer sa soeur. Bien sûr, son attitude envers elle a été « ambigüe ». Bien sûr, il a failli être homosexuel. Etc. Une vie unique, incroyable, incroyablement riche. Et un bourreau de travail. Quand on voit la précision et le détail de ses tableaux, on comprend le temps et le travail passés.

Allez voir l’expo Dalí !!!!!!!!!! 🙂

Publicités

2 Réponses to “Dalí !!!!!!”

  1. encolie26 Says:

    Je n’irai pas voir Dali à Paris… par ce que je suis allé voir son musée en Espagne, dans sa ville et j’ai pu essayer de comprendre un peu mieux ce peintre… qui contrairement à ce que tu dis faisait aussi beaucoup dans la mise en scène personnelle, mais je ne critique pas. Il cherchait comme Picasso, il explorait comme on pourrait le faire aujourd’hui en photo ou avec les moyens de création de notre temps. Je suis admirative de la technique , pas du surréalisme d’une façon générale. Cela ne me parle pas vraiment.
    Un conseil cependant… offre toi un voyage en Espagne au printemps: Figuéras et Barcelone. Va voir le musée Picasso et là… tu pourras vraiment émettre un jugement sur Picasso. Mon fils et moi , on a été bluffés par son génie. Je n’aime pas sa mégalomanie, son rapport aux femmes, il a fait des enfants par distraction et c’est un désastre.
    De ce côté-là, Dali est plus cohérent. Une femme a vraiment su le gérer et favoriser l’éclosion du génie…pas mal de grands hommes ont une femme égérie… et beaucoup de petits hommes aussi!
    Quand on voit les peintures de près on se rend compte enfin de la puissance du travail, de la composition, de la technique. Il ne faut pas cesser d’emmener nos enfants et ados dans les musées. Il y a tant à découvrir. Tiens pendant que l’on parle de cela : Musée d’Art de Chicago : la plus grande collection au monde d’impressionnistes… tu prends une grande claque ce jour là… mais ça fait du bien.
    Bon, bon voyage !!

    • trex58 Says:

      Je n’y connais pas grand chose en peinture. Mais, avec quand même un peu de pratique en photo, donc en images, il me semble avoir un « oeil » pour apprécier, à ma façon bien sûr. Et Dali me « parle ».

      Dans « son » musée dans « sa » ville, il n’y a qu’un sous-ensemble de ses oeuvres. J’ai lu 2 hors-séries sur lui, j’ai vu l’exposition à Beaubourg, et la galerie spécialisée, et j’ai commencé un gros bouquin sur lui. Plus plein de choses que j’ai grapillées dans le passé. Pour « connaître » un auteur, il faut l’aborder de plein d’horizons. Et j’aime la façon qu’il a eue d’aborder sa vie : à l’abordage ! Le pinceau et la toile dans les mains. Quant à la mise-en-scène personnelle, il a vu naître la télévision et l’a utilisée. Rappelle-toi que c’est lui qui a écrit le scénario des films de Bunuel qui ont tant fait parler, à l’époque. Il a tout essayé. Il a rencontré Freud, fait des décors pour Hitchcock, commencé un dessin animé pour Disney, fait des décors de théâtre, fait de la pub, s’est intéressé aux sciences de près, etc. Il était ouvert sur beaucoup de choses, bien plus « simple » chez lui que devant les caméras, bien sûr.

      La vie est un cul-de-sac. Faire de « belles » toiles ne sert pas à grand chose si on n’y met pas de sa folie intérieure, de son monde intérieur. Et Dali était très riche dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :