Jasmin

J’ai découvert le jasmin en Tunisie. Natif de Clermont-Fd, c’est pas vraiment l’endroit où ce genre de fleur pousse… En Tunisie, à Gabès où j’ai vécu deux ans, les hommes aiment porter une fleur de jasmin sur l’oreille, car le parfum de sa fleur est tellement puissant, entêtant, et il dure longtemps. Cela faisait plusieurs fois que l’idée d’en acheter un pied (c’est un petit arbuste) me trottinait dans la tête. Hier, à la faveur d’un jour de congés (je les écluse avant la fin de l’année), ayant eu l’idée de demander à la vendeuse du magasin où j’ai acheté des boules de graisse et de graines pour les mésanges qui viennent parfois me visiter tout en haut de mon 7ème étage au sud, j’ai acheté un pied, plein de feuilles petites et longues et de fleurs petites, blanches, et longues aussi, et puissamment parfumées. Cela accompagne mes trois orchidées, en pleine floraison : blanche, bleue, et sabot de vénus ; trente fleurs en boutons sur l’orchidée blanche à grandes fleurs. Voilà : c’est l’hiver et, malgré tout, j’ai un petit peu de printemps et d’été dans ma cuisine. Ainsi, l’hiver passera plus vite.

Quant aux orchidées, un petit truc : c’est une plante parasite, et les « racines » captent également la lumière. Donc, il faut exposer la plante au sud, afin qu’elle soit protégée du soleil d’été mais puisse bien recevoir le soleil d’hiver, et mettre les racines dans un pot en verre, totalement transparent. Un verre d’eau par semaine, un peu d’engrais tous les mois, ne pas couper les tiges à fleurs après que les fleurs fanées soient tombées, et c’est parti pour plein de fleurs, qui durent fort longtemps.

(hummmmm C’est bizarre l’effet que me fait un thé, « In the heart of the moon », une soupe de courge et une compote faites avec Hamour par mes propres mains, et de n’avoir bossé que 5 heures aujourd’hui : je parle tranquillement de petits bonheurs simples, oubliant d’autres bonheurs qui me manquent. On s’habitue à tout ? ou bien je deviens con ? ou philosophe ? C’est ça ! Je deviens philosophe : la mort s’en vient, tout doucement, et mon corps se plaît de plus en plus à me mordre par des petites douleurs et des petits soucis, mais je m’en fous un peu. Pourvu que ça dure ! 🙂 À moins que la variété de jasmin que j’ai achetée ait été croisée avec du pavot ? Ha ha ha !)

Publicités

2 Réponses to “Jasmin”

  1. marlaguette Says:

    Je ne sais pas prendre soin des orchidées… Ou alors elles ne se plaisent pas chez, moi… ou alors elle sont le miroir de mon âme 😦

    • trex58 Says:

      Ha ha ha ! Et si tu voyais le problème autrement : que tu es tombée sur des variétés ou des spécimens d’orchidées fragiles ou déjà malades, ou trop dopées aux engrais avant d’arriver chez toi, et qui n’ont pas résisté aux quelques erreurs que tu as commises (les mettre trop au soleil, trop ou pas assez d’eau, jamais d’engrais approprié, pot pas en verre, pot trop petit, etc) ?
      J’ai une orchidée à grandes fleurs blanches, et aux grandes feuilles, très vigoureuse, et qui me semble très rustique. Et, à part ce que je décris ici, je ne lui fait rien de spécial, sinon lui offrir un bout de ma table de cuisine !
      Mais aussi, quand on est préoccupé par des soucis, comme toi, on oublie parfois d’arroser, non ? Moi, c’est tous les samedis ! Bien mouiller les racines et la « terre » dans laquelle elles « nagent », mais sans les noyer. Et, au fait, en plus, j’ai changé le pot après la fin de la première floraison : un pot plus grand et en verre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :