Aimer, pour se sauver ?

« Se sauver » a ici le sens qui apparaît dans « Jésus le sauveur ». Nous sauver de quoi ? d’une vie vide de sens.
Aimer l’autre, d’amour charnel ou non, est une façon pour donner un sens à sa vie.
Mais, si l’on peut décider d’aimer son prochain, parce que lui-aussi vit dans ce même monde absurde et aura la même fin que soi-même (après moult souffrances peut-être) et qu’on lui offre l’amour qu’on aimerait recevoir, on ne décide pas d’aimer celui ou celle qui nous est unique (à un moment donné, et pour la majorité des personnes), dans lequel nous plaçons tant d’espoirs et d’énergie : on est frappé d’amour, sans l’avoir voulu. Mais, si on ne le veut pas consciemment, on peut quand même le vouloir inconsciemment : porter sur l’unique tous ses espoirs de vie pleine de sens, à deux. Alors, on a envie d’aimer, pour se sauver de cette vie vide, car manquant de ces liens si forts qu’on a avec un être aimé charnellement. Comme le dit Esther à Claude dans « Dans la maison » : « Ce n’est pas moi que tu aimes, c’est une image », dit-elle en pointant la tête de Claude. L’autre nous restera à jamais un mystère, un mystère à peine plus mystérieux que nous sommes à nous-mêmes. Et nous relions un être mystère à notre besoin de lien unique. Et l’aimer nous aide. Reste à le trouver. Un jour, par hasard, on est subjugué par une personne, qui correspond à notre rêve. Il reste à faire de ce rêve une réalité, une vie à deux, riche et belle, pleine de batailles, de défaites, mais plus de victoires, et de rires, afin d’avancer à deux vers le néant.

(bon, c’est pas mal ce que j’écris, mais j’ai mes pneus-neige à monter !)

Publicités

12 Réponses to “Aimer, pour se sauver ?”

  1. Jane Says:

    Et si intuitivement, on sait que le rêve ne peut pas devenir réalité car il serait trop destructif et éphémère alors il faut y goûter quand même. Saisir ces moments intenses, enivrants et exceptionnels. Et cet amour impossible résiste au temps. Et quand le rêve réapparait, l’amour rejaillit et une envie irrépressible de délire surgit.

    • trex58 Says:

      L’amour est un délire, une illusion. Je ne le sais que trop. Mais, lorsqu’on y replonge, bien malgré soi, et même si l’on sait que ce n’est qu’une idée, que c’est bon !!!

      Il faut savoir laisser la place au rêve… qui doit faire partie de sa vie.

      La vie ? un mélange de sérieux et de folie, comme manger du Roquefort avec de la confiture de fraise, mélange de piquant et de sucré. Le calme plat, même dans le bonheur, est d’un ennui certain. Il faut savoir faire bouger sa vie (dit celui qui a peur de partir loin de chez lui).

      Merci pour ce beau texte.

  2. Jane Says:

    • trex58 Says:

      Parce que je t’aime – Barbara

      C’est parce que ton épaule à mon épaule,
      Ta bouche à mes cheveux
      Et ta main sur mon cou,
      C’est parce que, dans mes reins,
      Quand ton souffle me frôle,
      C’est parce que tes mains,
      C’est parce que joue à joue,
      C’est parce qu’au matin,
      C’est parce qu’à la nuit,
      Quand tu dis « viens », je viens.
      Tu souris, je souris.
      C’est parce qu’ici ou là,
      Dans un autre pays,
      Pourvu que tu y sois,
      C’est toujours mon pays.
      C’est parce que je t’aime
      Que je préfère m’en aller.
      C’est mieux, bien mieux, de se quitter
      Avant que ne meure le temps d’aimer.

      C’est parce que j’ai peur de voir s’endeuiller
      Les minutes, les heures, les secondes passées,
      C’est parce que je sais qu’il faut un presque rien
      Pour défaire une nuit et se perdre au matin.
      Je ne laisserai pas pencher sur notre lit
      Ni l’ombre d’un regret, ni l’ombre d’un ennui.
      Je ne laisserai pas mourir au fil des jours
      Ce qui fut toi et moi, ce qui fut notre amour.
      Pour qu’il ne soit jamais emporté par le temps,
      Je l’emporte moi-même. Il restera vivant.

      Oh laisse-moi, je t’aime
      Mais je préfère m’en aller.
      C’est mieux, tu sais, de se quitter
      Avant que ne meure le temps d’aimer.

      J’en ai vu, comme nous, qui allaient à pas lents
      Et portaient leur amour comme on porte un enfant.
      J’en ai vu, comme nous, qui allaient à pas lents
      Et tombaient à genoux, dans le soir finissant.
      Je les ai retrouvés, furieux et combattant
      Comme deux loups blessés. Que sont-ils maintenant ?

      Ca, je ne veux pas. Je t’aime.
      Je ne veux pas nous déchirer.
      C’est mieux, tu sais, de nous quitter
      Avant que ne meure le temps d’aimer.
      C’est mieux, bien mieux, de nous quitter
      Avant que ne meure le temps d’aimer…

  3. Jane Says:

    Se sauver, pour aimer ?

    • trex58 Says:

      Oui, c’est vrai que, parfois, pour pouvoir trouver l’amour, il faut se sauver du monde où l’on vit et qui nous étouffe. Déjà, oser se sauver de chez soi et montrer le bout de son nez ! 😉

  4. Jane Says:

    Parfois, on rencontre un homme révélateur de notre grain de folie, qui a germé. On aimerait ne jamais avoir été exposée à cet homme. On voudrait tellement effacer son image. Mais même si elle disparaissait, il subsisterait le négatif !

    • trex58 Says:

      Hummm Quand je dis « folie », c’est une folie positive, au sens d’actions pas sages mais génératrices de changement, de liberté, d’exaltations.

      Quant à un « grain de folie », de vraie folie, qu’on aurait en soi, c’est une idée bizarre. Ou, plutôt, la conséquence de souffrances et de traumatismes dans notre enfance ou jeunesse, non ?

  5. Jane Says:

    Et l’envie de délirer indélébile !

  6. Jane Says:

    Ces jours-ci, je divague, je m’évade. Qu’y a-t-il de sidérant ? C’est plutôt enivrant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :