Rien n’est jamais acquis…

Je suis ingénieur en Informatique. Lors de nombreux projets, j’ai été : développeur, leader technique, responsable/chef de projet, chef d’équipe, interface avec le client, et architecte logiciel. Bref, quand on a fait tous les métiers et qu’on aime faire des choses compliquées et prendre des responsabilités techniques, on peut devenir architecte, c’est-à-dire quelqu’un qui a la capacité d’absorber des informations et de voir ou construire une architecture et l’expliquer aux autres. C’est pas facile… Et, chaque fois qu’on change de sujet, ou simplement d’outils, ou de standard, ou de méthode, il faut réapprendre. Et il vaut mieux se limiter à un domaine particulier. Moi, c’est l’administration-système : un mot barbare pour dire que je m’occupe des architectures permettant d’administrer une machine, grosse et complexe de préférence, pas un PC sous Windows. Et, « administrer », cela veut dire : créer des objets logiques, les connecter, les supprimer, etc, au moyen d’interfaces graphiques communiquant avec des « agents » sur les machines à administrer. Et j’ai écrit du code à tous les niveaux, avec différents langages, et avec différentes normes.

Je sors d’un projet qui a été le pire de ma carrière, à cause du client qui nous a fourni de la merde sur laquelle nous devions travailler. Après 2 ans à se battre pour qu’ils améliorent leur tas de boue, qui ont suivi 1 an et 1/2 de travail pour construire notre outil au-dessus du leur, ayant été Architecte et responsable de ce projet, je change de projet, pour aller sur un autre projet encore plus merdique et … déjà dirigé par quelqu’un. Y’avait déjà comme un flou sur mon rôle. Mais, bon, avec les vacances, mon zona, mes soucis avec ma mère que je dois placer, etc, j’avais d’autres choses en tête.

Patatras. Jeudi passé, lors d’une réunion pour nous annoncer le remplaçant de notre chef mort brutalement il y a 3 mois, je découvre, ahuri, que mon nom n’apparaît plus dans aucune case avec responsabilités. Ni chef de projet (je le savais), ni architecte. Dans la liste des « architectes », un collègue avec qui je bosse depuis 1986 et qui mérite parfaitement ce titre, et deux jeunes, dont un qui a dit clairement ensuite avoir été tout surpris de se trouver là.

Sous l’effet de l’émotion, j’ai craqué. Voir que, après tant d’années d’efforts, on me rétrograde sans même me prévenir, ça m’a été insupportable. Et les managers que j’ai vus ensuite de me dire : « architecte ? Ben on n’a pas trouvé mieux comme titre pour indiquer une liste de personnes à mettre en avant ». Bref, pour eux, cet organigramme, présenté à toute l’équipe, et au client, c’est pas important. Ce titre « architecte », c’est pas grand chose. Alors que, pour moi, c’est un coup de poignard insupportable. Dont il va bien falloir que je me remette… Car, je ne suis pas un ange. Tenace, j’ai mordu le client il y a deux ans, qui a protesté. Bémol, deux ans après, ce même client m’accueille chaleureusement dans le nouveau projet, montrant qu’il reconnaissait la justesse de mon action, qui a aboutit à permettre la sortie d’une version correcte de leur outil.

Dans certaines entreprises, il ne fait pas bon être technicien. On a beau travailler dans une entreprise dont le coeur du métier est technique, extrêmement complexe et technique, ne sont considérés comme importants que les managers. Nombre de très bons techniciens n’ont eu comme solution, pour faire progresser leur salaire, que de devenir manager. Alors que, chez certaines entreprises, il existe des grades aussi bien pour les managers que pour les techniciens. Bref, il y a des entreprises qui savent reconnaître l’expérience et l’énergie de certaines personnes, et des entreprises qui oublient et font du mal sans même s’en rendre compte.

Tout cela me fait un très mauvais cadeau d’anniversaire… dans deux jours. 😦

Qu’ils aillent au Diable ! 🙂
Ce WE, je vais dans le sud. Na !

Publicités

2 Réponses to “Rien n’est jamais acquis…”

  1. Jane Says:

    Oh la la, tu as pris de la potion magique ?
    Bon week-end dans le sud !

  2. marlaguette Says:

    Aïe ! Je t’embrasse…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :