Lac Fourchu

Le lac Fourchu se trouve dans le massif du Taillefer, au sud-est de Grenoble, à 1 heure de voiture (Séchilienne, La Morte, lac du Poursollet). C’est une merveille… Sur un plateau immense, à 2000m d’altitude, il y a des dizaines de lacs, au milieu d’une belle pelouse. Juste 1h1/2 pour y monter, puis on peut marcher des heures à visiter les lacs, monter sur la « colline » surplombant le lac, ou aller au refuge du Taillefer, de l’autre côté, au-dessus de la route menant à Bourg d’Oisans.
Aujourd’hui, il y avait un petit vent du nord frais, mais il y avait surtout un immense soleil dans un ciel uniformément bleu. Six/sept heures de marche, tranquille, entre 11h1/2 et 19h1/2. Bon, c’est un peu tard pour aller marcher, c’est sûr ! 🙂 Mais, bon, la vue était magnifique : Vercors du col des 3 soeurs jusqu’à la Sure, Grande Sure en Chartreuse, Belledonne, Oisans, et les Ecrins. Des grenouilles. Pas vu de lézard cette fois. Des sauterelles grasses prêtes pour passer l’hiver. Et une quinzaine de chevaux en total liberté vus en redescendant, avec trois poulains. L’herbe était jaune, blonde. Les myrtilliers rougissaient. Magnifique. Il y a 100 ans, paraît-il, il y avait ici une grande forêt, dont il reste quelques troncs dans les lacs. La forêt remonte, doucement. Mais le lieu reste immense et sauvage.
Il y avait beaucoup de familles, avec beaucoup d’enfants, même très jeunes. Mais, vers 5 heures, les cris se sont raréfiés, et le plateau s’est peu à peu vidé, le laissant à notre presque entière disposition. À la fin de la journée, la lumière aurait permis de magnifiques photos ! Mais, un mal de dos m’avait poussé à marcher léger. Une autre fois. Ce n’est pas grave. Le lac ne partira pas. La lumière sera différente, bien sûr, et la vue sur le lac de l’Agneau, depuis un rocher au milieu, avec ces plantes blanches couchées dans l’eau et éclairées par le soleil, tout cela sera différent, d’une beauté différente c’est tout. Une autre fois. Simplement, j’aurais bien aimé pouvoir venir ici avec ma fille, pour lui redonner goût à la beauté simple de la marche, de la Nature, et de la montagne. Une autre fois. Ce n’est pas grave. Mes jambes sont fatiguées. L’été touche à sa fin. Chaque année dure une vie, dit JLM. Peut-être…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :