Problèmes et non-solutions

« Il n’est aucun problème assez urgent en politique qu’une absence de décision ne puisse résoudre. »

Cette phrase hilarante (si, si, je me suis étranglé de rire en la lisant !) d’Henri Queuille, plusieurs fois ministre sous la 3ème République et président du Conseil sous la 4ème, fut reprise par l’avant-dernier président, sous la forme : « Il n’est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout. ». Et, apparemment, elle est devenue la phrase préférée de notre dernier Président… (dixit Le Point), comme résumé de sa philosophie politique. On est bien parti…

Publicités

2 Réponses to “Problèmes et non-solutions”

  1. Encolie Says:

    C’est comme cela que la Belgique a survécu 4 ans sans gouvernement ! comme cela que mes anciens chefs gèrent leur entreprise… Pas marrant à vivre quand ce n’est pas ton tempérament. Je pense que notre gouvernement a besoin de temps, de réflexion et que ce sont les médias qui ont besoin de scoop et de bruit pour vendre du papier. Ca m’énerve cette impatience. Il n’y a pas de baguette magique pour sortir du marasme…mais c’est vrai qu’il faut avoir du Courage … pas donné à tout le monde. De toute façon, l’ensemble des dirigeants européens qui ont des finances dans le rouge ont une opinion mécontente. La CEE, c’est une réunion Prozac!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :