Congés Maladie

Voyons, avec 5 jours de congés maladie en 2006, quand mon épouse est décédée de son cancer, et 3 jours en 2012 suite à cette bronchite, me voilà avec une moyenne de 1,3 jours de congés maladie par an, pour environ 1700 heures de travail par an. Contre 20 jours en moyenne par an dans la fonction publique territoriale sur la même période (23 en 2011). Serais-je un super héros de 53 ans ? 😉 Où n’y aurait-il pas comme un abus par certains ?

Publicités

7 Réponses to “Congés Maladie”

  1. marlaguette Says:

    j’ai abusé… 9 jours la semaine dernière… et j’étais pas malade…

  2. Jane Says:

    Facile quand on a la sécurité de l’emploi ! Ils abusent du système. C’est scandaleux !

    • trex58 Says:

      Si les fonctionnaires abusent, c’est aussi que la hiérarchie et le système les laissent faire.
      Par exemple, à une époque, les profs en grève étaient payés ! Depuis qu’ils ne le sont plus, ils font moins grève.
      C’est donc aussi à l’Administration de lancer des contrôles inopinés et des contre-visites et de sanctionner lourdement ceux qui trichent.
      Quand le système devient permissif, les gens se mettent à en profiter… c’est humain.
      Quant à Marla, elle s’est arrêtée pour jouer un rôle social et humain : aider son père, et pas pour faire des travaux chez elle ou glander. Son médecin a eu raison. Et la cause de cet arrêt ne va pas se reproduire souvent…
      Je peux imaginer que, face à des évènements graves, on utilise des arrêts-maladie pour les digérer et aider. Mais pas 23 jours TOUS les ans, c’est pas possible…

  3. marlaguette Says:

    Un rôle social et humain que je me dois aussi de jouer dans le cadre de ma profession… sincèrement je ne pouvais pas être disponible de partout… je reconnais ma chance d’être fonctionnaire, mais faut il que je m’auto-flagelle pour autant ?

    • trex58 Says:

      Non. Il y a une différence entre profiter des possibilités qu’offre son employeur pour résoudre une situation personnelle difficile et quasi unique dans sa vie, et abuser constamment sans raison valable.

      Mais, bon, une « bonne » justice sociale voudrait que tous, dans le privé ou dans le public, nous ayons les mêmes droits. De telle sorte, d’ailleurs, il y aurait bien plus de va-et-vient, comme dans d’autres pays, entre la fonction publique et le privé. Cette rigidité (on bosse toute sa vie soit dans le privé soit dans le public) est néfaste au pays, qui manque de souplesse et de dynamisme. Tant qu’être fonctionnaire sera le rêve d’une majorité des jeunes sortant de l’Ecole, la France ira mal…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :