Dr House : The End

Voilà, c’est fini. Le dernier épisode de la série américaine « Dr House », avec Hugh Laurie dans le rôle de Gregory House, vient d’être diffusé aux USA, et je viens de le voir. House est mort aux yeux de la justice. Le voilà donc libre de passer les 5 derniers mois de son ami Wilson à visiter les States en moto… Bon, la fin est un peu faible… mais on retrouve dans l’épisode ce qui faisait la force et l’intérêt de ce feuilleton, une vision philosophique de la vie : la vie n’a pas de sens, mais le suicide encore moins. House donnait un sens à sa vie vide (pas d’épouse, pas d’enfants, un seul ami) et douloureuse par la résolution de puzzles médicaux, comme Sherlock Holmes résolvait des intrigues. La particularité de ce personnage, c’est de montrer une personne athée, cynique, dure avec lui-même et les autres, menant une vie absurde dans un monde absurde (« tout le monde ment »), et ne s’intéressant aux malades que pour trouver de quoi ils souffrent, leur guérison n’était qu’une conséquence de la résolution du puzzle et n’étant pas un but en soi. Ce personnage, qui souffre et n’est pas a priori sympathique, était pourtant rendu très humain par H. Laurie. Humain au sens : notre Condition Humaine est absurde.
J’aimais bien… Sniff, c’est fini. Huit saisons. Je me souviens avoir vu les 2 premières saisons (une cinquantaine d’épisodes) en … une semaine, alors que j’étais malade. 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :