Acculé, bloqué, coincé, … je joue et je ris

L’action ludique est la dernière possibilité pour celui qui n’a jamais la parole, ni plus aucune possibilité d’action.
Emprunté à Jean-Paul Galibert.

Face à quelqu’un(e) qui ne vous laisse pas parler, et lorsqu’il n’y a plus rien à tenter pour le/la convaincre, il reste l’action absurde : le jeu, le rire, la farce, le ridicule, la petite folie, le renoncement au sérieux, l’évasion dans l’enfance genre bulles de savon et fou-rires, le masque de clown.

Ca me tente…

Publicités

15 Réponses to “Acculé, bloqué, coincé, … je joue et je ris”

  1. Rose Says:

    Que faut-il comprendre ? Tu espères la convaincre par le jeu, le rire…ou est-ce que tu renonces et dans ce cas le rire est une thérapie pour dépasser son refus ?

    Quel masque de clown choisirais-tu ?

    • trex58 Says:

      Je crains qu’il y ait un moment où il faille accepter que ce qui semble impossible EST impossible. Même si Marc Twain a dit : « Ils ne savaient pas que c’était impossible. Alors ils l’ont fait. », mais il ne parlait pas de relations humaines…

      Il y a, dans mon obstination, une fuite, l’énergie du désespoir, l’espoir, du rêve, de la bêtise, un manque de considération de la pensée et de l’exaspération de l’autre, une interrogation sur le pourquoi du refus initial, un désir philosophique de créer un lien entre deux personnes qui ont à la fois des points communs et beaucoup de différences, un peu de folie, un moyen de m’occuper la tête pour ne pas dériver, un fond d’amour idiot pour une personne qui me semble « idéale », l’impression qu’elle est ma « dernière chance », etc. Beaucoup de choses… Comme aussi le défi de renverser une situation très très très mal engagée. Comme aussi de l’utiliser comme « moteur » : faire de la photo pour l’impressionner (je sais que ça ne peut pas marcher).

      Pouvoir prendre cette histoire avec le sourire, et en rire, ce serait bien. Trouver des actions ludiques pour transformer ce blocage, ce serait bien. Mais, bon, c’est très délicat. Et « chatte échaudée craint l’eau froide ». Bref, il y a un moment où, dans une action conçue pour rire de la situation, l’autre ne voit rien du rire mais tout de ce qui l’exaspère.

      Faire défiler une bande de clown devant chez elle… ça ne fait pas forcément rire. Empaqueter sa voiture avec un très joli noeud, ou la couvrir de fleurs, ça peut ne pas faire rire du tout. Etc. Continuer à insister, cela peut convaincre de la profondeur du sentiment, ou cela peut parfaitement montrer qu’on est devenu parfaitement fada ! Avec, en plus, la création chez elle d’un sentiment d’inquiétude : jusqu’où ira-t-il ?

      Quelque part en moi, je souffre d’être rejeté, plus en tant qu’être humain qu’en tant qu’ex-amoureux. En elle se concentre peut-être tout mon désir de plaire aux autres, d’être accepté. Peut-être que ressort avec elle (comme avec deux autres précédemment) mon désir d’être accepté par d’autres, de faire partie de la vie « normale » des gens « normaux » : ceux qui ont une famille, ceux qui ne sont pas seuls. Bref, je suis comme un noyé qui a vu passé une bouée de sauvetage : grâce à elle, j’ai l’énergie pour continuer à nager.

      Sinon, le rire est une thérapie fondamentale ! D’où mon goût pour l’humour noir ! Les juifs, persécutés, ont développé un humour particulier. Voire l’oeuvre de Woody Allen (pas les films, ses sketchs et blagues philosophiques).

      Quel masque de clown ? Je ne suis pas expert en clowns. Et cela fait longtemps qu’ils ne me font plus rire hélas. Finalement, ils incarnent le pathétique qui est en nous : un sourire dessiné sur un visage triste.

      Si j’avais des couilles, j’irai l’attendre en tenue de clown, avec une ombrelle et un faux saxophone ! Alors là j’entrerais pour elle dans le monde des fous pas dangereux. Il faut faire rire les femmes ! Mais subtilement…

      • Rose Says:

        Je confirme, tu as beaucoup d’humour, mais tu es tenace !
        Est-ce que tu l’as revue récemment ?

      • trex58 Says:

        Beaucoup d’humour ? Je ne suis pas bien sûr. Je n’étais pas très doué, et c’est quelque chose de très subtil. Mais, l’humour, c’est aussi une façon philosophique de vivre : la vie est absurde ! alors rions en ! (enfin ! essayons d’en rire…)

        Nos psychisme d’Humains ont besoin des autres pour être « bien » : nous sommes dépendant des autres, qui sont notre « enfer » : impossible de s’en passer : résoudre les difficultés des relations humaines en supprimant les relations n’est pas une solution car cela nous déshumaniserait.

        Être « tenace » : je ne suis pas sûr que ce soit une qualité… Certes, des hommes ont pu, finalement, venir à bout d’une situation qui semblait perdue. Mais combien s’y sont perdus… Et il n’est pas question de faire du mal à l’autre.

        Vue récemment ? Oui, lundi. 5 secondes. Le temps qu’elle me voit et s’en aille… Il me faut me mettre à sa place et voir la situation de son point de vue : je suis un importun, un emmerdeur, un chien dans un jeu de quilles, une inquiétude peut-être, quelqu’un qu’elle ne veut plus voir. Insister est idiot ; mais tellement « humain » : mieux vaut un rêve impossible que pas de rêve du tout. À condition de ne pas devenir un cauchemar pour l’autre.

        Il me faut relire : « Le Bonheur, désespérément ».

      • Rose Says:

        J’ai souri à la lecture de certains passages de ton billet. Tu peux avoir de l’humour parfois !

      • Rose Says:

        Tu l’as vu « 5 secondes ». Tu me rappelles un homme qui, en passant dans le quartier de son ex, espérait la croiser et regarder à travers la boite aux lettres de sa maison pour vérifier si elle était présente. Cette femme voulait définitivement couper toute relation avec lui. D’ailleurs un jour, il m’a raconté que lors d’une rencontre, elle avait refusé de l’écouter, posant ses mains contre ses oreilles, évitant son regard, réaction plutôt surprenante. Est-ce qu’elle essayait de lâcher prise ?

      • trex58 Says:

        Entre les partenaires d’un ex-couple, il y a parfois des choses douloureuses qui se sont passées, pour l’un, l’autre, ou les deux, mais pas toujours les mêmes douleurs pour les mêmes choses. Alors, dans ton histoire, elle n’a pas la force de replonger dans ce qui lui fait mal. C’est différent de ma non-histoire.

  2. Rose Says:

    « acculé, bloqué, coincé, …je joue et je ris »
    Tu aurais pu écrire :
    acculé, bloqué, coincé,…je joue et je jouis

    • trex58 Says:

      Oh, je n’ai pas réfléchi beaucoup pour écrire ce titre de billet.
      Simplement, la phrase citée m’a inspirée : face à ce qui ne laisse aucune solution, mieux vaut en rire, mieux vaut avoir une action absurde, enfantine, désarmante. À condition d’en trouver une appropriée… ce qui n’est pas facile du tout.

      Je ne jouis pas beaucoup… Ce n’est pas jouissif d’essayer de parler à quelqu’un qui ne veut pas vous écouter et qui vous rejette. Je n’y prends pas de plaisir. Et, face à ses refus (au cas où je serais assez con pour continuer), je refuse que monte en moi de la colère. Je dois rester (et je reste) calme : je dois être comme Sisyphe : accepter de passer mon temps à une tâche inutile et sans espoir. Et je devrais totalement arrêter de penser à elle, mais elle occupe un vide qui, sans elle, s’agrandirait et me mangerait peut-être. Mais, bon, le printemps est là !

      Mais, bah, il y a d’autres femmes ! Simplement, je la trouvais « lumineuse ». Mais, quand je lui ai dit, elle m’a dit qu’elle ne l’était pas. Peut-être bien qu’il y a une blessure en elle, et de la force. Oui, je crois que c’est ce que j’aime en une femme : une fêlure, une interrogation, un regard particulier sur le monde, de la force, et la possibilité de s’entr’aider, de s’aider mutuellement à devenir « mieux », en résolvant en nous ce qui nous trouble. Bref, je suis intéressé par les femmes qui se débattent encore dans leur vie au lieu de se laisser aller à ronronner. Mais suis-je à la hauteur ? J’ai l’habitude de viser plus haut que ce que je peux faire…
      Oui, j’ai envie de « comprendre » une autre personne : connaître sa vie et ses tourments, avec respect et bienveillance. Mais il faut que l’autre ait envie…

      Je suis trop con ! 😉

  3. Rose Says:

    Je comprends ce que tu peux ressentir. Parfois la réalité n’est pas facile à accepter.

    Je te souhaite une bonne nuit. Bisous

    • trex58 Says:

      Accepter permet de passer à autre chose…
      Oui, c’est l’heure d’aller se coucher.
      Bises

  4. Rose Says:

    All you need is love !

    Bises

  5. Rose Says:

    J’aime bien cette chanson. Et les filles aussi surtout la brune !

    • trex58 Says:

      Oui ! J’aime aussi ! Et je connaissais déjà la chanson ! Merci de me la rappeler à ma mémoire ! J’aime bien leur voix et la conclusion de la « bataille » entre les 2 gars !

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Brigitte_%28groupe%29

      Faites-vous la guerre pour me faire la cour
      Maintenant battez-vous
      Soyez gangsters, soyez voyous
      Maintenant battez-vous
      Toi mon tout, mon loubard
      Tu serais mon lascar superstar

      J’ai tellement besoin d’amour
      De tes bras, de ta voix de velours

      Sortez les dollars et les bijoux
      Mettez-vous à genoux
      Dans la Jaguar, dans la gadoue
      Mettez-vous à genoux
      Toi mon tout, mon loubard
      Tu serais mon lascar superstar

      J’ai tellement besoin d’amour
      De tes bras, de ta voix de velours
      J’ai tellement besoin d’amour
      Tu ferais de moi ta belle de jour

      Je rêve d’un king de kidnapping
      De quitter mon pauvre living
      Je veux du swing et du bling bling
      Et que le meilleur gagne sur le ring
      Toi mon tout, mon loubard
      Tu serais mon lascar superstar
      Moi j’ai si peur dans le noir

      J’ai tellement besoin d’amour
      De tes bras, de ta voix de velours
      J’ai tellement besoin d’amour
      Tu ferais de moi ta belle de jour
      J’ai tellement besoin d’amour

      Hey, maintenant battez-vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :