La Délicatesse

On m’avait dit du bien de ce livre. Et j’avais déjà essayé par deux fois de dépasser les 10 premières pages. Pas parce que ça ne me plaît pas, non. J’aime bien son style, léger, doucement amusant. Mais je préférais perdre mon temps sur … ce diabolique PC connecté au monde entier ! Voilà, en L’attendant une heure aujourd’hui, j’ai dépassé les quarante premières pages, après « le drame » : ils ne pourraient pas le dire au début qu’il s’agit d’un couple qui explose à cause du décès de l’un des deux ! Zut ! Me voilà en train de lire une histoire que je ne connais déjà que trop bien, qu’il s’agisse de la mienne ou de celle, encore plus proche, d’une amie. Mais, bon, je me demande comment Nathalie va se reconstruire ! Oui, après une telle épreuve, dans quelle direction va rebondir sa vie, qui semblait si bien réglée, si heureuse. Comment va-t-elle surmonter la mort de François ? 🙂 Foenkinos saura-t-il rendre sa chute et sa renaissance crédibles, bien plus que le rôle joué par Clooney dans le pénible « The Descendants » ?

Publicités

8 Réponses to “La Délicatesse”

  1. Rose Says:

    C’est surprenant de dire que le couple « explose » en raison d’un décès. C’est une expression que j’entends souvent dans le cas d’un divorce !

    • trex58 Says:

      Hummmmmmmm Pourquoi Diable ai-je donc dis cela ?
      La fatigue, sans doute.
      Ou, peut-être aussi, la description de l’explosion interne pour Nathalie, dont la vie explose vraiment, partie en miette, sans plus de raison de vivre, ramenée brutalement à un « avant », avant François, où il lui paressait simple et évident de vivre seule, alors que, maintenant, l’absence, le manque, sont ses nouveaux compagnons.

  2. jobougon Says:

    Un livre bien rafraichissant, d’une écriture simple et sans prétention mais qui remet du baume au coeur. J’ai beaucoup aimé.
    Je l’ai lu alors qu’il venait à peine de paraître et j’avoue avoir été surprise de voir son succès par la suite, mais en y réfléchissant bien, c’est bien le reflet de ce à quoi aspirent nombre d’entre nous.
    Je l’ai offert à une amie et un jour elle est arrivée avec un trés joli collier de perle fait maison, un de ces cadeaux qui tissent le sentiment de précieux d’amitié.
    Il est sorti en film mais je ne l’ai pas encore vu.

    • trex58 Says:

      Oui, je viens de le finir : un livre simple, avec de l’humour, et de la bonté pour le méchant. Charles, finalement, n’est qu’une victime cherchant désespérément de la tendresse, celle qui a fuit son couple.
      Bon, c’est un peu « bisounours » quand même… et n’est pas réaliste : je veux dire que je ne pense pas que quelqu’une, après la perte brutale de son mari tant aimé, puisse ainsi, en si peu de temps, sans séquelles, sans troubles, sans aide, retrouver un équilibre et repartir. Mais, bon, peut-être qu’il y a des gens qui ont grandi dans une famille équilibrée et qui ont en eux une force tranquille qui puisse venir à bout de tout, même du pire ?
      Mais il y a dans ce livre plein de petites phrases « philosophiques », enfin un peu. Et plein de choses qui me parlent… Je me suis senti à la fois Nathalie, François, Charles, et Markus. Nathalie et Charles surtout, en pire.
      Je n’ai pas vu le film… car je préférais lire le livre avant. Mais j’ai traîné.
      Pourquoi ce livre a plu ? L’envie de voir comment Nathalie renaît à la vie. L’humour délicat de l’auteur. Un style simple et facile à lire, mais subtile quand même.
      J’ai bien aimé. Mais je suis sans doute trop proche des personnages pour pouvoir vraiment l’aimer beaucoup.

  3. Rose Says:

    Lundi, un garçon m’a remis une enveloppe. Lorsque je l’ai ouverte, j’étais seule. Le papier, dont le contenu est sans importance, a exhalé une odeur de parfum, probablement celui de l’homme qui m’adressait le courrier. J’ai ri ! C’est surprenant. Est-ce que c’est une coutume chez lui, j’en doute !

    • trex58 Says:

      C’est une belle aventure ! J’aimerais, moi aussi, recevoir des lettres parfumées… Mais, hélas, la transmission de parfum dans les emails n’est pas encore au point… Un jour, sans doute ! 😉
      Alors ? A-t-il essayé de passer « discrètement » un message par ce parfum associé à une lettre banale ? Ou était-ce un accident ?

  4. Rose Says:

    François Damiens qui joue dans le film a été interviewé par Rebecca Manzoni à France Inter dans Eclectik aujourd’hui. A écouter absolument. Un homme vrai et sincère avec un grain de folie (pas mise au service de la manipulation !).

    • trex58 Says:

      Oui, mais j’ai pas vu le film encore !
      Un « grain de folie » ? Il m’intéresse ce mec !
      Bon, je vais voir si je peux télécharger le film…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :