The Descendants

C’était bien. Sans plus. Moi, je ne lui donnerais pas d’Oscar.
Attention ! Je livre quelques infos du film !

Pourquoi je ne l’aime pas beaucoup ? Parce que : cet accident, la découverte fortuite que sa femme le trompait, visiter Hawaï, et ce terrain immense à vendre juste au même moment, ça sent l’accumulation d’idées pour remplir le film (même si ça crée quelques liens). Et puis, Clooney, dans le rôle du mari éploré et du mauvais père qui reprend tout en main, je ne le trouve pas bon, à moins que ce soit le scénario qui ne tienne pas bien la route. Je trouve que, face à la mort annoncée de son épouse, il tient trop bien le coup. La preuve : il continue à travailler sur le dossier de la vente alors que tout le monde attend que sa femme meure… J’ai vécu la même situation et je le trouve vraiment trop mou et pas assez ravagé par la mort annoncée de sa femme. Vouloir permettre à l’amant de sa femme de lui dire adieu, je ne le sens pas… Courir chez les amis pour en savoir plus sur cet amant, je ne le sens pas. Ca fait pas réel. Un manque d’émotion et de douleur. Enfin, c’est bien joué, mais ça fait pas réel. Ou alors, à Hawaï, il sont spéciaux.

Bon, si vous allez le voir, je voudrais bien votre avis.

Publicités

3 Réponses to “The Descendants”

  1. Une femme libre Says:

    J’ai exactement le même avis. J’aurais pu écrire votre critique. Je trouve que les enfants jouent très bien par contre, la petite de dix ans est plus vraie que vraie. Et celui avec lequel sa femme l’a trompé, il a l’air vrai aussi. C’est l’image que je me fais des hommes qui trompent leur femme, de bons pères de famille en général et leur femme qui ne se doute de rien et qu’ils aiment, bien sûr. Je serais bien surprise que ce film gagne un Oscar. Pas un navet mais un film mineur.

    • trex58 Says:

      Même avis, OK.

      Oui, hier il était tard et j’ai fait court : les jeunes (Scotty, Alex, Syd) jouent très bien, même s’ils sont tous les trois en sur-poids (même Alex), probablement comme la plupart des Hawaïens, leurs gènes incapables de lutter contre la sur-mal-bouffe américaine.

      Pour Bryan, je sens de votre part un jugement sur lui. Finalement, on ne sait pas grand chose sur leur relation, entre lui et Elizabeth. Matt déduit de son silence qu’il ne l’aimait pas ; mais qui pourrait ainsi avouer un sentiment si complexe et intime à quelqu’un dans ces circonstances-là ?

      La façon de tourner et organiser le film n’est pas excellente : on s’ennuie de temps en temps. Même si ce n’est pas un film d’action, il manque un certain rythme. Cette veillée funèbre est … irréelle : ils attendent tranquillement qu’elle meure, sans montrer d’émotions, sans le visage et les yeux ravagés par des nuits courtes et difficiles baignées de larmes.

      Quant à la scène où la femme de Bryan Speer vient à la fois apporter des fleurs et crier sa haine d’Elizabeth, avec Matt qui réagit mollement, on n’y croit pas.

      Pas d’Oscar !

  2. trex58 Says:

    J’ai oublié de dire : Clooney, 52 ans bientôt, a été en couple trois fois, par épisodes donc, et n’a pas d’enfants. Il lui manque du vécu. Peut-être a t-il vécu la mort d’un être proche, je n’en sais rien.
    Sinon, j’ai omis l’hypothèse que Matt n’aime pas Elizabeth, son épouse. Ce qui explique alors son attitude froide et détachée. Il ne sait pas aimer ; et alors, dans ce cas-là,peut-être que Clooney, qui ne s’est jamais engagé longtemps dans un couple, utilise sa personnalité pour jouer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :