L’été à Alger – A. Camus

Encore des extraits d’un texte de Camus extrait du petit livre « Noces ». Bien sûr, il s’agit d’extraits qui ont fait écho en moi. Il s’agit aussi d’extraits qui me semblent pouvoir être lus et compris sans le contexte et qui donnent un aperçu de la pensée de Camus.

« Le signe de la jeunesse, c’est peut-être une vocation magnifique pour les bonheurs faciles. Mais surtout, c’est une précipitation à vivre qui touche au gaspillage. »

« Il y a des peuples nés pour l’orgueil et la vie. Ce sont ceux qui nourrissent la plus singulière vocation pour l’ennui. C’est aussi chez eux que le sentiment de la mort est le plus repoussant. »

En parlant des phrases des ex-votos dans le cimetière du boulevard Bru: « Elles s’adressent au mort et lui parlent à la deuxième personne : ‘Notre souvenir ne t’abandonnera pas’, feinte sinistre par quoi on prête un corps et des désirs à ce qui au mieux est un liquide noir. »
Je pense de la même façon : ne pas parler aux morts bien sûr, et ne pas parler des morts comme s’ils avaient encore un corps. Ils ne sont plus, alors on doit parler d’eux au passé (il était) ou au conditionnel (il aurait dit).

« Mais tout compte fait, je ne vois pas ce que la mort peut avoir de sacré et je sens bien, au contraire, la distance qu’il y a entre la peur et le respect. »

Je ne voudrais pas être brutal ni paraître exagéré. Mais enfin, ce qui me nie dans cette vie, c’est d’abord ce qui me tue. Tout ce qui exalte la vie, accroît en même temps son absurdité. »

« Car s’il y a un péché contre la vie, ce n’est peut-être pas tant d’en désespérer que d’espérer une autre vie, et se dérober à l’implacable grandeur de celle-ci. »

« De la boîte de Pandore où grouillaient les maux de l’humanité, les Grecs firent sortir l’espoir après tous les autres, comme le plus terrible de tous. Je ne connais pas de symbole plus émouvant. Car l’espoir, au contraire de ce qu’on croit, équivaut à la résignation. Et vivre, ce n’est pas se résigner. »
Mais, là, Camus est peut-être bien trahi par une mauvaise traduction pour « espoir » : « La raison de la présence de l’Espérance parmi les maux est à chercher dans une meilleure traduction du texte grec. Le terme exact est ἐλπίς/elpís, qui se définit comme l’attente de quelque chose ; on l’a sûrement traduit à tort par espoir. Une meilleure traduction aurait été l’anticipation, voire la crainte irraisonnée ; ainsi les Elpides sont les divinités des craintes. Grâce à la fermeture opportune de la jarre par Pandore, l’humanité ne souffrira que des maux, et non pas de l’attente de ces maux, qui est probablement le pire de tous. » Les maux de l’humanité : la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, ainsi que l’Espérance.

Publicités

3 Réponses to “L’été à Alger – A. Camus”

  1. Rose Says:

    Pourquoi avoir supprimé tous les commentaires ?

    Aimer un éclair au chocolat; aimer la musique de Sati, aimer Marie. On emploie le même mot. Pourtant, aimer ce n’est par réduire une personne à l’état de chose pour exercer un pouvoir absolu.
    Aimer se traduit par des actes. Aimer, c’est secourir l’être aimé lorsqu’il est en détresse. Aimer, c’est accepter l’autre avec ses défauts. Aimer c’est accepter ses choix.

    J’ai lu l’histoire de JCR, « l’adversaire » de Carrère. Est-ce qu’il aimait sa femme et ses enfants ? En tout cas, à chaque fois qu’il s’est senti en danger, il a tué la personne gênante, d’autres prennent la fuite. Il a tué sa femme et ses enfants, parce qu’il est incapable d’affronter sa réalité. Pourquoi est-ce si difficile pour certaines personnes ?

  2. Rose Says:

    J’étais mal réveillée. Je me suis trompée d’articles.

    • trex58 Says:

      Je ne peux pas déplacer le commentaire. Recopie-le au bon endroit, et j’enlèverai celui-là ensuite. Pas de pb !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :