La Beauté

Un extrait d’une interview de David Cronenberg à propos de son film « A dangerous method », sur Jung et Freud ; parue dans Philosophie Magazine ».

À propos de l’accueil du roman « Festin nu » de William Burroughs aux Etats-Unis, et suite à une courte discussion sur la théologie chrétienne, qui a récupéré l’idée de séparation de l’âme et du corps effectuée par Platon, il dit : « Les gens croyaient que la beauté se trouvait hors du monde, impossible à trouver ici-bas. Lorsque, comme moi, vous estimez qu’il n’existe aucun au-delà, vous n’avez plus d’autre choix que de trouver la beauté ici-bas, car si elle n’existe pas ici, elle n’existe nulle part. »

Cela explique sans doute pourquoi l’épouse laotienne de mon ami d’enfance laotien, très pieusement bouddhiste, ne comprenait pas pourquoi je lui parlais de beauté et la recherchais : pourquoi se préoccuper de beauté maintenant alors que cet au-delà promis est lumineux ? 😉 et affadit la réalité.

L’un des dangers de trop croire au Père Noël : ne pas voir la beauté devant ses yeux. Reste à savoir la voir, à la trouver, à la comprendre, sous ses multiples formes (et, bien sûr, non-bourgeoises). Mes photos sont souvent un peu trop classiques, gentillettes…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :