Les neiges du Kilimandjaro

Bien ! C’est un bon film. Bien joué. Un peu bisounours quand même… mais pas trop. C’est beau de voir ceux qui ont souffert s’occuper de la famille de celui qui est responsable (en partie) de leur traumatisme et qui va le payer par de la prison. Quelque part, ils essayent de réduire le malheur de ce monde, tout en faisant que la justice fasse son travail, sans trop de colère ni de haine.
Et puis, une réflexion sur ces ouvriers de gauche qui ont aspiré à posséder un peu, un minimum, sans devenir des bourgeois. Et le monde qui change et les jeunes qui n’arrivent pas, comme leurs aînés à leur âge, à supporter de n’avoir pas d’argent. Mais, avant, il était plus facile, pour celui qui avait du courage, de trouver du travail, même si pas bien payé.

Sinon, à un moment, Michel (Darroussin) se demande si eux, les anciens et syndicalistes, sont pour quelque chose dans le malheur (le manque de travail et le chômage) des jeunes, s’ils n’ont pas fait de mauvais choix. Puisque le film se passe à Marseille, il faut quand même savoir qu’à cause des dockers de Marseille et de leurs syndicats, le port de Marseille végète, dominé par d’autres ports européens. Idéalement placé pourtant, le trafic maritime l’évite parce que … c’est le bordel : grèves, prix exorbitants, main-mise d’une poignée de dictateurs sur la vie du port. Si je me souviens bien, un docker de Marseille touche plus de 3000€ net pour bien moins que les 35 heures et, pour un qui travaille, il y en a un qui attend en se reposant, payé bien sûr. Alors, oui, le chômage à Marseille est bien (si le papier que j’avais lu disait la vérité) dû à l’égoïsme de certains.

Publicités

6 Réponses to “Les neiges du Kilimandjaro”

  1. cath Says:

    J’ai trouvé que c’était un petit bijou, même avec ces moments bisounours (allez, légers quand même) ! C’est la vie, simple et profonde à la fois… Avec des préoccupations qui me parlent, à tout niveau, sur le fait de savoir si oui on non je suis devenue une bourgeoise, si mes idées sociales de gauche sont en adéquation avec mon style de vie. Et puis, les apéros, les bonnes bouffes, les petits moments délectables… je me demandais si ce film plaisait à la nouvelle génération ou si c’est un film de quinquagénaires…

    • trex58 Says:

      Hummmm Est-ce que la nouvelle génération va encore au cinéma voir des films français ? De moins en moins, je pense. C’est plus fun de télécharger des téléfilms américains. Et 10€10 pour voir un film !!

      Oui, c’est un film très bien fait. Bon, juste un détail : on ne les voit jamais travailler ces ouvriers ! 😉 D’ailleurs, on a su peu de choses sur cette usine qui risquait de fermer.

      Hummmm Ce n’est pas bon de parler politique. Les meilleurs amis se séparent parfois en parlant politique… ou foot. 😉
      Les « idées sociales de gauche ». Reste à définir ce que veut dire gauche. À droite, je sais un peu : souvent catho, français de souche, mais aussi fils d’immigré (italien, espagnol). Il paraît que les ouvriers votent plutôt à droite, parce qu’ils n’aiment guère la redistribution des « richesses ».

      Bourgeoisie ? Posséder son appartement ou sa maison, est-ce bourgeois ? Ou, tout simplement évident que ce devrait être la norme ?! D’ailleurs, si être de gauche ce n’est pas être bourgeois ni être riche, DSK n’était pas de gauche, vu sa fortune et son goût du luxe. Quant à Hollande, j’avoue ne plus très bien savoir s’il roule sur l’or ou pas. Simplement, pour consacrer sa vie à la politique, il vaut mieux ne pas avoir à se soucier de gagner sa vie. Mais comment comprendre la vie des gens humbles et pauvres quand on n’a jamais manqué ?

      En tout cas, oui, les apéros, les bonnes bouffes, les petits moments simples et délectables, c’est peut-être ça le bonheur… Sauf que, à Grenoble ou à Lyon, on se gèle !

      À un moment, j’ai trouvé ce que faisaient Michel et Marie-Claire très … catholique : l’amour du prochain, et le fait de ne pas supporter le malheur, où qu’il soit.

      Bon, le film finit bien ! Mais on peut se demander ce que pensent les deux petits frères d’avoir été « adoptés » par les victimes/bourreaux de leur grand frère. Et que va dire ce grand frère à la sortie de la prison ? Va-t-il les remercier ? ou va-t-il être fou de rage de voir que celui qu’il insultait s’est occupé de (et donc a perverti) ses frères. Peut-être les préférerait-il à l’assistance plutôt ?

      Attention ! Trop de soleil donne le cancer ! L’apéro, il faut le boire à l’ombre ! 😉

  2. cath Says:

    Je suis d’accord avec tout ce que tu dis sur le film, et ce sont des questions que je me suis posées aussi, hormis la remarque concernant le fait qu’on ne voit pas les gens travailler ! c’est drôle car dans le dernier film où jouait Daroussin -que je n’avais pas aimé du tout – on ne les voyait jamais manger, et cela m’avait choquée !! ;-).

    Est-ce que des sentiments bons sont forcément des bons sentiments ? tu parles de comportement catholique, soit, c’est vrai que c’est le truc du film un peu tiré par les cheveux, cette histoire avec les gosses. Mais c’est plutôt là pour montrer la culpabilité qui les tenaille, ça aurait sans doute pu être moins marqué, sans doute, un peu dommage, mais bon… Montrer les doutes de Marie-Claire et Michel, sans aller jusqu’à ce dénouement qui ressemble à un dénouement de mauvais téléfilm, aurait sans doute suffi ! Et puis, ça ne se passe pas ainsi le placement d’enfants, tu ne te contentes pas de les prendre sous le bras !! Mais à Marseille, les règles sont sans doute différentes !:-)

    Quant à la politique, c’est vrai que c’est un sujet briseur d’amitié !! Je remballe tout ça dans ma besace !

    • trex58 Says:

      Que sont donc de « bons sentiments » ? Bons pour qui ? Qui sont moraux ?
      La morale n’est qu’un épi-phénomène de la vie en société et des religions. Lorsqu’on vit en groupe (dans les temps préhistoriques), et qu’on dépend des autres, et que rejoindre ou créer un autre groupe est difficile sinon impossible, il y a des règles à respecter et de l’entraide.
      En aidant les petits frères, Michel et Marie-Claire réduisent la quantité globale de malheur autour d’eux, tout en étant heureux et fiers.
      Se sentent-ils coupables ? d’avoir envoyé le grand frère en prison ? ou d’avoir amené encore plus de malheur pour ces 2 petits frères (qui font de leur mieux pour pousser à peu près droit dans ce monde bordélique qu’est Marseille) ? Ou bien, une fois digérée (parce qu’ils sont solides, plus que la soeur de Marie-Claire) l’agression et passée la colère, ils voient la démesure entre ce qu’ils ont subi (pistolets en plastique) et le nombre d’années de prison qui attend leur agresseur, en oubliant que la prison sert aussi à faire peur aux autres, à faire réfléchir (un peu…).
      Oui, la fin du film gâche le reste. Ou alors, il aurait fallu mettre dans la bouche de Michel mes interrogations sur le futur : la schizophrénie des petits frères face à ce couple qui sont à la fois victimes, bourreaux, et sauveurs; et l’attitude du grand frère. En plus, cela donnait plus de force au film.

      Quant à la politique, chacun d’entre nous est d’un bord, ou de l’autre, plus par hasard que par choix. Si je suis athée, c’est surtout parce que mes parents et les leurs l’étaient déjà. Souvent, on suit l’influence de parents et amis, sans jamais faire l’effort d’analyser VRAIMENT ce que disent et font les deux bords. C’est comme un fan d’une équipe de foot : il aurait honte de changer de bord et d’encourager l’équipe adverse parce que, tout simplement, elle joue mieux que son équipe…

  3. Rose Says:

    Je n’ai malheureusement pas le temps d’aller au cinéma.
    Une chanson écoutée ce matin :

    • trex58 Says:

      « Pas le temps d’aller au cinéma » ? Mais c’est l’enfer !!!!!!!

      Quand à la chanson… j’ai plus de son à mon PC ! Zut ! Une panne !?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :