Intouchables

La grâce.

Un très bon film. La salle a applaudi ce soir, et l’amie qui m’accompagnait aussi. Elle était bourrée (la salle ! pas mon amie).
Vraiment, réussir à faire rire avec un tel sujet, c’est pas croyable. Un jeu d’acteur incroyable.

« Intouchables » : c’est le nom qu’on donne en Inde aux rebuts de la société : la plus basse caste, celle qui, par exemple, ramasse les excréments humains dans les rues. Tétraplégique (même riche), ou noir, ce sont deux genre de personnes qui vivent à part de la société « normale », rejetés ou exclus parfois, mis à l’index. Pourtant, des études ont montré que la présence de handicapés dans une entreprise améliore la productivité, donnant sans doute plus d’humain dans les relations de travail.

Il faut savoir apprécier de pouvoir aller au cinéma seul, de pouvoir boire tout seul, etc, sans parler de tous les détails … pénibles et sordides dus à une tétraplégie. Cette souffrance d’avoir perdu une grande partie de ce qui semblait … « évident » a été bien montré, ainsi que le courage qu’il faut pour continuer à vivre et à apprécier la vie, ce qu’il reste de sa vie.

J’ai un collègue en fauteur roulant : il pourrait faire un one-man show de ses blagues.

Publicités

4 Réponses to “Intouchables”

  1. Rose Says:

    Ca y est, je l’ai vu. C’est une belle histoire d’amitié sans trucage, pleine d’espoirs, de sincérité, de spontanéité. Deux personnes dont la compagnie leur apporte beaucoup de bonheur, de bien-être et dont ils ne peuvent plus se passer. J’ai énormément ri, mais je suis sortie submergée par l’émotion, envahie par un flot de larmes irrépressibles, les yeux rougis.

    • trex58 Says:

      Oui, c’est un film où passent beaucoup d’émotions.
      Exclusion, pauvreté, couleur de peau, force ou déchéance physique, intelligence/culture et spontanéité, sophistication et simplicité extrême. Et besoin d’un lien, d’affect. Deux personnes perdues et seules, deux parias, qui s’enrichissent mutuellement, qui comblent le vide dans leur vie, créent une amitié à partir de deux solitudes extrêmes. Le réalisateur, heureusement, a su éviter d’aller trop loin dans le sordide. Par exemple, l’histoire autour du jeune « frère » de Driss, qui travaille pour des dealers, aurait pu être noircie. Driss est une force physique, mais il ne l’utilise pas. D’ailleurs, le personnage réel n’est ni noir ni très grand ni très costaud. À partir d’une histoire vraie, les réalisateurs ont su inventer quelque chose de différent tout en gardant l’essentiel. Bon, l’histoire avec la Maserati et la course-poursuite avec la police, c’est « limite ».
      En tout cas, c’est une vague qui ravage nos émotions.
      Ce qui est incroyable, c’est que ce film est vu comme raciste aux USA.
      J’ai, moi-aussi, eu les larmes aux yeux pendant le film. Pas au point d’être submergé (et puis, je n’étais pas seul, je me suis sans doute retenu) comme vous, mais le rire et l’émotion se sont bien mélangés. En fait, ce film résume bien la vie : des malheurs (voire des très gros), du rire, de l’amitié, de l’espoir, de l’amour. Finalement, Driss reste seul, quand même, à la fin : il n’a fait craquer aucune femme ! Mais, bon, la vie aussi parfois n’est pas aimable… pendant un certain temps. Et puis, ce n’est qu’un film.

  2. trex58 Says:

    « Intouchables » en est à 12 millions d’entrées en France au 6 décembre, après seulement 5 semaines d’exploitation ! Et il y a encore 2 millions d’entrées par semaine ! Ca risque de baisser un peu avec les fêtes, mais je le vois bien arriver à 20 millions d’entrées en France, près du record (Titanic, les Ch’tis).

  3. Rose Says:

    Mes musiques préférées du film :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :