C.

Hier, je suis allé à une sortie OVS à Voiron où je savais que C. devait aller. Elle m’a vu, et elle est partie aussitôt. Je n’ai même pas eu le temps de lui dire bonjour.

Trois heures plus tard, à la soirée Bollywood à MC2 organisée pour soutenir une association d’aide aux orphelins indiens du Tsunami, qui vois-je ? C. Et moi de dire : « C’est pas possible ! » Et elle de le répéter. Le hasard ? Tout simplement, presque tout OVS était là…

Enfin, elle est toujours aussi mignonne, à 48 ans : légèrement rousse, cheveux longs et bouclés, mince, ma taille, habillée en bleu (toujours cette petite veste en velours) et jean, et ce sourire ineffable… qui ne m’est plus adressé, qui ne me sera probablement plus jamais adressé hélas.

Fin de l’épisode.

Prochain épisode ? Dans un an peut-être. Je fatigue… Ma folie commence à me fatiguer.

Publicités

11 Réponses to “C.”

  1. cath Says:

    Tu te fais du mal…

    Je me doute que si tu pouvais faire différemment, tu le ferais. Mais à te remettre dans ces situations où tu te sens à nouveau rejeté, je ne sais pas, mais qu’as tu à y gagner ?

    Et si tu essayais d’aller de l’avant… de t’ouvrir à d’autres femmes qui sont sûrement tout aussi jolies, tout aussi intéressantes et qui auront l’avantage de t’apprécier, juste comme tu es…

    Bon, je sais, ce que je dis, c’est juste facile à dire…

    • trex58 Says:

      Je me fais mal… Ca doit être mon côté masochiste. 😉
      Hummm Parfois, on préfère avoir mal que s’ennuyer !

      Non, c’est plus simple, je suis un indécrottable optimiste. Je sais que je suis un mec bien et que je ne ferai jamais de mal, car je n’ai pas de colère. Mais elle ne le sait pas. Si elle le savait, elle changerait d’avis. Alors, j’ai toujours de l’espoir. Enfin, un peu… je ne suis plus fou pour elle comme je l’ai été il y a un an. J’ai juste une remontée de sentiments envers elle, pour l’avoir revue deux, puis 3 fois. 15 minutes au total et 2 phrases échangées ! En 11 mois.

      Ou, plutôt, c’est parce que je ne supporte pas l’idée que quelqu’un ait une mauvaise opinion de moi et s’écarte de mon chemin quand je le/la croise. Me sentir repoussé, rejeté, m’est insupportable.

      Aller de l’avant ? Mais je ne fais que ça. En 18 mois (c’est-à-dire depuis que je l’ai rencontrée, par Meetic), il y a eu Annie, Ariane, Petra, Alexandra, Gabrielle, Marie-Jeanne, Françoise, que j’ai rencontrées et appréciées toutes différemment, car toutes différentes. Des simples discussions place Victor-Hugo à la relation amoureuse réciproque, en passant par la relation sexuelle réciproque, ou une qui vit vraiment trop loin, ou une qui est pleine d’empathie et de bienveillance. J’essaye bien de m' »ouvrir ». Juste simplement que les sentiments sont rarement réciproques. Mais, oui, sûrement qu’une femme m’attrapera dans ses filets !

      Et puis, il y a aussi du défi dans cette non-histoire : je suis au plus bas qu’il soit possible dans son estime, et ça peut guère empirer ! Donc, si jamais j’arrivais à reconquérir ne serait-ce que son amitié, ce serait un « succès » (à moins que je ne me détruise ?).

      Et puis, pour elle, par elle, je fais des choses… Comme aller prendre en photo l’arbre qu’elle aussi a pris en photo, et puis me laisser aller à faire d’autres photos que celles qu’elle a faites avec cet arbre, m’amuser, inventer, me laisser aller à créer. Je l’utilise pour donner un sens à ma vie et pour me donner des idées et des ailes en photographie (puisqu’elle fait de la photo). Cette photo de marais (où elle n’est jamais allé), c’est grâce à elle. La rencontre avec Petra, rencontre magique et belle, c’est grâce à elle. Elle est une sorte de muse. Ha ha ha !

      Et puis, elle représente le bonheur : trois enfants avec qui, manifestement, ça se passe assez bien.

      Et puis… elle prend son bonheur en photo, alors que je ne peux que faire des photos pour essayer de donner du bonheur… et qu’on m’en donne un peu (et, là, j’ai les larmes qui coulent, pour de bon, pour de vrai).

  2. Encolie26 Says:

    C comme chiante! et ça c’est gentil …
    Elle ne sait manifestement pas ce qui est bon pour toi, pas capable de t’apporter ce qui te ferait grandir et être heureux.
    Peut-on faire confiance à une femme qui fuit?…
    Il lui manque cette petite serrure qui va bien dans le coeur et qui ouvre la porte du bonheur … tu tournes la clé dans le vide.
    Chimère, courge, casse-c…..tu veux que l’on t’aide à continuer la liste 😉 aller , défoule toi!
    et puis rince ton regards pour pouvoir regarder les autres. Tu vas finir par regretter le temps que tu as perdu à espérer un verre vide.

    • trex58 Says:

      Ha ha ha !
      Mais non, elle n’est pas chiante. Elle se protège. Pour elle, je suis un emmerdeur, un mec qui n’a pas compris qu’il n’a aucune chance avec elle, un mec qu’elle ne veut plus voir, un mec d’ailleurs qu’elle n’a jamais bien pris le temps de découvrir. Mais, bon, elle était en plein dans sa séparation puis son divorce : elle avait des soucis : trouver un travail (mi-temps d’abord, puis plein-temps), trouver un appartement pas trop loin de son ex et de l’école de ses enfants, le partage de la garde des enfants… Et, l’an passé, par deux fois, à cause du boulot et à cause du moins bien dans mon état psychique, j’ai un peu perdu les pédales et ai déraillé (du genre à lui écrire des poèmes et lui dire que je l’aimerai toujours !).

      Ce qui est bon pour moi ? Je cherche à savoir… Je serai vieux quand je saurai ! 😉

      Elle fuit… Elle n’a pas toujours fuit. Elle a eu de la patience, pas mal de patience. Mais, bon, j’avais pété les plombs. Et puis, l’an passé, je n’étais pas encore au top du point de vue psychique. Là, c’est bon.

      Je tourne la clef dans le vide… Probablement. Mais mon but n’est plus d’avoir une relation avec elle : cela me semble bien désormais impossible. Je veux juste qu’elle cesse de refuser de m’adresser la parole, ne serait-ce que pour me dire des banalités ou pour parler photo.

      Hummmm Ai-je perdu du temps avec elle ? Un peu certainement. Mais la douleur qu’elle a créée en moi m’a poussé à agir. Sans elle, je ne serai pas allé aux Rencontres Photographiques d’Arles. Pour elle, j’ai voulu faire de belles photos : le truc classique du mec qui veut impressionner sa belle : elle s’en fout bien sûr, mais lui ne le sait pas, et ça fait partie du jeu : elle adore le voir faire plein de trucs idiots pour essayer de lui plaire. Pour elle, pour l’attirer, j’exposerai mes photos. Elle ne viendra pas sans doute, mais c’est pas grave.

      Pour une autre, Vilaÿ, j’ai fait des milliers de kilomètres pour essayer de la voir, de la convaincre, de lui plaire, etc. Cet amour pour elle m’a fait sortir de ma dépression : au fond de la piscine, j’ai vu sa lumière et j’ai voulu remonter.

      Alors, j’utilise les femmes que j’aime pour grandir ?
      Pas vraiment… Petra, c’était différent, réciproque. Et elle m’a rendu fou de douleur. Souffrir aide à grandir. Nietzsche.

      Il faut juste que, si j’en rencontre une autre qui m’attire, et que je l’attire, je sache de nouveau, comme je l’avais fait pour Petra, renoncer à mes chimères et aller dans le réel.

  3. trex58 Says:

    Prenons Baudelaire. Il a écrit pendant des années et anonymement (il me semble) à une femme (mariée je crois) pour la séduire. Quant elle a cédé et a couché, il n’en a plus voulu. L’avait-il utilisée pour écrire et soutenir son fol état psychique qui lui a permis d’écrire de si belles choses ?

  4. Rose Says:

    Femme piquée par un serpent

  5. Rose Says:

    C’est Appolonie Sabatier la maîtresse de Charles Baudelaire, sculpture de Clésinger.

  6. Rose Says:

    Très drôle ! Difficile en effet de la reconnaître à ce niveau !
    Pourquoi « la présidente » ?

    • trex58 Says:

      « En 1850, Flaubert lui consacre sa Lettre à la Présidente, un écrit mémorable de littérature érotique dont le terme fut repris par Edmond de Goncourt fut le premier à la surnommer « la Présidente ». »
      Je pense qu’elle était la « Présidente du Salon qu’elle tenait et où venaient de nombreux artistes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :