Je pense à C.

Je pense à C. . Cela devient maladif… À moins que je ne me serve d’elle comme moteur : pour elle, je veux faire les plus belles photos du monde ; pour elle, je veux devenir célèbre ; pour elle … qui s’en fout. Bon, il faut que je continue à utiliser positivement mon amour-délire pour elle qui reprend de plus belle. Faire de belles photos, délirer un peu, exposer, etc. Tout ça pour rien, bien sûr, puisque j’ai autant de chances qu’elle change d’avis sur moi que de gagner au Loto. Mais, bon, je joue un peu de temps en temps au Loto… Essayons de ne pas perdre les pédales, c’est tout.

Publicités

17 Réponses to “Je pense à C.”

  1. Rose Says:

    Qu’as-tu fais à C. pour qu’elle ne veuille plus de toi ?

    • trex58 Says:

      ha ha ha ! C’est une longue histoire ! Racontée en partie sur ce blog et dans trois de mes poèmes.
      En gros :
      – Meetic
      – elle est mariée, en instance de se séparer, et veut qu’on se voient avec discrétion
      – elle me plaît tout de suite : elle parle et je l’écoute
      – on s’écrit, on se voit un peu (resto midi, foire aux BDs, conférences et sorties OVS)
      – on doit aller au cinoche, elle n’y va pas
      – de nouveau on doit aller au cinoche, elle n’y va pas
      – GRRRRRRRRRR de ma part : ça m’énerve ! C’est là qu’elle m’a rendu fou, en plus de la fatigue d’une période stressante au boulot
      – OVS : je vais à toutes les sorties OVS où elle va : ça l’agace.
      – à une ou deux de ces sorties, elle part ostensiblement avec un autre : ça m’agace
      – je lui envoie des fleurs à son boulot : elle aime, puis ça l’agace
      – je lui envoie des copies des CDs que j’aime : ça l’agace
      – elle m’évite : ça m’énerve
      – une fois, me voyant, elle se détourne de moi : ça me rend fou
      – j’aime ses photos
      – je lui écris et envoie des poèmes : pas contente
      – elle me vire de ses amis FaceBook
      – j’essaye de la rencontrer : ça l’agace, mais elle supporte
      – ce n’est que, pris d’un délire intense, lorsque je lui déclare que je l’aimerai toujours, alors qu’elle m’apprend qu’elle a trouvé quelqu’un, qu’elle craque et renonce même à me supporter et me déclare ne plus jamais vouloir me voir et que j’essaye plus de la revoir : sur son parking, où je l’attendais dans le froid et la neige, début décembre.
      – là, je dégrise… et P. arrive peu après, et là, c’est réel
      – en mai, par hasard, je la croise à Lyon… les souvenirs reviennent
      – je recommence à regarder ses photos sur Flickr
      – je l’invite à venir au concert de Subramaniam : pas de réponse
      – je sais qu’elle doit venir au vernissage de l’expo de mon club-photo : elle ne vient pas..
      – il y a peu, je la recroise : toujours aussi belle… à mes yeux, et HOP! ma folie est repartie

      Ce que je lui ai fait ? Oh, insister trop fait fuir, non ?!

  2. Rose Says:

    Peut-être qu’elle cherche des aventures extra-conjugales. Tu dis qu’elle est en instance de divorce mais que vos sorties doivent se faire en toute discrétion. C’est curieux !
    Ou alors, si elle est vraiment en instance de divorce, alors je dirais qu’elle ne t’aime pas et ton insistance risque de l’agacer au plus haut point, jusqu’à la méchanceté.

    • trex58 Says:

      Cette histoire s’est étalée sur 18 mois. Elle a divorcé depuis presqu’un an.
      Oui, elle ne m’aime pas. Et mon insistance l’agace au plus haut point. Quant à la méchanceté, non, pas vraiment. Mais, bon, je suis comme le crapaud qui veut sauter au cou d’une princesse… Et puis, je crois qu’elle en a trouvé un autre. Mais je n’en suis pas sûr…
      Je sais, mon histoire est débile et je devrais l’oublier ! Mais je ne le veux pas… C’est mon moteur à moi. Un faux espoir, je le sais. Juste le moyen de penser à quelqu’une, et à essayer de trouver comment l’épater : faire de belles photos, peut-être…

  3. Rose Says:

    Une chanson que j’aime et que j’ai entendu ce matin à la radio après une nuit cauchemardesque. Je crois que je passe trop de temps sur les blogs à lire des histoires…

    • trex58 Says:

      J’entends encore l’onde sensuelle
      De ta bouche sur la mienne
      C’était si fort, c’était si beau
      La philosophie de ton souffle entre mes mots

      Les plumes volent encerclées par tes ondes
      Mes habits collent, faut qu’j’m’innonde
      Mais je n’sais plus où donner du crâne
      Ça n’répond plus, j’attends la panne

      Comment t’atteindre?
      Mais comment t’atteindre Onde sensuelle
      Toi qui me donnes des ailes
      Pourrais-je te rendre un jour éternelle
      Pour nous lier jusqu’au ciel

      Tes doubles sens si romantiques
      M’ont troublé, Onde magique
      Y a-t-il un sens à ta venue
      As-tu un nom? moi non plus…

      Mais comment t’atteindre?
      Mais comment t’atteindre Onde sensuelle
      Toi qui me donnes des ailes
      Pourrais-je te rendre un jour éternelle
      Pour nous lier jusqu’au ciel

      Mais comment t’atteindre Onde sensuelle
      Toi qui me donnes des ailes
      Comment t’atteindre Onde sensuelle
      Toi qui me donnes des ailes

      • Rose Says:

        C’est encore plus beau lorsque je lis le texte. Cela m’émeut. C’est idiot !

      • trex58 Says:

        Oui, lire le texte d’une chanson, ce n’est pas comme l’écouter. En lisant, on prend plus profondément conscience du sens de ces mots : on retrouve les émotions de celui qui les a écrits, même si jamais on ne pourra comprendre parfaitement ce qu’il voulait dire.

        Et il faut se laisser émouvoir. Il faut savoir utiliser des poèmes ou chansons qui expriment si bien et de si belle façon ce qui est encore sans forme ni mots en nous. Mettre des mots sur nos sentiments : cela nous aide à mieux les comprendre, et à les digérer.

        Être ému n’est pas idiot. Je pleure souvent. Par exemple, en voyant « La source des femmes ».

    • trex58 Says:

      Des cauchemars ? Je n’en fais jamais…. Je dors comme une masse.

  4. Rose Says:

    Pourquoi ne peut-on pas oublier ? Pourquoi un homme ou une femme restent présents en nous ? Il y a toujours quelque chose que l’on voit, que l’on entend qui ranime les souvenirs. Cela ne s’arrêtera donc jamais ?

    • trex58 Says:

      Nos souvenirs sont lié à nos émotions. Certaines émotions ou sensations ravivent nos souvenirs. Nous passons notre temps à oublier… Heureusement ! sinon nous serions perdus dans tout ce qui remonterait de notre passé. Mais il y a des choses qui restent à jamais, surtout si nous étions dans un état émotionnel intense.
      Cela s’arrêtera bien un jour. Il suffit de laisser le temps faire son oeuvre, en l’aidant : en rencontrant d’autres personnes, ce que je fais. Je ne continue pas à penser à elle parce que je ne vois plus aucune femme, mais parce qu’elle m’a marqué profondément (rien de tel qu’une femme qui vous rejette pour vous énerver !), que j’entretiens (connement et vainement, je le sais) un espoir, que je continue à voir ses nouvelles photos, et … que je n’ai rencontré personne qui me fasse le même effet. Et puis… quelque part, il y a de l’obstination, du défi, et l’envie d’utiliser cette idée comme moteur pour moi : faire de belles photos pour l’impressionner, un jour (jamais en fait, je le sais bien, car mes photos sont très différentes de ce qu’elle aime. Et puis, ma personne est associée à de mauvais souvenirs chez elle : donc, c’est foutu. Mais, de la même façon que je sais que la probabilité de gagner le gros lot au Loto est infime mais que je continue à jouer, de temps en temps, je continue à entretenir une chimère, qui m’occupe !).
      Mais, bah…, avant-hier au spectacle avec Anne, hier soir au bar avec Monique, cet aprèm avec Myriam, ce soir avec Marie-Jeanne au cinoche… L’essentiel est de se confronter à la réalité.
      Mais, quand je serai vieux, très vieux… (si ma mémoire fonctionne bien encore !!!) je penserai encore à elle, (ainsi qu’à d’autres) comme un rêve loupé…

  5. Rose Says:

    Une chanson de Lio (une greluche ?) me trotte dans la tête ce matin.

    • trex58 Says:

      Ha ha ha ! Elle tombe très bien cette chanson !

      « Dis-moi que tu m’aimes. Même si c’est un mensonge ! »

      ha ha ha ! Mais, moi, je ne veux pas de mensonge. Bah, on finit par tout oublier et passer à autre chose… ou, plutôt, à quelqu’une d’autre (si je la croise !). 😉

  6. Rose Says:

    C’est vrai que la rencontre d’un nouvel ami peut certainement faire oublier l’autre. j’y songe !

    • trex58 Says:

      Oui. Je ne me suis pas bloqué sur C. . Je suis triste de la façon dont cette histoire s’est mal passée. Et, comme je suis un imbécile d’obstiné, je voudrais réussir à rétablir une relation « normale ». Je ne supporte pas cette idée de quelqu’un qui ne voit de moi que ma partie la plus sombre, alors que j’ai plein d’amies (et amis) qui m’apprécient.
      Donc, rencontres !

  7. Rose Says:

    C’est quand même une histoire qui n’a jamais vraiment commencé si j’ai bien compris tes billets. Quel côté sombre lui as-tu montré et à quelle occasion ?

    • trex58 Says:

      Oh Simplement le fait de ne pas renoncer. Il paraît que, lorsqu’une fille dit non, il ne faut pas insister. Bon, aussi, je lui écrivais que je l’aimais et je lui ai envoyé quelques poèmes (3), et même un beau bouquet de fleurs à son boulot, et j’essayais de la rencontrer pour parler. C’est ça qui doit être le pire : être emmerdée par quelqu’un qui a des sentiments pour vous alors que vous n’en avez pas… J’ai connu ça, moi aussi, dans l’autre position. Mais, moi, j’aime bien être aimé… Bon, on se dit toujours que l’autre va finir par ouvrir les yeux… Ca doit bien arriver, de temps en temps, pour qu’on croit si fort que c’est possible.

      Bon, je crois que ma rechute a passé… Il est temps d’oublier et de renoncer… je deviens ridicule. Un jour, dans quelques années, le hasard nous fera nous rencontrer de nouveau, nous nous parlerons, elle se rendra compte que je suis charmant, et elle se dira : « Zut ! Ce mec, j’aurais pu en faire un ami. » ! Ha ha ha ! Indécrottable ! je crois encore au Père Noël !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :