Lybie – Tunisie – Islam

Hip hip hip Hourra !! Les Lybiens sont enfin libres !

Quant aux Lybiennes, elles sont enfin de nouveau libres de se partager leur seigneur et maître avec une autre esclave ou bien d’aller se faire lapider.

Anecdote personnelle. Ce matin, quelqu’un m’a demandé de l’aide pour démarrer sa voiture, en panne de batterie. En retard pour retourner au boulot, embêté de voir qu’il s’agissait d’une grosse Mercedes diesel comparée à ma petite Fiesta essence (avec donc le risque de « fatiguer » ma batterie), embêté par les manières trop familières et insistantes de cet inconnu, j’ai quand même cédé face à son insistance. Après, pour me remercier de mon aide, il m’a souhaité que Dieu satisfasse ma vie amoureuse. Je lui ai répondu que c’était bien aimable, mais que j’étais athée. « Athée ? » Il ne savait pas ce que voulait dire ce mot… Après lui avoir rapidement expliqué, il m’a demandé en quoi je croyais (mais que lui répondre ? là, au bord de la route ?!) puis il m’a dit plusieurs fois et le regard presque sévère que je devais croire. Je sens comme un retour à la folie religieuse… genre de celle qui a entraîné la St-Barthélémy. Quand j’habitais en Tunisie, entre 82 et 84, jamais personne ne m’avait fait de remarque sur mes croyances.

Y’aura-t-il une majorité islamique aussi en Tunisie ?
Si, oui, la Barbarie sera de l’autre côté de la Méditerranée. Et je n’ai pas dit « de nouveau » : les tunisiens que j’ai connus et fréquentés à cette époque vivaient tranquillement leurs croyances, et c’était le sud : Gabès, pas Tunis. Il ne s’agit pas d’un retour vers l’Islam d’origine, mais de quelque chose de plus complexe. L’Islam de Mohammed se voulait apporter une amélioration pour son peuple, il y a 14 siècles… La Charia se basant sur le Coran et les Haddiths, et les Haddiths étant des paroles supposées de Mohammed donc invérifiables et surtout disant tout et son contraire et disant surtout que l’homme est supérieur à la femme, la Charia instaurée de nouveau en Lybie n’est pas l’Islam de Mohammed, c’est le pouvoir des hommes sur les femmes, c’est le retour à la folie des hommes. En Lybie, on ne tuera plus des hommes ou des femmes parce qu’ils s’opposent au pouvoir d’un dictateur, on tuera et on abrutira parce qu’ils voudront se rebeller contre une loi qui leur semble dépassée et parce qu’ils voudront vivre leur vie comme ils veulent. Enfin… une petite partie des Lybiens, car ceux-ci sont passés rapidement des tribus et des clans aux 4×4, à la climatisation, aux paraboles (tournées vers l’Arabie Saoudite ?), et aux téléphones portables, et il faut plus de temps que cela pour libérer les hommes et les femmes des liens claniques et du poids de la tradition. Ce ne serait pas bien grave… si la Lybie n’était pas riche de pétrole et farcie d’armes en tous genres.

L’avenir du monde s’assombrit encore…

Publicités

7 Réponses to “Lybie – Tunisie – Islam”

  1. Encolie26 Says:

    Merci pour ce commentaire. Je l’aurais exprimé autrement étant une femme mais le fond y est.
    Je suis rentrée chez moi en colère ce soir après l’écoute des nouvelles. Les révolutions se font toujours sur le dos des femmes !! et j’en ai marre. La conquête de la liberté des hommes a pour pendant la soumission des femelles. Toujours cette peur que le corps et l’âme échappent au contrôle.
    Toujours les femmes que l’on maintient le plus longtemps possible dans l’analphabétisme, le mariage forcé, la polygamie.
    Les lois d’amour tordues, déchirées pour qu’elles collent à la petitesse de l’esprit masculin …à l’aide de la force physique pour justifier.
    Les siècles passent et nous n’avançons pas d’un iotas. Partout ce début de XXIème siècle accumule les reculades sur les droits des femmes. Non je ne veux pas d’une égalité stupide, non je ne veux pas émasculer les hommes, non je ne pense pas que nous sommes identiques… les anti-féministes aussi me fatiguent.
    Il faut se réveiller! entre l’obscurantisme d’une partie de l’Islam, l’intégrisme puritain américain, la surdité du monde catholique, les droits des femmes sont à nouveau grignotés sur les acquis du 20ème siècle.
    Je voudrais tenir la main d’un homme et trouver un acte non -violent pour revendiquer la maintenance de mes droits fondamentaux. « Êtres humains égaux ».
    Il faut que je trouve une place où militer. J’en ai ma claque!!
    Merci Tony pour ce carré blanc où tu me laisses la liberté de m’exprimer.

  2. trex58 Says:

    L’avancée de l’Islamisme dans le Maghreb est inquiétante. La Démocratie recule. Les femmes souffrent. La folie revient. Et je dirais la même chose si le Catholicisme reprenait du poil de la bête. D’ailleurs, c’est ce qui se passe en Russie : Poutine caresse les Orthodoxes dans le sens du poil, pour faire renaître le couple nation-religion qui lui permettra, lui et ses amis voleurs, de continuer à régner sur ses moutons.
    L’Islam est incompatible avec la Démocratie et avec l’égalité homme-femme. C’est insupportable. En France surtout, mais ailleurs aussi en Europe, nous commencions enfin à nous libérer de la folie religieuse Catholique. Et voilà qu’une autre folie potentielle nous revient. Mais les musulmans sont eux-même des victimes de cette religion dont ils ont hérité et n’ont pas choisie, prisonniers de schémas de pensée qui leur ont été inculqués dès l’enfance. Les religions, surtout monothéistes, c’est dépassé… et c’est dangereux. Alors que les idées au départ étaient « bonnes », ceux qui sont venus après ont construit un enfer.
    Le problème est qu’il y a peu d’associations ou de groupes politiques où militer. À droite ? Sarkozy a léché la main du Pape. À gauche ? Aubry avait laissé mettre en place des plages horaires réservées aux femmes dans les piscines municipales. Il nous manque une association permettant aux presque 50% de français athées de se regrouper et d’exiger que l’Etat protège leurs droits face aux 3 religions du Livre qui se réveillent et veulent reprendre le pouvoir.

    Lis « Enfance, au féminin » de Taslima Nasreen, et la suite, pour comprendre comment l’Islam, utilisé par les hommes pour dominer d’autres hommes et les femmes, peut créer l’enfer sur Terre, en l’occurence au BanglaDesh. Il y a eu une fatwa sur sa tête, lorsqu’elle a écrit un livre sur les horreurs que les musulmans ont fait subir aux hindous dans son pays.

  3. marlaguette Says:

    Pas de mot cette nuit…juste de la reflexion que je garde en moi. La bataille est sans fin.

    • trex58 Says:

      Mon billet n’est pas très bon… Le problème est que, alors que dans beaucoup de pays au monde, l’Islam commençait à s’adoucir, la guerre en Palestine et le pétrole en Arabie ont réveillé des tensions qui ont transformé une religion en un outil de guerre, de revanche vis-à-vis des colonisateurs, d’opposition à un Occident très mal représenté par les USA, ou de domination des hommes sur les femmes.
      En Europe, en France, nous commencions à bien nous libérer de l’emprise du Catholicisme. (Catholicisme qui déconne aussi : les 2 derniers papes ont créé plus de Saints et Saintes que tous les papes avant eux !) Et voilà qu’une autre menace de revenir aux horreurs passées se profile.

      Quelle « bataille » ?

  4. marlaguette Says:

    Celle de la place de la femme dans nos sociétés… Celle que la /les religions ne lui laissent pas…du moins dans leurs interprétations… ce besoin de pouvoir des uns sur les autres, de l’un sur l’une…

    • trex58 Says:

      Oui, la bataille pour rétablir le respect mutuel entre les hommes et les femmes semble sans fin. Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas ; et il y a encore quelques peuples où les femmes ont presque autant, voire autant, de pouvoir que les hommes ; mais si peu… Presque partout dans le monde, le machisme domine et écrase les femmes. Comprendre pourquoi est essentiel pour que cela change. Cela commençait à bien changer en France…
      Mais ce n’est pas toujours la faute des hommes ; je veux dire qu’ils sont aussi victimes d’un héritage culturel et familial qui les a programmés à avoir un certain mode de pensée (en plus de leur poids et de leurs muscles souvent plus imposants, et de leur plus grande brutalité…). Le respect mutuel des deux sexes ne peut passer que par l’éducation et par l’utilisation intelligente de ce que les chercheurs observent et comprennent des comportements respectifs des hommes et des femmes.
      C’est un sujet très complexe…

      Toi aussi, tu as souffert…

  5. trex58 Says:

    Pour en savoir plus :

    http://www.lepoint.fr/monde/ces-tunisiens-qui-ont-vote-pour-ennahda-26-10-2011-1389180_24.php

    http://www.lepoint.fr/societe/en-libye-le-recours-a-la-charia-semble-vecu-comme-une-solution-25-10-2011-1389005_23.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :