La guerre est déclarée

« La guerre est déclarée », c’est un film de et avec Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm. C’est leur histoire, et celle de leur fils, Gabriel.
Je viens de le voir. Suite au départ de mon fils, j’ai choisi d’aller voir un film gai et amusant. 😉 D’autant plus qu’il parle de deux sujets que je connais bien : le cancer, et un enfant malade (mon fils, au même âge ; mais pas autant, quand même, même s’il a des séquelles…). Quant à la mort… elle rôde au-dessus de chacun de nous, en « amie qui nous veut du bien » ! Je la connais bien, cette salope, je l’ai déjà vue à l’oeuvre, de près.

Alors, en « expert » du malheur, je n’ai pas trouvé le film extraordinaire. Il est bien ; mais pas extraordinaire. Bien joué, belles images, plein d’idées, réaliste car basé sur une histoire qu’ils ont vécue et qu’ils ont su digérer en en parlant haut et fort. Mais, bon, je reste un peu sur ma faim. Enfin, j’ai passé un « bon » moment. C’est un film à voir, bien plus que l’affreux « Super-8 » de samedi soir… Parler de la souffrance et de notre triste condition humaine, y’a que ça de vrai !!! 😉 Surtout en y mêlant la fête et le marathon. Une belle histoire, un beau film, quand même. ALLEZ LE VOIR !

Publicités

4 Réponses to “La guerre est déclarée”

  1. Cath Says:

    Dis donc quelle conviction 😉 !! Failli y aller dimanche, mais contretemps…

    Voilà un des avantages du nid vide, le cinéma au pied levé !

    Au programme donc !

  2. trex58 Says:

    Oui, c’est vraiment un avantage…
    Quand il était sur Grenoble, mais chez les parents de sa copine, parfois je ne sortais pas en me disant qu’il pouvait passer (par surprise…). Là, c’est clair : je ne le revois que dans 10 jours.

    Sinon, pour revenir au film, j’ai été un peu surpris de voir les acteurs parents (Roméo et Juliette) fumer, et fumer autant. Il y a même une scène où il fume dans le lit.
    Avoir son fils qui se paye un cancer, et continuer de fumer comme des débiles… ça va pas. En plus, vraiment, ils n’arrêtent pas : ce ne sont pas quelques clopes de ci de là, mais une tabagie presque continue. Pénible…

  3. cath Says:

    Oui, ce doit être choquant… Pourtant, je pense que ce n’est pas lorsque tu as un coup dur que tu peux arrêter de fumer, enfin je dis ça, je n’en sais rien, je n’ai jamais fumé. C’est ce que je m’imagine.

    Dans leur cas, le stress les a peut-être poussés vers cette tabagie intense… Si ils ont laissé cela dans le film, c’est sans doute un élément important non ?

  4. trex58 Says:

    Je n’ai jamais fumé non plus (enfin : 1/2 clope à 12 ans, et quelques pipes et cigares vers 20 ans). Mais j’ai vu plusieurs fumeurs arrêter. Pour l’un, ça s’est fait en 1 jour. Pour une autre, il a fallu 1 an… pour que sa mauvaise humeur passe. C’est variable. Et, en cas de coup dur, impossible d’arrêter…

    Pour le film, je crois qu’ils fumaient avant d’avoir le bébé. Mais, comme le film est en partie sponsorisé par des établissements public de santé (si je me souviens bien), et même si ça a été important pour eux pour les aider à tenir, je pense qu’ils auraient dû réduire ça à l’écran, ou bien mettre une scène montrant une fois pour toute que c’était pour eux une béquille puis lever le pied ensuite.

    J’ai été membre du CNCT (Comité National Contre le Tabagisme) et je suis TRÈS sensible sur ce sujet. Surtout que je vois que les jeunes (et les filles !!) fument de plus en plus… C’est lamentable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :