Il est parti…

Ca y est. Mon fils est parti s’installer à Valence, pour ses études. Me voilà seul. Il a emporté son PC : c’est bien le signe du départ. 😉 Avant, il venait de temps en temps chez moi, à l’improviste. Là, ses visites vont être espacées. Prochaine visite : dans 15 jours. Car, le WE prochain, sa soeur vient lui rendre visite. Je ne le savais même pas…
Pour Biscotte, je n’ai pas versé une larme. Pour lui, ça a bien coulé et – bizarrement – mon écran est flou. Ouf, je suis normal…
Merde, ça fait chier !
En plus, j’ai saisi que, vue sa formation, il risque bien ensuite de trouver des stages puis du travail loin de Grenoble. Re-chier !

Publicités

12 Réponses to “Il est parti…”

  1. jobougon Says:

    Il y a toujours un moment dans la vie où il faut en passer par là.
    C’est là que le mot « ami » prend tout son sens. Car c’est sur eux qu’il est permis de s’appuyer.
    Sans que cela change quoique ce soit à l’épreuve, c’est juste un peu plus supportable.
    Si vous étiez mon voisin, je vous aurais invité à venir boire un verre à la maison.
    Amitié d’internaute et bon courage.

    • trex58 Says:

      Ben non. Pas toujours. Mes voisins du dessous, A et J, ils ne passeront jamais par là : ils n’ont pas d’enfant, parce qu’ils n’en veulent pas. C’est plus simple, non ?! 😉

      Les amis… Deux à Paris, un au Mans, deux ou trois à Bordeaux, trois à Clermont. Et quelques uns, mais pas tous très proches, à Grenoble. Loin des yeux, loin du coeur. Et puis, les amis, ils ont leur vie, ils n’ont pas vraiment le temps de penser aux autres. Quand on est heureux, on en profite !

      Mais, nous sommes voisins ! La Terre est si petite aujourd’hui. En tout cas, si vous passez sur Grenoble, venez me voir, j’ai de bon vieux vins et alcools.

      Merci pour l’amitié. Arles, c’est ça ?

  2. cath Says:

    Ce sont les étapes de la vie, mélange de bonheur de voir ses enfants prendre de l’indépendance et de boule au ventre …, une page qui se tourne. Il y a de sacrées belles pages à écrire, encore et encore, mais n’emplêche, faut encaisser. Jobougon a raison, les amis sont là pour ça, pour tendre leur épaule, leur oreille.

    On n’est pas toujours en état d’aller vers eux dans ce genre de moments, plutôt anéanti…

    J’espère que tes amis lisent ton blog et vont te proposer de partager un petit café, ou un petit verre de bon vin. Et papoter avec toi…

    C’est ce qu’on fait à peite échelle en venant bavarder un moment ici.

    Cath

    • trex58 Says:

      Merci de venir me visiter ! Ca me fait du bien !

      Il n’y a pas que le départ des enfants. Il y a aussi, dans mon cas, des relations pères-enfants qui sont tendues, difficiles, l’une hurlant parfois quand elle pète un plomb, et l’autre ne parlant pas assez. Il faut du temps… trop de temps.

      Anéanti. Ca, c’est un joli mot ! Parfaitement adapté…

      J’aime bien bavarder. Merci de passer par « chez moi ».

  3. marlaguette Says:

    Aujourd’hui, je dépose ma fille à Lyon… Dans la semaine, je risque de troquer mes 99m2 contre 69… elle n’y aura plus sa chambre… et ça me mine de fond… Elle risque de revenir pour une nuit canapé… mais terminées les vacances chez maman… Suis pas mère poule, mais elle est un peu mon ministre de la pensée… Mon mal-être de la semaine passée va encore s’amplifier un coup… Alors comme le propose Cath … On se prend un café ?
    Pensées pour toi !

    • trex58 Says:

      Ah…. Je ne suis pas le seul, bien sûr. En souffrant, on oublie la souffrance des autres. Partager ses souffrances, ça aide ? En parler, ça aide, à l’évacuer.

      Un 69 ? Ben, c’est bien un appartement sexuel. 😉

      Il vaut mieux en rire…
      Mais, moi, j’ai plus de chances : je conserve mon 93m^2 avec 3 chambres, et leurs lits. Mais l’une n’y viendra pas de deux ans, because à Singapour. Et l’autre y passera peu, pour cause de son amie qui est loin aussi et que le point de RV le plus simple pour eux, c’est … Paris. Alors… c’est pas vraiment mieux.

      « les vacances chez maman » Y’a plus de vacances chez papa. De toute façon, elle n’a pas grand chose à lui dire à son père. Et elle fait tout mieux que lui : une (bien) plus grande Ecole d’Ingénieur des Mines, presque mon salaire en 3 ans, et même un presque burn-out en 2 ans alors qu’il m’avait fallu 15 ans à moi. Et, même, elle dit commencer à mieux penser sa vie que moi ! Et même elle prend les kilos que je suis en train de perdre… Elle est parfaite… Elle est même plus coléreuse et hystérique que sa maman. Bah, tout ça va lui passer, un jour…

      Je suis triste pour toi, Marla. Allez, viens prendre un café à Grenoble ! Il fait bon encore le soir dans les rues.

      Pensées pour toi aussi !

  4. marlaguette Says:

    18h54…ben j’ouvre un petit rosé… Y’avait plus personne à la maison…j’ai dansé avec le ballet brosse, chassé les poussières…mais top déprime… 😦

    • trex58 Says:

      Ah ! Dommage ! Je n’ai pas lu mon mail à 18h54 ! Je dînais, frugalement, et rapidement, avant d’aller au cinoche, me changer les idées. J’ai choisi un film rigolo !

      Ah, le top du top, quand on a la déprime, c’est de se mettre une musique mélancolique à en crever ! Comme ça, on ne sait plus si on tombe dans la tristesse à cause de sa peine ou à cause de la musique. Et on se vide de ses larmes.

      Là, je pense que je vais me boire un petit truc. Mais pas de rosé, désolé. Je préfère le rouge, genre Pessac-Léognan, ou Cahors, ou Madiran.
      Mais, allez, je vais faire un effort : il est bon ton rosé ? Tu m’en gardes un verre pour quand je passerai ?

      Bises

  5. cath Says:

    Vous n’êtes pas très marrants par ici !!!

    Les enfants partis, c’est aussi tout un tas de nouvelles libertés non ? Des rosés et des cafés improvisés ! et quand on sait qu’ils sont bien quelque part, ça aide ! Et Lyon c’est une super ville, on y est bien, j’en sais quelque-chose !

    Bon, je sais, sur le coup, c’est le coup de cafard… le syndrôme du nid vide il parait, en plus ça a un nom…

    • trex58 Says:

      Le « syndrome du nid vide ». Joli nom. C’est vrai, maintenant qu’il est vide, je pourrais en changer ?! Mais, bon, on sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce qu’on gagne…

      Allez, dans la liste des avantages, je peux – maintenant – amener chez moi sans craintes toutes les femmes qui me courent après dans la semaine et à qui je dois refuser les avances par manque de garçonnière. Toutes… Hummm. 2 ou 3 par an. Mais, bon, une seule me suffirait.

      Garçon, un rosé ! Et puis, un café, bien noir. Sans sucre !
      Lyon, c’est une belle ville. Il faut que j’y retourne m’y balader, et y prendre des photos.

  6. marlaguette Says:

    Pour terminer ma Top déprime, je viens de terminer « Black swan », seule en boule dans mon lit… Le rosé, je me suis arrêtée au 2ème verre… 69… joli chiffre , mais je préfère mon 99… Pour y inviter un amoureux… j’ai encore 2 ados…alors rien de simple… je ne mélange pas ma vie de femme avec celle de mère… Et pour le départ de ma fille… mon problème c’est plutôt son non retour… Voilà déjà 2 ans qu’elle me quitte pour ses études, ça , je m’y fais… mais ne plus avoir de place pour elle dans mon nid, c’est nul… Et pour l’instant, j’ai plutôt une vie mélangée, ça tombe mal, c’est ainsi..
    Nuit à toi Tony…

    • trex58 Says:

      « Black Swan » ? C’est pas un peu glauque comme film ? Elle devient folle, non ?

      Ah ! Il reste du rosé ? Alors, tu le verse dans la fente de ton PC, celle du haut. Normalement, cela devrait ressortir dans la fente du bas de mon PC à moi, là où j’ai posé un verre. Merci !

      69 ou 99 ? Hummm les deux nombres sont suggestifs, comme 66 aussi.

      Ah ! Deux ados encore, dans 69m^2 ?! Ah, oui, c’est petit. Les mâles, surtout à cet âge-là, il leur faut une grande cage, où ils peuvent battre des ailes à leurs aises…

      Oui, pour redevenir sérieux, pour une femme qui a encore des enfants à la maison, c’est plus compliqué… Mère et Femme. Faire venir un homme chez soi… ce n’est pas facile… Je comprends. Il y a pire encore : vivre avec sa fille et … son ex, dans la même maison ; j’ai une connaissance qui fait ça, la pauvre, faute de moyen, avec un ex en dépression.

      Oui, ne plus avoir de place pour elle dans ton nid, c’est nul. Je suis d’accord (et triste) avec toi. Je suppose que tu es obligée de prendre un appart plus petit à cause de tes revenus qui ne collent plus avec le prix du loyer ? J’ai la chance d’être propriétaire (enfin… en partage avec mes enfants) ; veuf, ça a au moins UN avantage, merde !

      Une « vie mélangée » ? Je comprends le mélange dans ton coeur, mais je ne saisis pas exactement ce que tu veux dire.

      Ce nid, qui s’est rempli et puis se vide peu à peu, cela me rappelle une chanson ! dont j’ai parlé sur mon Blog. Une horreur de tristesse : une maison qui voit passer le bonheur d’un couple, du mariage à la mort (non dite), en passant par les enfants et les petits enfants. Une superbe chanson qui me faisait pleurer. Zut ! Faut pas que j’y pense, sinon je vais tremper mon clavier !

      Bonne nuit, Marla. Pour arriver à la tristesse de voir partir nos enfants, il a bien fallu passer par le bonheur de les voir grandir chez nous ! La vie prend et donne…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :