Je passe le temps…

Je « passe le temps »… Drôle d’expression : passer le temps.
Là, j’essaye d’écrire alors qu’une patte velue et griffue essaye d’attraper mes doigts qui volent sur le clavier. Déjà, elle a attrapé et manger une mouche ce soir, encore. Il lui faut un dessert.
Et moi, je passe le temps à écrire les bêtises de ma vie… Bon, c’est déjà mieux que de se lamenter. Mais c’est moins bien que d’être sorti en ville, ou au cinéma. Mais, bon, on se lasse aussi de traîner dans les rues, même avec un beau chapeau, une belle veste, le sourire sur le visage et dans l’âme, en léchant une délicieuse glace au citron (Mia me susurre, sur son blog : « à défaut d’autre chose ! », coquine, va !). Être le jouet, la peluche à mordre et à griffer d’un chat, cha me change. Là, perdant l’équilibre de sur mes genoux, elle vient de me planter ses griffes profond dans le mollet droit… sympa.
Bon, que disais-je ? Ah, oui ! Passer le temps. Tout est bon pour « passer le temps », le laisser glisser, et ne penser à rien, sinon de futile. Finalement, ne plus souffrir de rien, sinon de voir le temps qui passe inutile et vide, ce n’est pas si mal… Une étape. L’été est presque passé. Je vais ranger mes chemises à manches courtes, ressortir mes chemises à manches longues, remettre mes jeans noirs… Seul changement, mon poids qui a baissé et me permettra de mettre ces deux autres jeans noirs neufs qui attendent, fruit d’un optimisme passé et passager vite démenti par la réalité du tour de taille qui n’en fait qu’à sa tête et au chocolat dont je me goinfrais un peu trop avant… Mais, après un été à marcher en montagne, la balance, ce matin, m’a dit : 66,3 . Hummm Que du temporaire, sûrement. Mais, pour le moment, aucune envie de manger, sinon un yaourt. Le tigre fait du bruit dans la salle-à-manger… Je m’inquiète. Quels livres, quelles tentures, quelles couvertures, quel fauteuil, est-elle en train de martyriser, exploratrice cruelle et parfois complètement barjo, qui commence à trouver des pistes d’accélération et de décollage dans mon salon, les griffes bien plantées dans le canapé… Hummmm Demain, samedi au plus tard, elle risque bien d’avoir retrouvé ses maîtres… Alors, de quoi parlerai-je ?
Du temps qui passe, ou de moi qui passe le temps.
Alors, le temps passe-t-il tout seul ? ou faut-il l’aider à passer ? Faut-il lui donner un petit coup de pouce ? Il est bon de ne rien faire de sérieux… Ecrire des bêtises, c’est agréable ! Bonne nuit.

Publicités

6 Réponses to “Je passe le temps…”

  1. marlaguette Says:

    Et elle dort où ta bien aimée ? Moi, je crois que son maître…c’est toi…
    Bonne journée 🙂

    • trex58 Says:

      Biscotte dormait dans la cuisine. La nuit, je dors !! Pas question de subir les lubies d’une chatonne et d’être réveillé toutes les heures. Invivable pour moi.
      Son maître ? Cela aurait pu être moi… mais je préfère savoir que sa maîtresse va la retrouver mardi.

  2. jobougon Says:

    C’est curieux une rencontre avec un chat.
    Il faut lire « les chats de hasard » écrit par Anny Duperey.
    Je n’en suis pas ressortie indemne.

    • trex58 Says:

      D’elle, j’avais lu « Le voile noir ». J’en ai gardé un bon souvenir, malgré le sujet si triste.

  3. Cath Says:

    Ah, sentir couler les secondes… c’est tellement rare et tellement bon !

    Je ne parle pas de l’ennui ou de la solitude, mais de la réelle occupation à ne rien faire, ou de petites choses futiles.

  4. trex58 Says:

    Oui. Laisser filer le temps…
    J’ai bien du mal. Mais, l’autre jour, en montagne, je me suis laissé allé… et le temps s’écoulait tout doucement… C’était bon ! Arrêter de courir, de penser, de s’agiter… ça fait du bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :