Origine du langage : une hypothèse

Dans « Le singe en nous », Frans de Waal rappelle que, chez les chimpanzés, l’épouillage est un moyen pour calmer le stress. Ainsi, lorsque l’espace est réduit, dans un petit zoo par exemple, ils passent beaucoup plus de temps à s’épouiller. C’est un épouillage « symbolique » : il n’ont pas vraiment de parasites… Le contact entre eux les calme. De Waal fait le parallèle avec les humains. Dans les grandes cités surpeuplées, comme Tokyo, la criminalité est bien plus faible que dans des villes comme Los Angelès, très peuplée aussi mais très étalée. Dans un ascenseur, les personnes bougent moins, et ne regardent pas les autres : ce sont des moyens pour éviter la confrontation, pour éviter la naissance de conflits. Egalement, en Inde, les gens sont aimables et gais, paraît-il. Mais, bon, il y a aussi l’influence de la religion.
Pour revenir aux singes, ils s’épouillent avec leurs mains et leur bouche, qui sert à saisir et manger le parasite, même imaginaire, et ils font de petits bruits avec leur bouche, des clapotements. Or l’Homme a perdu peu à peu ses poils. Que faire alors si l’épouillage se limite au crâne (non, je ne pense pas qu’ils s’épouillaient le pubis…) ? Peut-être étendre ces bruits faits avec la bouche : babiller, produire des sons doux pour calmer l’autre et exprimer son calme. L’épouillage est un moyen pour faire baisser les tensions dans un groupe et pour re-créer du lien affectif. N’est-ce pas aussi le rôle du bavardage ? 😉
Mais, si l’on regarde du côté des bonobos, eux utilisent le sexe pour calmer les tensions.
Alors, et si le primate humain primitif gérait ses tensions en pratiquant plus de sexe et en babillant ? 😉 D’autant plus que l’Homme est le plus sexuel des animaux ; regardez une femme : tous ces appâts pour nous les hommes ! Certes les bonobos passent leur temps à baiser ; mais ils font semblant en général. Quant aux orang-outans, ils sont trop fidèles pour nous ressembler…
Oui, oui, l’idée me plaît : le langage serait venu de l’épouillage, suite à la réduction de la surface à épouiller avec la bouche. Ha ha ha !

Publicités

3 Réponses to “Origine du langage : une hypothèse”

  1. Cath Says:

    hum hum…

  2. trex58 Says:

    Ben ?! On n’a pas le droit d’émettre des hypothèses sur un sujet INVéRIFIABLE ?! 😉

  3. Cath Says:

    Pas de souci !! Surtout lorsque les hypothèses sont énoncées avec humour comme c’est le cas ici ! Le langage né par tarissement d’épouillage c’est une théorie qui vaut son pesant d’or !

    C’est passionnant l’étude du parallèle entre les singes et nous-mêmes, passionnant et flippant parfois ! ça force la modestie souvent !! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :