Pandit Narendra Mishra

De retour d’Uzès, Anduze et Avignon.
Une journée de balade dans les rues d’Avignon, à goûter l’atmosphère particulière de cette ville lors du festival. Il faisait frais ce dimanche…
Et surtout encore deux concerts de Narendra Mishra, sitariste, et brahmane.

J’avais prévu d’aller à Uzès vendredi soir pour écouter une dernière fois Monsieur Mishra, avant son retour (cette nuit) en Inde, et avant que j’aille à Avignon. C’était très beau… Tellement beau que j’ai décidé d’aller à son dernier concert à Anduze. Seulement, comme j’avais déjà réservé ma chambre dans un hôtel d’Avignon, j’ai fait 200km aller-retour (sur des petites routes farcies de rond-points inutiles, retour à 1h30 du matin…) pour pouvoir l’écouter. Et ce dernier concert était le meilleur (ex-aequo avec le premier) : il était fatigué, il faisait froid, et il y avait du vent ; alors, après deux morceaux rapides montrant sa dextérité, il a joué un dernier et sublime morceau, plein de calme et de beauté. Une personne l’ayant déjà écouté de nombreuses fois, en France et en Inde, a aussi trouvé que c’était magnifique, unique, très poétique.

Bon, il va me falloir attendre un an pour l’entendre de nouveau. Zut !

Moi et Sadu

Sadu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :