Le bordel chez moi

C’est le bordel chez moi. La pile de 15 livres de photographies (Sally Mann, Willy Ronis, JL Sieff, etc) est toujours sur la table du salon. Sur le premier canapé, il y a toujours la pile de revues (Philosophie Magazine, Sciences Humaines, etc). Dans l’entrée traîne encore mon sac-à-dos pour ma balade en montagne que je compte faire jeudi (s’il fait beau), ainsi que les chaussures de marche, les bâtons de marche, et mes vêtements. Dans ma chambre, sur mon lit, il y a 2 pieds et le sac du D90, et un chapeau de paille noir. Par terre, il y a le sac du sténopé et le magazine « Réponse Photo » de mai (où il y a 3 photos de ma modèle Lala !!! Mais pas les miennes, sniffffff), et un sac avec quelques tirages en 30×40. Quelqu’un ma posé une question par mail sur les diviseurs des nombres de Fermat, et j’ai sorti mon livre « 17 Lectures on Fermat Numbers ». Sur la table dans l’entrée traînent : mes clefs, celles de mon fils, mes lunettes de soleil, 2 ou 3 chapeaux, et les guides IGN des balades autour de Grenoble. Dans le salon encore se sont accumulés des pantalons et des chemises qui attendent que je les repasse sur la table qui, elle aussi, traîne dans le salon. Heureusement, j’ai amené cet aprèm les 3 pellicules qui traînaient sur la paillasse de la cuisine. Et j’ai rangé les 7 nouvelles que je viens d’acheter, dans le frigo. D’ailleurs, il commence à y avoir plus de pellicules (120, 24×36, 5×6, N&B, diapo) que de légumes dans ce frigo. Sur la table de mon PC traîne les papiers pour que je fasse (ENFIN !) ma déclaration de revenus de 2010. Quatre paires de chaussures dans l’entrée, et le livre « La photo de nu » et la BD Tyrésias sur ma table de chevet, encombrée encore du bordel accumulé pendant les 5 années qui viennent de passer (et, pourtant, j’ai fait du vide quand Elle venait dormir chez moi).
C’est le bordel.
J’aime bien.
Mais, lundi prochain, ma femme de ménage (Aïda) revient faire le ménage… Ca va être dur de ranger ce foutoir… comme tous les quinze jours.

Avant ? Avant, quand mon épouse était là, y’avait pas de bordel ! C’était clean. Bien clean. Un peu trop clean peut-être…. Il m’a toujours manqué un bureau-foutoir pour moi. Un jour peut-être, à la retraite… si j’y arrive.
D’ailleurs, y’a aussi du bordel sur les disques durs de mon PC. Hier soir, je n’ai pas envoyé la bonne photo à mon amie Camille, au lieu de celle de sa fille Chloé, je lui ai envoyé une d’Auriane. Ca aurait pu être pire… celle de Mélenn dans le plus simple appareil !

Va falloir que je range un peu… Demain. Ou après-demain. Ou …. la veille à minuit avant qu’Aïda vienne, comme d’habitude.

Courte semaine. Pas travaillé ce lundi (je n’ai rien foutu… à part trier les photos de Chloé et d’Auriane), et je ne travaille pas jeudi (bien sûr) ni vendredi. Dure semaine !!! 😉

Publicités

2 Réponses to “Le bordel chez moi”

  1. marlaguette Says:

    Ben…c’est du joli 😉

  2. trex58 Says:

    Ben, oui ! C’est joli ! C’est vivant !!!!
    D’ailleurs, chez les voisins/amis de mon amie Camille, il y avait un peu le même foutoir, avec en plus plein de trucs sur les murs, dont un Matisse…
    Allez, je vais me coucher. Allez-y aussi. Eteignez ce foutu PC et faites face à vos insomnies. Je vous le jure : à force de rester dans son lit, en calmant ses pensées, on arrive à s’endormir et, nuits après nuits, on arrive à resynchroniser son sommeil. Quand mon épouse était malade, agonisante, je dormais 6 heures par nuit malgré tout…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :