Elle : c’est (tout à fait) fini

« Une femme libre » m’a demandé : « Elle vous a contacté ? Vous l’avez contactée ? C’est fini ? Il y en a une autre ? Vous allez bien ? ».

Alors, mes réponses :
– Elle répond de temps en temps à mes mails, pour s’en plaindre… Le dernier dit que, pour qu’elle passe un jour à la ville et qu’on se fasse un resto en amis (comme ELLE me l’avait spontanément proposé la semaine passée), il faut que j’arrête de lui envoyer des mails…
– Donc, depuis Marrakech, je l’ai vue 3 fois, l’ai eue au téléphone 4 ou 5 fois, et je lui ai écrit trop de mails… J’avais besoin de ces mails pour digérer sa rupture, mais ça n’a rien arrangé.
– C’est fini ? La relation : oui. Se voir en amis : rien n’est gagné… Sous l’emprise d’une douleur profonde, en transe, j’ai écrit quelques bêtises… J’ai essayé d’analyser la raison qui peut amener une femme à passer en 4 jours du mot « amoureuse » à la phrase « fais-toi rare », puis 5 jours après à avoir un regard dur pour moi en me disant qu’elle voulait arrêter notre relation, puis 7 jours encore plus tard à reculer quand je m’approche trop près d’elle. Et, donc, c’était AVANT que je lui écrive trop de mails… Elle appelle ça le phénomène « On-Off » : « un jour les sentiments s’arrêtent et plus rien à faire. » Mouais. Drôle d’explication…
– Une autre ? Lorsque je L’avais rencontré, elle était en compagnie d’une amie, plus jeune, dont le sourire m’avait plu, mais que je n’ai pas revue depuis… J’essaye de la revoir. Elle chante dans une petite chorale de femmes qui se produit de temps en temps. Reste à voir si je lui plais… Sinon, la Terre est pleine de femmes !!! 😉
– Si je vais bien ? Bien sûr que non ! On ne passe pas ainsi du Paradis à l’Enfer en si peu de temps, sans rien comprendre à ce qui se passe, sans en souffrir un peu. Voire beaucoup… Mais, bon, c’est que des histoires de coeur. Et de solitude… Et de perte d’un Paradis auquel je commençais à m’attacher… trop fort pour Elle.

Publicités

6 Réponses to “Elle : c’est (tout à fait) fini”

  1. marlaguette Says:

    Paradis artificiel 😦

  2. trex58 Says:

    Ah ! Vous êtes rapide !
    Paradis artificiel… Hummmm Le « Paradis » est sur cette Terre, s’il existe. Mais, bien sûr, il n’existe pas. Nous passons de moments de bonheur à d’autres moments… moins agréables. Et, quand nous avons le bonheur, nous nous en lassons et voudrions autre chose. Jamais content ! Mais, bon, moi, ce petit bonheur de pouvoir tenir la main et embrasser un petit bout de femme, ça me suffisait bien… ça m’aurait bien suffi pendant des mois encore, voire plus. En tout cas, au moins tout le printemps et tout l’été, histoire de faire toutes les saisons et voir si c’est durable. La Dame n’a pas eu la patience. Un hoquet de « moins bien » dans la relation, et « hop », elle la jette. Bon, je ne suis pas non plus le mec « standard »… mais quand même.

    « artificiel » ? Pourquoi « artificiel » ? Les femmes et les hommes ne sont pas fait pour vivre en solitaire…

    Bon, j’ai employé le mot « paradis » parce que c’est pratique comme image. Si vous voulez, je peux vous décrire en 15 chapitres de 30 pages chacun pourquoi j’étais bien avec Elle. D’ailleurs, chaque femme contient en elle LA femme. Je veux dire que, lorsqu’on aime une femme, on trouve en elle quelque chose que plein d’autres femmes peuvent offrir, PLUS ce qui la rend absolument unique. Celle-là, oui, Elle est bien unique ! Pas de problème ! Compliquée comme elle, avec son histoire, y’en a pas beaucoup…

  3. Une femme libre Says:

    C’est de mauvais goût de contacter l’amie de votre ex-amie. De très mauvais goût. Il doit bien y en avoir d’autres, misère! Et cessez de lui envoyer des courriels. Oubliez l’amitié possible. Coupez les ponts.

    • trex58 Says:

      Quand j’ai dit « amie », je ne voulais pas dire quelqu’un de son premier cercle d’amies. « Elle » était sage-femme et a accouché celle qui est, forcément, devenue une amie. Donc, elle se connaissent bien, sans se fréquenter souvent quand même. Et puis, zut ! J’ai aimé son sourire en même temps que je rencontrais mon ex-amie !
      « oublier l’amitié possible » ? J’aime bien essayer de rester ami avec mes anciennes maîtresses, amours, on femmes désirées… Hé ! C’est que je n’ai pas assez d’amis pour pouvoir cracher dessus ! Et puis… j’ai bien envie de savoir ce qui s’est passé dans sa caboche, et les erreurs que j’ai faites… Et puis, allez savoir… un jour peut-être elle aura envie de revoir son « Prince des plaisirs », comme elle m’avait appelé une fois dans un SMS.

  4. Une femme libre Says:

    Que je suis donc bonne pour donner des conseils aux autres. Tout est tellement simple et clair quand il ne s’agit pas de soi. Je devrais bien m’en donner à moi-même des conseils, tiens, et les suivre! ;o)

    • trex58 Says:

      Ha ha ha !!! Je fais parfois un peu pareil !!! Tout est plus simple quand il s’agit des autres !! Sans rire, c’est vrai : on jette un regard froid sur la situation de l’autre et on peut lui dire crument ce qui se passe. Par contre, je ne donne pas de conseils… je me permets juste de décrire aux autres les possibles. Parfois, ça leur permet de voir quelque chose qu’ils ne voyaient pas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :