Montagne

Maintenant que le printemps est de retour, je recommence les balades. Toujours les mêmes en général. La semaine passée, c’était le Pic St-Michel, seul : remise en jambe, 3h1/2 AR ; le genou gauche a un peu protesté… Ce dimanche, c’était le tour Corrençon – La prairie d’Arbounousse, 3h AR seul, 4h1/4 avec mes amis aujourd’hui : ils sont rentrés très fatigués ! Pourtant, ils ont moitié mon âge et sont habitués à courir… Mais, la montagne, ce n’est pas pareil !!
C’est bon de marcher sous le soleil, dans la Nature sauvage, haut dans la montagne, avec les fleurs !

Publicités

5 Réponses to “Montagne”

  1. marlaguette Says:

    Un véritable plaisir pour le corps et la tête…même sans montagne 🙂

  2. Une femme libre Says:

    Bon, c’est bien ça. L’exercice est le remède à tout (presque tout héhé!). Pendant que vous vous fatiguez sainement et que vous vous faites une santé, vous ne pensez pas à Elle et vous vous retenez de la contacter. Excellent donc!

  3. trex58 Says:

    J’ai passé une étape : je suis calme et tranquille, car j’ai digéré l’épreuve qu’elle m’a imposée (malgré elle). Et même si je ne comprends toujours pas ce qui se passe en elle (et elle non plus), je peux attendre maintenant (un certain temps… L’été est trop beau pour ne pas être partagé).
    Et puis, bien sûr, vous avez raison : la fatigue, l’air pur, l’ivresse de la montagne, passer du temps avec des gens sympas, jeunes, et sans graves soucis encore, cela rafraîchit l’âme.

  4. Une femme libre Says:

    Comme vous êtes sage et tranquille en effet. Tony. À moins que vous ne passiez votre temps à lui envoyer de longs messages? Qui sait…. ;o)

  5. trex58 Says:

    Non, non, pas de message pour elle depuis dimanche. Et encore, c’était juste pour résumer simplement ma journée en montagne et lui envoyer 2 photos de paysage. J’attends, tranquillement, prêt à tout : à ce qu’elle sorte de son mal-être et désire de nouveau me voir et me toucher, ou qu’elle se laisse aller à ses démons de solitude et me rejette, ou qu’elle fasse le point et se dise que – finalement – je ne suis pas celui qu’elle « cherche ». J’ai bien compris que, plus j’insiste, plus elle se retranche. Simplement, maintenant, j’ai vidé mon sac et ai exprimé mon désarroi, ma souffrance, mon incompréhension, et j’ai émis des hypothèses sur ce qui se passe en elle. Ce qui m’a libéré de mes tensions. Peut-être que ces hypothèses lui permettront de comprendre ce qui se passe en elle ? Ou bien elle le sait déjà et c’est un lourd secret qui lui pèse et dont elle ne veut/peut pas parler ? Il y a des traumatismes qui entraînent de complexes mécanismes de défense. Je saurai peut-être un jour… Être aimé et aimer, cela bouleverse et remet en cause ce qu’on est. Cela peut être difficile à vivre. Bref, elle est compliquée… On verra bien. Je fais une pause.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :