Elle : c’est fini

Nouvelle discussion. Elle n’a même plus d’explication. En une semaine, elle est passée d’une femme aimante, mais agacée par mes défauts, à une femme qui me rejette totalement. Pour elle, c’est sa nature. Elle m’a rappelé m’avoir déjà prévenu, qu’elle est versatile, brutalement. Elle m’a rappelé que, déjà une fois, elle voulait arrêter notre relation. À un moment, elle a « senti » que ce n’était plus possible, sans avoir vraiment d’explication. Ce n’est pas nouveau pour elle, elle a déjà vécu ça avec d’autres hommes.
Et, quand elle l’a dit, elle avait un regard très dur.
Dans la semaine, elle a eu quelquefois le désir de me revoir, dit-elle, mais très bref.
Elle nous trouve trop différents l’un de l’autre, chacun étant trop « exotique »…
Je vois plutôt un effet de la vie dure qu’elle s’impose, et un effet de son enfance… difficile et complexe.

C’est fini.
Je vais me coucher.

Publicités

5 Réponses to “Elle : c’est fini”

  1. Une femme libre Says:

    Au moins, elle ne vous fait pas niaiser et espérer en vain. Ce n’est pas moins douloureux, mais ça vous permet de passer à autre chose, quand vous le voudrez.

  2. Moi Says:

    On dirait que c’est la semaine des ruptures. Bon courage!

  3. trex58 Says:

    Hummmmmmmmmm
    Passer à « autre chose »… Pas évident…
    Douloureux ? Très. Pour plein de raisons. Là, j’écoute une (belle) musique qu’elle m’a faite découvrir.

    Apprendre de ses échecs…

  4. Une femme libre Says:

    Ce n’est pas un échec et je le pense vraiment.

  5. trex58 Says:

    Oui, vous avez raison, « cousine ». C’est juste une belle histoire interrompue trop tôt. Au début, elle était intéressée, et amoureuse. J’ai été assez surpris par sa façon d’être et de vivre (dormir dans une chambre à 13°… par exemple). Mais elle m’a plu. Et j’ai fait des gaffes aussi… Et ce voyage… qui s’est bien passé, mais qui a mis une tension. En plus de sa tentative pour arrêter de fumer… Trop de difficultés en même temps. En plus de la rencontre de deux personnages très différents par certains côtés, mais très proches par d’autres…

    Non, ce n’est pas un échec. J’ai grandi… Mais, bordel, ça fait mal ! Surtout quand ça vous tombe sur la gueule, comme ça, alors qu’on a l’impression que, malgré quelques soucis, tout se passe bien.
    À Marrakech, le samedi, à la fois elle me fait l’amour le soir sans que je demande rien et elle me dit qu’elle a des sentiments ambigus (amoureuse, et mal) envers moi ; et, le dimanche, je pense qu’elle avait des doutes sur sa conviction…

    Pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :