Argentique manuel vs Numérique

Quelle différence fondamentale entre un appareil reflex argentique manuel et un appareil reflex numérique ?
Avec le premier, il ne me serait jamais venu à l’idée de régler moi-même la vitesse à moins d’1/125ème ou le diaphragme ouvert au maximum. Avec le numérique, même en mode priorité à la vitesse ou au diaphragme, l’appareil prend toujours des photos et, selon la luminosité, il y aura forcément des photos qui seront floues ou bougées. Ce qui peut être créatif. Mais ce qui, le plus souvent, fait qu’on accumule les photos moches parce qu’on s’obstine à prendre des photos alors qu’il n’y a pas assez de lumière. Et, en 800 ou 1600 ASA numérique, je n’aime pas…
Bref, j’aime la lumière.

Publicités

2 Réponses to “Argentique manuel vs Numérique”

  1. iXéo Says:

    « Quelle différence fondamentale entre un appareil reflex argentique manuel et un appareil reflex numérique ? »
    Tout dépend du point de vue auquel on se place…
    Sur la technique de prise de vue, je ne trouve pas qu’il y ait une grande différence, à quelques détails (?) près : en numérique, on peut changer de sensibilité à chaque photo, autrement dit on a trois degrés de liberté au lieu de deux; en numérique, il ne faut pas hésiter à sous-exposer; en numérique, on peut voir immédiatement le résultat, et recommencer si on s’est planté… Est-ce que tout ça est mieux ? moins bien ? Je ne sais pas, et je pense que c’est une fausse question; c’est juste différent !
    Sur les possibilités de traitement, en revanche, on est évidemment à des années-lumière ! Et là il y a deux écoles : celle qui consiste à faire très peu (voire pas du tout) de traitement et de retouche; et celle (à laquelle j’appartiens) qui assume le numérique en tant que tel, c’est-à-dire y compris les énormes possibilités offertes en termes de traitement a posteriori.
    Amitiés,
    JL

  2. trex58 Says:

    Oui, en numérique, je ne sous-expose pas assez…
    Sinon, je prends aussi trop de photos…
    Quant aux traitements, je me limite à LightRoom : ne pouvoir faire (à peu près) que ce que je faisais au labo N&B. D’ailleurs, je préfère transformer mes photos en N&B que de les laisser en couleur. Le N&B crée quelque chose de nouveau. La couleur essaye de reproduire… Mais, bon, avec les traitements que tu sais faire, tu fais de la création en couleur ! Mais, parfois, je n’aime pas les dominantes de tes photos. Choix esthétique ou température de couleur mal réglé ? Quant aux poses des modèles, je suis trop « classique ». Mais ça changera. Pour refaire de la photo, je pense qu’il faut repasser par toutes les étapes historiques, avant de trouver ce que l’on aime. Et il faut varier ! sans se perdre, sans perdre son propre point de vue esthétique, qui donne de la force aux photos, en tant que manifestation d’un regard unique sur le monde. (je pontifie pas mal, là ! ha ha ha !) Pour le moment, faire de la photo n’est pas tout à fait le centre de ma vie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :