Comment la verge de l’homme a perdu ses épines

C’est sérieux !
Etudiant des parties des gènes non-codant qui ont disparu chez l’Homme par rapport aux Chimpanzés, des chercheurs de Stanford (« How the penis lost its spikes« ) ont trouvé les zones qui font que l’homme, contrairement aux chimpanzés, macaques et souris, par exemple, n’ont pas d’épines dures sur la verge.
À quoi servent ces épines ? À expulser le sperme du mâle précédent et à mieux s’accrocher à la femelle pendant la copulation. Ainsi, chez le Chat, le mâle dispose de spicules qui se rigidifient lors du coït et qui sont douloureux pour la femelle ; le coït entraîne l’ovulation.
Chez l’Homme, pour l’évacuation du sperme, la forme du pénis a évolué depuis le pénis de nos plus proches cousins : le gland de l’homme a un diamètre plus grand que la hampe et forme un bourrelet qui (des études très sérieuses le prouvent) permet d’évacuer le sperme déjà présent dans le vagin de la femme.
Pour ce qui est de s’accrocher à la femme, les mains et les hanches se marient bien, non ? par derrière.
Alors, j’émets l’hypothèse suivante : si les Hommes sont devenus des bêtes de sexe (si ! si ! osez vous l’avouer ! car les femmes, hors les règles, acceptent l’homme pendant toute la durée de leur cycle et pas que pendant l’oestrus, et les femmes présentent une panoplie exacerbée d’appâts pour nous, les mâles, qui ne pensons qu’à ça ! de janvier à décembre !), c’est peut-être bien grâce à de lointains ancêtres, ayant perdu leurs épines péniennes, qui ont vachement plu aux femelles ! leur permettant de trouver plus de plaisir dans la copulation et donc de s’attacher au mâle et lui donner en retour des manifestations bruyantes et attachantes de son plaisir ! 🙂 🙂 Bref, la douceur apparaissant dans les rapports sexuels hommes-femmes, la douceur des relations psychologiques s’est peut-être aussi installée entre hommes et femmes, favorisant l’éducation des enfants.
En tout cas, mesdames, la prochaine fois que vous ferez l’amour avec votre mec, observez bien son pénis, et louez l’Evolution qui a fait disparaître os pénien et épines péniennes, faisant de notre verge un doux objet gonflable que vous prenez plaisir à caresser, à mettre en bouche, et à l’utiliser pour vous masturber le clitoris avant de vous l’enfourner goulûment dans votre grotte pour vous mener à ce plaisir sublime qui ne sert en rien l’Evolution mais nous fait tant plaisir !
Ha ha ha !!!!!

Publicités

3 Réponses to “Comment la verge de l’homme a perdu ses épines”

  1. marlaguette Says:

    Tiens ! je découvre un autre Tony 🙂

  2. trex58 Says:

    Hummmm
    Relisant ce « billet », c’est vrai que je me suis lâché…
    Mais, bon, vus les commentaires élogieux de mes deux dernières amies, je peux bien l’avouer : je suis une bête de sexe ! Ha ha ha !!!! 😉

    Bon, soyons sérieux. Un homme n’a que 3 choses à faire pour être une « bête de sexe » : être patient, être attentionné et tendre, caresser et observer les effets des caresses.

    Merci à l’Evolution de nous avoir amener là.
    Engueulade à l’Evolution pour avoir aussi amené les guerres et les accidents radioactifs…

  3. marlaguette Says:

    😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :