Je rêve

(fausse manip… j’avais effacé ce billet par erreur. Le revoilà, avec le commentaire de Miaa-sublime)

Je rêve

Mon rêve de cette nuit.

Nous nous découvrons, attirés l’un par l’autre. Nous sommes sur le canapé, assis l’un en face de l’autre. Nous nous embrassons, avec tendresse, avec lenteur, avec la langue, avec le temps devant nous. Elle est serrée contre moi, menue. Je caresse ses petits seins par-dessus son tee-shirt. Cela faisait une semaine sans se voir. Elle est en manque, de moi. Je suis en manque, d’elle. Nous sommes en manque l’un de l’autre, sexuellement certes, mais plus encore. Je glisse ma main sous son tee-shirt. Et nous nous embrassons toujours, tendrement et fougueusement, langues chercheuses bataillant dans l’antre de l’autre. Je lui pince délicatement le téton, le roulant entre deux doigts, jouant avec lui, longuement. Pendant que nous continuons à nous embrasser, d’une furie tendre, elle réagit de plus en plus à ma caresse sur son téton gauche dressé, le moins sensible pourtant. Je la sens onduler. Je sens son dos ployer, sa taille avancer puis reculer. Elle courbe la tête, prise par ses sensations, qui l’emportent, bien loin. Elle ondule contre moi, et je vois le creux de son dos qui ondoie. Une vague passe, dans ses reins. Suivie d’une autre, avec un petit cri ou un soupir, je ne sais plus. Elle a joui. Ce n’est pas le tsunami, la vague rare et formidable de l’orgasme total et qui emporte tout. Ce sont juste quelques vagues de plaisir intense au plus profond de son ventre, vagues qui en appellent d’autres, plus tard. Mais cela reste incroyable et je suis stupéfait que ces si simples et si tendres et si prudes caresses aient pu ainsi créer tant de plaisir et de beauté en elle. Faut-il donc qu’elle soit sensible, aux caresses et à ma tendresse envers elle. Je suis si heureux d’avoir pu assister à une telle beauté. Je suis si heureux de la beauté sauvage que ses sentiments et son désir pour moi ont pu faire naître en elle.

Petit clin d’oeil à Miaa-sublime.

miaasublime dit :
2011/01/28

Merci pour ce clin d’oeil. C’est un texte magnifique, plein de tendresse effectivement et de sensualité.
Je suis troublée.

Publicités

2 Réponses to “Je rêve”

  1. Une femme libre Says:

    La preuve éloquente que les pénis sont des accessoires pas du tout essentiels pour faire jouir les femmes. Texte bien écrit, je suis d’accord avec miaasublime.

  2. trex58 Says:

    Hummm Il s’agit de « premières vagues en appelant d’autres, plus tard ». Le pénis reste un « outil » formidable pour fournir les sensations suivantes de « plénitude » au sens premier : se sentir remplie. Sans parler de sa capacité (grâce à certaines positions) à aller caresser certaines parties du vagin…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :