Légèreté !!

De la légèreté !
Voilà ce qu’il me faut !!!!!!

Publicités

22 Réponses to “Légèreté !!”

  1. marlaguette Says:

    Et c’est quoi la légèreté ??
    😉

  2. trex58 Says:

    C’est quoi, la légèreté ? C’est prendre les choses avec un peu moins de sérieux… C’est ne pas toujours vouloir essayer de comprendre ce qui se passe… C’est essayer de vivre plus que d’essayer de comprendre ce que c’est que vivre… C’est donc ce que je fais depuis le début de la semaine, sevré de Caroline. Sorties OVS, cinoche, séance photo, glandouille, lire mes livres de photo, draguer… La légèreté permet de prendre du recul, d’être plus souple, plus adaptable à ce qui arrive, ça permet de mieux dormir, de voir les choses avec plus de calme et donc de moins souffrir de ce qui ne se passe pas comme on le souhaiterait, et donc de se laisser aller à se faire surprendre par la vie…

  3. marlaguette Says:

    Alors tu veux bien m’en donner une miette de cette légereté? Mon défaut serait de mettre du sens sur ce qui se passe… ce qui ne m’empêche pas de vivre ! Mais mes nuits sont morcelées… alors s’il te plait une miette !!! Une seule 🙂

  4. trex58 Says:

    Ah ! Je serais bien heureux de pouvoir te donner une miette de cette légèreté que, moi aussi, je recherche… et que, parfois, j’effleure…
    Quelques idées, que je pratique :
    – rechercher la beauté, celle qu’on pratique et qu’on aime : chant, écriture, balades dans la nature, poésie, peinture, … Bref, se souvenir de ce qu’on aimait quand on était jeune (mais je ne connais pas ton âge…) et voir si on aime toujours, et oser se lancer à fond.
    – lire des livres « sérieux » qui disent tout ce qui se passe en nous, inconsciemment, histoire de relativiser notre responsabilité sur les bêtises que nous faisons. Les lire, mais sans se prendre la tête ! et en parallèle avec le point suivant :
    – Sortir ! Voir du monde ! Genre sorties OVS, où les participants d’une sortie, ayant un sentiment fort d’appartenance à un groupe, sont ouverts et sympathiques.
    – faire du sport, avec beaucoup d’étirements, pour être mieux dans son corps.
    – arrêter la cigarette, le café, etc. Boire moins d’alcool.
    – se coucher au moment où l’on est épuisé. Ne pas avoir peur d’être épuisé dans la journée. Ralentir ses activités le soir.
    – peut-être voir un psy…
    – lire des livres ou regarder des DVDs qui font rire !
    – accepter ses malheurs comme faisant partie de la vie… Ne pas craindre la mort…
    – ralentir… Faire tout moins vite, en ayant conscience de l’instant présent.
    – penser moins au passé… Ne pas espérer trop du futur… Vivre dans le présent.
    – pour le sommeil, voir s’il n’y a pas une erreur dans l’organisation, du genre : chambre trop chaude, couette trop épaisse, compagnon qui ronfle, bruit…
    – tomber amoureuse !
    etc.
    À chacun de chercher…

  5. marlaguette Says:

    Mon cerveau cogite…
    – Pour la beauté…mon imaginaire me porte vers la création de mosaïques et la peinture, accessoirement la phot…
    – Les livres..lecture très variée… et parfois trop serieuse…
    – sortir…ouep ( à revoir…)
    – sport… mes resolutions d’aller à la piscine…tombent à l’eau !
    – ca fait 20 ans que je ne fume plus ( ca donne une info sur mon âge ! 🙂 ) mais encore besoin de ma dose de caféine… pour l’alcool… ben … ( à revoir !)
    – Pour la nuit… j’arive pas à débrancher mon cerveau… ( à revoir aussi !!!)
    – Le psy… je connais 🙂
    – pas télé…
    – la mort ne me fait pas peur et mes malheurs je les apprivoise grace à la psy !!!
    – RALENTIR !!!
    – le présent… besoin de me projeter un minimum dans un avenir proche 😉
    – Mon sommeil… cher sommeil que j’aimais tant !!! y’a que le chat qui ronfle… et moi..surement !
    – tomber amoureuse !!! Je ne demande que ca ! (Faut il que l’autre soit amoureux aussi !!)
    Je cherche, je cherche !!!
    Merci pour ce petit précis du bien être !

  6. trex58 Says:

    Je reviendrai (j’ai mes courses à faire…) sur votre réponse. Mais commencez à lire le petit livre « Le bonheur, désespérément » que je cite dans mon dernier billet. Le bonheur, pour 2€ : c’est pas cher !! Sans rire, ce petit livre aide à revenir dans le présent… Enfin, moi et une amie avons trouvé qu’il aide. Et ce n’est rien que des mots simples…

  7. trex58 Says:

    Et bien, vous avez déjà une petite liste d’idées pour vous guider.
    La photo, par exemple, permet d’aller vers les autres (portrait, amis) et/ou d’attirer les autres vers ce qu’on réussit à faire. Il faut aussi regarder ce que les autres font…
    La piscine … c’est chiant… mais ça donne une bonne fatigue… Crawl ou brasse ? Courage ! Moi-même, je fais la gueule tous les dimanche matin pour y aller… pour le bien de mon corps.
    Débrancher le cerveau… Essayer le yoga, la méditation, ou tout simplement : ralentir ! Rester des moments tranquilles, à ne rien faire, sans culpabiliser.
    Tomber amoureux/se ! Et on s’en fout que ce ne soit pas réciproque ! Ressentir cet amour de l’autre… dû au hasard. Bien sûr, à force que – pour l’autre – ce ne soit pas réciproque, on en souffre. Mais le bilan peut être positif : vouloir faire des choses pour attirer le regard de l’autre, pour lui plaire, essayer de le comprendre…

  8. marlaguette Says:

    Je trouve que c’est faire comme l’autruche… Quand le soucis est là, je ne peux qu’essayer de le resoudre…
    si l’amour me tourne le dos, j’aime comprendre pourquoi…
    J’arrive pas à fuir dans ces bouquins de reflexion… et la piscine c’est comme une vague…j’y vais, ca me detend…mais quand l’envie n’est pas là..c’est pire que du plomb…serais encore capable de m’y noyer 😉

  9. trex58 Says:

    Quand le « souci » est là. « Soucis » : c’est depuis peu que ce mot est souvent employé… Mais il est vague. Il y a plusieurs sortes de « soucis ». Certains (la voiture en panne), on peut les résoudre. D’autres (solitude, souffrance affective, …), c’est bien plus compliqué… et il faut parfois beaucoup de temps pour comprendre ce qui se passe, ce qui se cache derrière.
    Je ne fuis pas dans les bouquins de réflexion : je m’en nourris, je nourris ma connaissance, pour me permettre de relativiser… Mais, bon, faut pas faire que ça. Là, j’ai fait 3 sorties OVS en 2 jours : on voit du monde, on crée des liens, on reçoit et donne des sourires : c’est bon.
    La piscine : Pour moi, ce n’est pas par plaisir, c’est pour ne plus avoir mal au dos… C’est aussi pour m’entretenir, pour garder la ligne. Quand l’envie n’est pas là… Parfois, il faut aller au-delà de ses envies, se faire mal un peu. Mais pas trop ! J’ai mangé deux délicieux macarons (chocolat et framboise) cet après-midi !
    Il n’y a pas UNE solution. Il faut essayer un peu de tout. Et, pour ça, il faut être en forme et avoir du temps…

  10. marlaguette Says:

    Pourquoi je ne trouve pas de côté drôle dans ta vie… j’ai envie de t’entendre rire ! Trop moralisateur… envie de te chatouiller l’intérieur pour voir… Cap ou pas Cap !!

  11. Ephémère Says:

    Bonsoir,
    Suis bien d’accord avec toi Marlaguette, beaucoup trop sérieux …

    y a pas assez de lâcher prise … tout est trop « cadré » –

    « envie de chatouiller l’intérieur » excellente formule !

    bonne soirée

  12. trex58 Says:

    Hummm Trop sérieux. Oui, je sais… Bon, si on lit le premier livre de Camus (« l’envers et l’endroit », écrit à 22 ansà, il est trop sérieux lui aussi. Simplement, son art d’écrivain lui a permis de compenser la … tristesse de sa jeunesse.

    Mais j’entends bien la critique ! Que je prends très au sérieux ! 😉 😉 🙂 🙂 Oui, il me faut PLUS de légèreté ! Mais, parfois, il faut l’avouer, c’est la vie qui est trop sérieuse…

    Rire ? Plus ? Bon, je songeais bien à m’inscrire à une école du rire… Sans rire ! 😉

    Hier soir, à ma sortie OVS sur la poésie, j’ai bien ri quand Erik a longuement essayé de nous faire croire que le string tombé par terre ne venait pas de sa poche, et tout le monde a bien ri quand j’ai lu un certain poème de Taslima Nasreen où elle inverse le rôle des hommes et des femmes dans la prostitution.

    « moralisateur » ? Hummm Non. Trop introspecteur. Moralisateur, c’est par rapport à une morale. À chacun la sienne.

    « Me chatouiller l’intérieur » ? Oui, je veux bien !!!! Tu peux me le faire quand ?

    Sinon, ce blog a aussi pas mal d’entrées sur l’humour…

    Le « lâcher prise »… Oui, je sais… Mais je progresse, je progresse. Si vous saviez d’où je viens… Finalement, en 4 ans, remonter d’une dépression due à un burn-out suivie d’une dépression due à la mort de mon épouse et arriver à lire devant des inconnus le poème où j’exprime ma douleur suite à sa mort, c’est pas mal… Bon, la prochaine étape, c’est de faire de l’humour noir à la Desproges. Ca vous va ?

    « Trop cadré », moi ? Ha Ha Ha !!! Il faudrait que je mette certains mails fous que j’ai écrits pour des femmes sur ce Blog !!!! Ha ha ha !!!

  13. marlaguette Says:

    Bon, ben, je réfléchis à ma capacité de te chatouiller l’intérieur à distance… ça va pas être simple cette histoire !
    🙂

  14. trex58 Says:

    Pas simple, en effet… Mais intéressant ! J’attends de voir tes idées ! Merci !

  15. marlaguett Says:

    Comment pénétrer cet intérieur qui me semble si « clos »… Laisse ouvert une petite fenêtre…ne ferme pas la porte à clé ! Invite moi au voyage… Je cherche … tu vois ! Mais va falloir m’aider un peu 🙂

  16. trex58 Says:

    Hummm Moi qui parle en long et en large de moi, qui retourne mon « intérieur » à la vue de tous les passants de ce blog, moi qui ne cesse de me révéler bêtement dans mes mails à mes amies et aux femmes que je courtise, je donne l’impression d’être verrouillé ? Hummm ???
    Bien sûr, mon « intérieur » aura du mal à changer, mais il veut bien être pénétré par qui lui trouvera quelque beauté, ou rareté, ou belle folie.
    Les fenêtres de mon âme sont grandes ouvertes, pour l’aérer ! Mais, depuis le temps, sa noirceur s’est envolée. Il reste du gris, certes, mais les couleurs reviennent.
    « voyage »… Seul, je n’aime pas les voyages… Je veux partir loin avec quelqu’une… celle qui voudra bien se laisser tenter. Et j’en tente, plusieurs. Reste à savoir laquelle me fera perdre la tête.
    Légèreté : c’est aussi prendre les coups du sort, après avoir bien pleuré quand même, à la rigolade. Ou les transformer en poèmes : les transcender. Cela reste « sérieux »… mais j’aime la beauté « sérieuse », en rimes et vers. Il est difficile de remettre en cause son esthétique…
    Je vais aller lire ton Blog ! M’échapper de mon univers et en visiter un autre.

  17. marlaguette Says:

    Bienvenue sur le pallier de mon Chez moi ! Tu y verras un peu de mon interieur…celui que je veux bien montrer… quelques facettes…qui brillent plus ou moins…

  18. trex58 Says:

    Merci pour l’accueil !
    Quant à ma propension à (presque !) tout dire et tout montrer de moi-même, en comparaison de ton choix de faire une sélection, je me demande si je ne devrais pas arrêter… même si j’ai le temps pour à la fois vivre et écrire sur ce Blog.

    Un Blog, ce n’est pas que pour montrer ses facettes qui brillent. Cela peut être un moyen de sortir ce qui nous fait mal, de s’en libérer. Mais il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse (la pente qui m’entraîne…) et ne vivre que par les mots… Je ne suis pas écrivain. C’est un moyen pour se montrer et voir comment les autres nous voient, un moyen pour avancer. Et puis, on trouve de belles choses chez les autres ! Les autres possèdent parfois des trésors qu’ils ignorent.

  19. marlaguette Says:

    Pas de mise à nue inutile…ce n’est pas le lieu…je préfère laisser passer quelques messages de ma personnalité…chacun peut y puiser ce qu’il veut…Mais j’aime les differents échanges que je peux y faire…Je suis d’accord avec toi…de belles choses, sensibles, puissantes, sensuelles…mais aussi drôles, tristes..terrifiantes…

  20. trex58 Says:

    Sans que ma situation soit extraordinaire (il y a, hélas, plein d’autres personnes dans le monde qui font face à des tragédies, souvent bien plus graves, et avec parfois moins de possibilités pour faire face), cela a été difficile. Et parler m’a aidé, beaucoup. Hélas, cela est devenu un peu un « tic », une manie de dire tout ce que je pense, trop souvent… Il y a des moments où il faut savoir garder pour soi ce qu’on pense, si l’on ne veut pas induire chez l’autre le contraire de ce qu’on voudrait voir apparaître. Par exemple, dire à l’autre qu’on l’aime alors qu’il n’y a pas encore grand chose de réciproque, ce n’est pas une bonne idée… même si, lorsqu’on est amoureux, on a le cerveau qui, bizarrement…, ne fonctionne plus très bien…

    Chacun fait ce qu’il veut sur son blog ! Et les échanges sont souvent intéressants ! Dis ce que tu veux de toi.

  21. marlaguette Says:

    Il me semble que c’est ce que je fais… chacun a une situation extraordinaire…
    Plaisir d’échanger avec toi !
    🙂

  22. jobougon Says:

    L’insoutenable légèreté de l’être…
    Mais quand c’est lourd, ça tue.
    Bisous et amitié

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :