Archive for décembre 2010

« Elle »

2010/12/30

« Elle ».
J’attends…
J’attends son retour…
Calme, patient, patient malgré mon impatience.

Publicités

Un balcon sur la mer

2010/12/30

« Un balcon sur la mer », de Nicole Garcia. J’en sors. J’ai bien aimé. J’ai beaucoup aimé. Dujardin joue très bien… Il y a de nombreuses images, où il est, que j’aurais bien aimées prendre en photo… Une belle histoire, simple (mais si !), et émouvante. Quand à la dernière scène, au théâtre, on peut imaginer ce qu’on veut… Amis ou plus ? Tout est possible… Quant à moi, il faudra que je le revois (le début !) pour mieux comprendre l’imbroglio (un peu comme dans 6ème sens).
Dujardin dit de Garcia : « Elle cherche la fragilité nichée au fond de l’être humain. » Tout est dit.
Allez le voir !
En plus, le titre et quelques images de la mer m’ont donné une envie de sable, de plage, et de soleil…

Il faut que tu respires

2010/12/30

Il faut que tu respires – Michey3D

Approche-toi petit, écoute-moi gamin,
Je vais te raconter l’histoire de l’être humain
Au début y avait rien au début c’était bien
La nature avançait y avait pas de chemin
Puis l’homme a débarqué avec ses gros souliers
Des coups d’pieds dans la gueule pour se faire respecter
Des routes à sens unique il s’est mis à tracer
Les flèches dans la plaine se sont multipliées
Et tous les éléments se sont vus maîtrisés
En 2 temps 3 mouvements l’histoire était pliée
C’est pas demain la veille qu’on fera marche arrière
On a même commencé à polluer le désert

Il faut que tu respires, et ça c’est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c’est pas rien de le dire

D’ici quelques années on aura bouffé la feuille
Et tes petits-enfants ils n’auront plus qu’un oeil
En plein milieu du front ils te demanderont
Pourquoi toi t’en as 2 tu passeras pour un con
Ils te diront comment t’as pu laisser faire ça
T’auras beau te défendre leur expliquer tout bas
C’est pas ma faute à moi, c’est la faute aux anciens
Mais y aura plus personne pour te laver les mains
Tu leur raconteras l’époque où tu pouvais
Manger des fruits dans l’herbe allongé dans les prés
Y avait des animaux partout dans la forêt,
Au début du printemps, les oiseaux revenaient

Il faut que tu respires, et ça c’est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c’est pas rien de le dire
Il faut que tu respires, c’est demain que tout empire
Tu vas pas mourir de rire, et c’est pas rien de le dire

Le pire dans cette histoire c’est qu’on est des esclaves
Quelque part assassin, ici bien incapable
De regarder les arbres sans se sentir coupable
A moitié défroqués, 100 pour cent misérables
Alors voilà petit, l’histoire de l’être humain
C’est pas joli joli, et j’connais pas la fin
T’es pas né dans un chou mais plutôt dans un trou
Qu’on remplit tous les jours comme une fosse à purin

Il faut que tu respires, et ça c’est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c’est pas rien de le dire
Il faut que tu respires, c’est demain que tout empire
Tu vas pas mourir de rire et ça c’est rien de le dire

Il faut que tu respires (x4)

Poésie Miss.Tic

2010/12/30

Détournement d’une phrase de Miss.Tic, artiste, poétesse et philosophe.

La poésie ébauche les contours d’une vie à colorier.

C'est la vie. Ca va passer.

Fêtes de fin d’année

2010/12/27

Ces fêtes de fin d’année ont un goût particulier pour moi cette année… j’y reviendrai… peut-être.

Bonnes fêtes !

Photos en Arles et Aix-en-Provence

2010/12/23

Je n’avais jamais trouvé le temps de trier et tirer les photos que j’ai prises cet été à Arles et à Aix-en-Provence.
Voilà, c’est fait. En Noir et Blanc, c’est encore plus beau.

Sur FlickR.

Et sur mon book.

Sur FlickR, les images sont plus grandes, mais il y en a 200 environ. Sur mon book, il y a une sélection, mais les images sont plus petites.

À vous de vous y promener.

Belle

Don d'orgasme

Regards !

Mains et Regards !

Bandelages

Elles dansent

Mélaine au musée

2010/12/18

Mélaine 1

Mélaine 2

Toutes les photos sur mon site.

Sélection sur FlickR.

Les photos ont été prises au musée de Grenoble, dans les salles d’expositions permanentes. Dans certaines salles, la lumière est belle, et il y a de grands murs blancs et de l’espace : un studio-photo idéal !

Délire amoureux

2010/12/18

C’est fini.
Je suis guéri.
D’elle.
Je suis libre !
Enfin…
Mais la blessure originelle est toujours là… tapie et attendant de fondre sur une autre… zut.
Mais je la connais mieux… de mieux en mieux.
Je sais comment elle s’ouvre et me consume.
Je sais mieux comment lui faire front, comment essayer d’en refermer les lèvres.
Et, à force, peu à peu, elle se referme…

Son nom ? Hyper-sensibilité. Né probablement de mon burn-out et de la longue dépression associée, puis réveillée par la maladie et la mort de mon épouse, et la dépression qui suivit. Aujourd’hui si – objectivement – je ne me sens pas en dépression (je sors, j’ai quelques projets, des amis, etc), je suis toujours – surtout quand je suis fatigué (manque de sommeil chronique à cause des acouphènes) – trop sensible. Là, à midi, lisant un article sur les massacres au Kirghizisthan, les larmes sont venues ; mais, pourtant, rien ne me lie à eux et à leurs souffrances…

Je vais demander au Père Noël un zeste supplémentaire de sagesse et de légèreté. Tout en gardant, bien sûr, mon zeste de folie.
Et un meilleur sommeil…

En attendant : photos !

Un jour, enfin

2010/12/17

Mon rêve que tu m’aimes un jour était vain
Comme ton souhait que je cesse de t’aimer
Je ne peux pas devenir ton ami
Car je ne peux pas cesser de t’aimer

J’en avais marre de te courir après
Mieux valait alors te pousser à bout
Et que tu me rejettes comme un malpropre
Et m’interdises de te revoir jamais

Tu n’as pas de compassion envers moi
Je serai à jamais pour toi un fou
Un insupportable crapaud amoureux

Incapable de percer ta carapace
Tu m’as laissé au bord de ton chemin
Sans jamais prendre la peine de me voir

Mais malgré tout je ne suis pas guéri
Non le poison est encore dans mes veines
Je le sens encore au bord de mes larmes

Mais je vais essayer de t’oublier
Enfin

Dexter

2010/12/15

Dernier épisode de la dernière saison…

Ah !!!! Lumen s’en va ! Sa lumière quitte Dexter… C’est triste, mais attendu. Dommage…
Vivement la prochaine saison !