Café lumière

Café lumière, c’est un film japonais-taïwanais de Hou Hsiao Hsien de 2003 que j’ai vu hier au Ciné-Club à Grenoble.
Une erreur…
Du même genre que « La vie au Ranch » : comment filmer le rien.

Bon, il y a des moments intéressants… Comme lorsque l’un des personnages enregistre le bruit des trains… Ou lorsqu’on apprend que les parents ont un truc très important à dire à leur fille… mais que le film finit sans qu’ils en parlent… Ou la vue sur le croisement de 4 lignes de trains dans Tokyo.
Sinon, il n’y a … rien. Pas d’intrigue. Pas de dialogues complexes ou métaphysiques… Que du banal…
Bon, c’est bien filmé… en plans fixes.
Mais, 1H50, c’est long… et j’ai failli m’endormir plusieurs fois.

Publicités

8 Réponses to “Café lumière”

  1. Une femme libre Says:

    Merci, je n’irai pas le voir. D’autant plus que c’est Cinémania qui commence demain ici et qu’il y a tout plein de films français super intéressants à voir. Je vais me régaler!

  2. trex58 Says:

    Bon cinéma !!! Tu nous diras quels films tu as vus et ce que tu en penses ?!

  3. Une femme libre Says:

    Je vous tiens au courant.

  4. trex58 Says:

    Ooooops ! Je me suis permis de passer au tutoiement ! C’est grave ? 😉 En fait, c’est naturel chez moi…

  5. Une femme libre Says:

    Je suis chez toi ici alors je fais de même! J’ai vu Copacabana ce soir avec la belle Isabelle Huppert qui était venue nous le présenter en personne. Elle est passée à côté de moi, toute menue et sautillante. Le film est léger mais ne pas se casser la tête pendant une heure et demie, ça fait tellement de bien!

  6. trex58 Says:

    « Copacabana » ? Ah oui ! J’ai failli aller le voir.
    Allez, on se tutoie, « cousine » !

  7. jean paul galibert Says:

    Cela donne envie…
    est-ce grave?

  8. trex58 Says:

    Envie de le voir ?
    Hummmmm Humour au second degré ?

    Remarquez, c’est vrai, c’est un film inoubliable. Là, des images me reviennent. C’est probablement dû au désir profond que j’avais à ce moment-là qu’il se passe ENFIN quelque chose dans ce film ! Ou bien parce que l’Homme (comme tous les animaux) est programmé pour se souvenir des moments pénibles ou douloureux, histoire de ne pas recommencer la même erreur !
    Alors, si c’est dans le but de vous mithridatiser contre ce genre de situation, afin de ne plus bailler lors des conférences obligatoires où vous êtes peut-être contraint d’aller, pourquoi pas.
    Mais, sinon, allez plutôt voir « Incendies ». J’en parle sur ce Blog.

    Hummm Mais je vois que vous avez écrit « Invitations philosophiques à la pensée du rien ». C’est donc probablement pourquoi ce film vous intéresses tant

    Sinon, en guise de « rien », je vous suggère la randonnée en montagne : la pensée, bouillonnante au début, se calme peu à peu, rythmée par les pas et l’effort conscient et continu pour mettre chacun de ses pas où il faut pour ne pas se casser la gueule dans les chemins caillouteux de montagne, dans le Vercors par exemple. À la fin de la balade, épuisé, on ne pense plus à rien… sinon à retrouver sa voiture et rentrer vite se prendre une douche !

    Tiens, puisque je tiens un philosophe, pouvez-vous me donner votre avis sur ma position sur le mot « tolérance » (surtout le dernier) :
    https://trex58.wordpress.com/2009/03/11/tolerance/
    https://trex58.wordpress.com/2009/12/06/tolerance-2/
    https://trex58.wordpress.com/2010/01/24/tolerance-3/
    Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :