Journée tranquille

Couché tard, réveillé tôt mais levé tard, c’était mal parti pour aller faire une balade en montagne. Pourtant, avec le soleil, le ciel bleu, et l’absence de vent, cela aurait été un blasphème de ne pas aller en montagne, surtout que mes genoux, après un mois de repos, vont mieux. Hélas, arrivé au bas de la montée du Vercors, patatras ! la route est bloquée, fermée, à cause d’un éboulement… Chier… Bon, comme je n’avais pas envie de refaire le tour par l’autre montée, je suis rentré, et j’ai remplacé cette journée de montagne par … autre chose, différent, mais tout aussi agréable. Petit tour en vélo à un vide-grenier avec Nadège qui cherchait des jouets pour sa petiote. Marrant. Marrant ce que les gens essayent de vendre, et y arrivent même. J’ai même acheté un Polaroïd ! à 5€. Moi qui n’en avait jamais eu… Ca complète ma petite collection d’appareils photo en tous genres. Ensuite, après un repas simplifié et un peu de lecture, les deux sur la terrasse et sous parasol, et après m’être inscrit à des sorties OVS dans la semaine (expo photos et poésie), je me suis décidé à aller faire du vélo … en centre-ville. En général, avec la pollution sur Grenoble et la circulation automobile, faire du vélo en centre-ville est une forme de suicide lent… je trouve, même si de nombreux Grenoblois semblent aimer transformer leurs poumons en filtres à poussières et à particules de gasoil. Petite heure à lire le dernier Cyrulnic (la honte) assis sur un banc du Jardin de Ville en plein soleil. Petit tour dans les rues assez vides de Grenoble. Petit verre de vin sur la place du Trib, à mater la mignonne étudiante à côté. Et même une petite excursion sur Corenc (ça monte !) pour explorer un peu plus le coin. Bref, que des petits plaisirs simples en plein air, pour profiter pleinement de cette MAGNIFIQUE journée. Y’a que mon derrière, sevré de vélo depuis des mois, qui proteste un peu maintenant…
Morale ? Il n’y a pas que les grandes sorties, genre balade à marche féroce en montagne, pour sentir combien la vie est belle, quand il fait beau et doux dehors, quand on apprécie juste une chemise sur le dos, sans avoir ni chaud ni froid. Délice de l’été indien. C’est bon. Je fais provision pour l’hiver. Je suis une marmotte. Dommage que je ne puisse pas hiberner et me réveiller quand l’affreuse saison est terminée… Bref, une journée tranquille… Quoi demander de plus ? Glandouille, lecture, soleil, petit effort physique, repas simple… La vie est belle. Pourvu que ça dure ! Je me le souhaite. Je vous le souhaite.
Mais cela aurait été mieux à deux… Tout est mieux à deux…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :